Nouvelle Génération d´Auteurs

les mots de la NGA
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ta´am

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
eltrol
Grande plume
Grande plume
avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 17/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Lun 17 Jan à 21:34

J'me doutais bien que j'étais sans coeur...... suis presque un mec..
(Euh, le premier qui me frappe......attention !!!! oui je suis féministe!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tornade
Plume active
Plume active
avatar

Nombre de messages : 201
Localisation : Là où commence le chemin de l'obscurité...
Date d'inscription : 16/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Lun 17 Jan à 23:47

Arf, tu peux pas couper maintenant Antigone !!! C'est cruel !!
J'adore toujours autant ! Cette intrigue est magnifique, l'étrangeté de cette pièce m'attire ! Je suis faaaaaaannnnn !!
Par contre, je ne vais pas faire d'hypothèse, ça serait une insulte à ton oeuvre que de dire quelque chose largement inférieur à tes écrits !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
helenaic
Invité



MessageSujet: Re: Ta´am   Mar 18 Jan à 5:08

j'ai reussi a tenir 3 jours sans venir pour avoir plus à lire, mais c'est pas suffisant !!! je travaille de nuit, il me faut de la lecture aller AM un zeffort steplait
Bad)
Revenir en haut Aller en bas
Hiraeth Dùnadan
Floodeuse en série
Floodeuse en série
avatar

Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : les Terres Sauvages
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Mer 19 Jan à 23:08

youhou antigone ça vient oui???



_________________

"C'est en écrivant qu'on devient écrevisse" Hans Arp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.perdu.com
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 34
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Jeu 20 Jan à 0:00

Bah ça vient moins rapidement que d´habitude, parce que j´ai des profs sadiques qui me rajoutent de exams à la dernière minute, mais ça vient quand même,... La preuve.



- Elle part avec nous, elle ?

Gabriel n´en revenait pas. Qu´il fasse la route avec Sécate, c´était tout naturel, mais devoir s´embarrasser de ce poids mort d´Atyda était vraiment au-dessus de ses forces.

- Bien sûr. C´est mon unique, répondit calmement Sécate en vérifiant une dernière fois l´état de la barque.
- Mais elle me déteste ! gémit Gabriel en s´arrachant les cheveux.
- Et tu la détestes aussi, observa-t-elle.
- Mais Sécate…
- Gabriel, dit-elle en se retournant vers lui. Le Conseil des Fées a décidé que tu allais au village des gouvernants, d´accord ?
- Oui mais…
- Et il a également décidé qu´il te fallait une escorte.
- Oui mais…
- Et cette escorte, ce sera moi ET Atyda. Parce que c´est mon unique et qu´on ne nous séparera pas, conclut-elle d´un ton sans réplique.
- Mais… Mais Sécaaaaaaaaaaaaaate… insista-t-il d´une voix larmoyante.
- Non, Gabriel. Si elle ne vient pas, je ne viens pas non plus. Et de toute façon le Conseil en a décidé ainsi, et personne ne peut aller contre leur décision.

Gabriel poussa un énorme soupir et se laissa tomber sur le sol. Il était ravi que les choses aient bougé, et qu´une décision ait été prise contre toute attente mais… Mais pas avec Atyda ! Non seulement ils se détestaient cordialement, mais en plus elle allait certainement les retarder avec des lubies qui n´appartenaient qu´à elle. Gabriel s´imaginait tristement en train de confectionner des biscuits secs pour satisfaire un de ses caprices, ou partir à la chasse aux oeufs, ou commencer une partie de cache-cache… Sécate parut satisfaite de la barque, et se redressa enfin.

- Elle tiendra bon, affirma-t-elle avec confiance.
- D´abord elle vient d´où, cette barque ? demanda Gabriel, maussade.
- Elle s´est échouée sur la plage un jour… Sans doute un naufrage, ou quelque chose comme ça. On n´en voyait pas l´utilité, mais on l´a gardée quand même. Tu comprends, nous, on vole, et les centaures de Chiron refusent de remettre un seul pied sur le Continent à cause des autres centaures.
- Y´a d´autres centaures sur le Continent ?
- Oui, quelque part à l´Ouest. Mais ils sont très différents, à ce qu´il paraît. On verra. Oh Gabriel c´est formidable n´est-ce pas ? s´exclama-t-elle soudain en battant des mains, les yeux brillants de plaisir. On verra ! On va partir d´ici et découvrir des tas de choses !
- Des tas de choses ? Il est loin, le village des Gouvernants ? s´étonna Gabriel.
- C´est pas tout près, en tout cas. C´est formidable ! répéta-t-elle avec enthousiasme.
- Si tu le dis… Et on part quand ?
- Quand Atyda sera là.
- Si on commence à attendre Atyda dès le départ, on est mal, grommela Gabriel tandis que Sécate courait d´un endroit à l´autre, incapable de rester en place.

Le soleil de ce matin de juillet brillait dans un ciel bleu sans nuages, et il se sentit soudain plein d´espoir, comme si une main invisible avait enclenché le mode « optimisme ». Il respira l´air marin à pleins poumons, ferma les yeux et se détendit complètement. Depuis l´annonce de la décision du conseil, le temps s´était déroulé à toute vitesse, dans une agitation fébrile. De temps en temps, quelques fées curieuses venaient voleter près d´eux, mais elles se désintéressaient rapidement de la scène pour suivre des papillons, des éclats de lumière ou se poursuivre en pouffant de rire. Sécate s´était souvenue de l´existence d´une barque, et l´avait traînée jusqu`à la plage, aidée par Gabriel. Enfin… Soutenue psychologiquement par Gabriel. Sa force avait abasourdi le jeune homme, qui s´était senti profondément inutile en courant accroché à la barque plus qu´il ne la portait. Quant à Atyda, elle n´avait pas donné signe de vie depuis la nuit précédente et son discours délirant.
Un bruissement d´ailes lui fit lever la tête. Trois fées papillonèrent un instant au-dessus de lui, et des éclats de rire lui parvinrent, ce rire clair de fontaine qui n´avait pas son pareil. Gabriel sourit inconsciemment. Tout lui paraissait beau ce matin.

- La voilà ! murmura Sécate avec adoration, et Gabriel vit à ses yeux qu´elle ne pouvait parler que d´Atyda

L´une des fées se détacha du groupe et vint se poser en douceur près de la barque. Rejetant d´un geste vague une longue mèche de cheveux dorée, elle s´en approcha avec curiosité, et étudia son contenu : quelques provisions, de l´eau et une amphore de vin que les centaures avaient tenu à leur offrir. Atyda fronça le nez d´un air désapprobateur et se tourna vers Sécate.

- C´est ça, alors ? demanda-t-elle.
- Oui, c´est ça.
- C´est très laid, constata-t-elle avec dépit. On ne peut pas la mettre en couleurs ?
- Il faut qu´on parte tout de suite, Atyda, répondit patiemment Sécate. On n´a pas le temps de la mettre en couleurs.
- On ne peut pas ajouter des fleurs ?
- Atyda… soupira Sécate.
- Je ferai vite ! supplia-t-elle avec espoir. Près de la Pierre Rousse il y en a de très jolies, et si je…
- J´aimerais vraiment qu´on parte maintenant, murmura Sécate.
- D´accord… soupira Atyda, et elle alla s´asseoir quelques pas plus loin, le menton dans les mains.
- Gabriel, tu es prêt ?
- Oui, bien sûr ! dit-il en se relevant précipitamment de peur qu´elles ne changent d´avis.
- Alors on est parti, s´exclama joyeusement Sécate en tirant la barque vers la mer.
- Super ! sourit Gabriel, mais son sourire s´effaça instantanément quand il remarqua qu´Atyda l´imitait avec une voix de fausset.
- Super ! Super ! répétait-elle en se dandinant. Quand Gabriel fronça les sourcils en la regardant, elle lui adressa une horrible grimace et lui tira la langue.

« Ca va pas être simple, ce voyage… Ca va pas être simple du tout… » pensa-t-il en s´installant dans la barque, bientôt rejoint par les deux fées qui commencèrent à babiller joyeusement tandis que le vent chaud les entraînait vers le large.

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume
Modératrice consciencieuse et infatigable
avatar

Nombre de messages : 207
Localisation : entre ici et ailleurs mais toujours là quand il faut!!!
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Jeu 20 Jan à 1:22

M'en doutais que ce serait la guéguerre entre Atyda et Gabriel...

J'ose à peine dire que je reste sur ma faim étant donné que je sais ce que tu vis en ce moment comme drame universitaire... Alors je dirai juste que j'aime beaucoup et que j'ai hâte que ça se précise les aventures de ces trois là...

Ah mais je n'oublie pas Doracha non plus t'inquiètes...

_________________
Je suis pas un grand écrivain mais j'écris quand même... Et je vous lis toujours pour mon plus grand plaisir!!

Et heu aussi Antigone, Hiraeth et Torny, c'est quand la suite??? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tornade
Plume active
Plume active
avatar

Nombre de messages : 201
Localisation : Là où commence le chemin de l'obscurité...
Date d'inscription : 16/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Jeu 20 Jan à 1:24

Tu as drogué Gabriel ou quoi Antigone ?!
Ben il promet d'être joyeux le voyage ! ^^

Et franchement, dès que tu passes à l'autre personnage, on a encore plus envie de lire la suite qui parle du premier ! C'est super, j'adore, tout ça j'ai déjà dit donc je ne vais pas trop me répéter... J'ai hâte d'avoir la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiraeth Dùnadan
Floodeuse en série
Floodeuse en série
avatar

Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : les Terres Sauvages
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Jeu 20 Jan à 11:12

Malicia a écrit:
Tu as drogué Gabriel ou quoi Antigone ?!
à la salsepareille

rhaaaaaaaaaaaaaa bah va falloir attendre maintenant *soupir*

_________________

"C'est en écrivant qu'on devient écrevisse" Hans Arp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.perdu.com
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 34
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Sam 22 Jan à 22:03

Prêts pour la suite? Voilà un peu de lecture pour votre samedi soir...



- Entrez, entrez voyons… Prenez un siège, installez-vous !

Dorcha regarda autour d´elle avec curiosité. Les murs étaient tendus de draperies écarlates, et des gravures semblables à celles qu´elle avait vues dans la pièce circulaire de la veille faisaient face à deux grandes fenêtres. La lumière jaunâtre laissait cependant les coins de la pièce dans l´ombre, et Dorcha peinait à distinguer le visage de son interlocuteur. Elle s´avança enfin, et s´installa dans le fauteuil de cuir qu´il lui désignait.
Abalam referma respectueusement la lourde porte de bois derrière elle, et elle se sentit soudainement enfermée, prise au piège. Bien décidée à ne pas montrer son angoisse à Paymon, elle le fixa d´un air neutre.

- Asmodée… C´est un grand honneur de vous rencontrer enfin, murmura-t-il de sa voix douce. Vous êtes vraiment très belle.
- Je m´appelle Dorcha, rétorqua-t-elle en tentant d´assurer sa voix.
- Oui, évidemment, il y a ce petit problème… Jeune demoiselle, il est temps de vous expliquer de quoi il en retourne. J´ai pensé qu´il serait plus agréable de discuter un peu dans mon bureau avant le repas. Vous avez sans doute beaucoup de questions… Je pense que le mystère n´a que trop duré. Nous ne voudrions pas nous fâcher pour des malentendus…

Dorcha ne répondit pas, toujours occupée à tenter de se donner une contenance.
Paymon s´approcha de son bureau à pas lents et se versa calmement un verre de vin rouge. Le silence pesant mit Dorcha encore plus mal à l´aise qu´elle ne l´était déjà. Peut-être qu´elle avait vraiment fait une erreur en se rendant dans cette pièce, hier… Les suivantes l´avaient regardés avec un air horrifié, et Abalam n´avait fait aucun commentaire, mais ses lèvres pincées parlaient pour lui. Et ce matin, cet entretien inattendu avec Paymon, chef d´elle-ne-savait plus combien de légions etc, etc…
Mais ce n´était pas de sa faute. Les suivantes l´avaient laissé partir. Si elles avaient fait correctement leur travail, rien de tout cela ne serait arrivé. C´est à ces idiotes qu´il fallait reprocher quelque chose, pas à elle ! Elle venait d´arriver, elle ne comprenait rien !
Paymon reposa doucement son verre sur le bureau, et s´installa en face de Dorcha.

- Je suppose que vous ne savez pas où vous êtes, ni pourquoi vous y êtes, jeune demoiselle. Laissez-moi vous expliquer le peu que je sais. Vous êtes ici sur une île qui se nomme Tanas. C´est une île pleine de ressources minières, une île volcanique également. Mais cela ne vous intéressera pas.

Il se releva, et s´approcha de la fenêtre.

- Comme toutes les îles, Tanas a une histoire propre et indépendante. Et dans cette histoire, il y a notamment de nombreuses légendes. L´une d´elles… L´une d´elles parle de vous. Mais il me faut d´abord vous expliquer plus en détails qui est Curson.
- Curson ne se trompe jamais, répéta machinalement Dorcha.
- En effet, approuva Paymon. Je vois que sa réputation est déjà parvenue jusqu`à vous. Curson ne se trompe jamais, jeune demoiselle. Il est parmi nous certaines personnes qui sont en contact avec le temps et ses projets. Ou plutôt… Avec l´enfant et ses projets. Je n´aurais pas cru que tout cela serait tellement difficile à expliquer, vous voyez, je m´embrouille…

Il éclata de rire, et commença à faire les cent pas dans la pièce. Intriguée, Dorcha le suivait des yeux sans oser l´interrompre, de peur d´abréger les explications.

- Sur l´île est une légende, et avec elle la promesse de l´enfant qui guidera les peuples de Tanas vers leur destin, dit enfin Paymon. L´enfant nous attend depuis longtemps déjà. Mais la légende précise que quand nous serons enfin prêts à l´accueillir, alors l´Asmodée viendra nous guider. Elle viendra d´ailleurs, d´un autre monde, et nous montrera le chemin qui mène à l´enfant. Cette légende est aussi vieille que l´île elle-même, jeune demoiselle, peut-être plus vieille encore. Il y a peu, Curson, qui ne se trompe jamais, nous a réuni. Il a vu l´Asmodée près du Cocyte, un soir. Il a vu que nous étions prêts, qu´elle nous avait enfin été envoyée. Alors ma maison a reçu l´honneur immense de vous héberger, et j´ai envoyé mes intendants à votre rencontre. Et vous étiez là. Comme Curson l´avait prédit. Curson ne se trompe jamais.

Dorcha garda le silence, contemplant Paymon avec de grands yeux. Une légende ? Un enfant ? L´Asmodée ? Elle ne comprenait plus rien.

- Vous avez dit que vous vous appeliez… ? demanda-t-il en s´agenouillant à sa hauteur, les mains sur l´accoudoir de son fauteuil.
- Dorcha, souffla-t-elle.
- Dorcha. Très bien. Ecoutez-moi, Dorcha. Vous êtes l´Asmodée. C´est vous que nous attendions. C´est vous qui nous avez été envoyée afin de nous guider vers l´enfant. C´est votre destin, votre rôle, votre but. Nous dépendons tous de vous.
- Mais… dit Dorcha en retrouvant soudainement la parole. Mais c´est impossible ! Je me suis réveillée hier dans cette ruelle, sans rien avoir fait ! Avant d´être ici j´avais une vie normale, et je…
- Normale, vraiment ? Vous semblez oublier Dorian, observa doucement Paymon en se redressant.

Dorcha sursauta. Comment était-il au courant pour Dorian ? Pourquoi est-ce que tout le monde ici était au courant ? Elle maîtrisa un frisson, et se mordit les lèvres. Ne pas craquer devant lui.

- Asmodée, reprit Paymon. Je sais qu´il est horrible d´être séparé de ceux qu´on aime. Mais dites-moi… Vous n´aviez tout de même pas cru que ce serait… définitif, n´est-ce pas ?

Il continua, tandis que Dorcha le fixait d´un regard vide : « Curson m´avait pourtant prévenu. Cependant je trouvais cela tellement curieux… Ici tout le monde le sait pourtant. Asmodée, la mort n´existe pas. Cet enfant que nous attendons tous, qui peut-il être à part votre frère ? Et qui pourrait nous guider jusqu`à Dorian, sinon vous ? »

Un silence pesant suivit ces paroles. Les pensées tourbillonnaient à toute vitesse dans la tête de Dorcha, qui ne savait comment réagir. « La mort n´existe pas ». Dorian ? Elle allait revoir Dorian ? Son petit frère serait donc ici, dans ce monde, quelque part, en train de l´attendre ? Ses yeux s´inondèrent de larmes à cette idée. Retrouver Dorian. Les histoires de légendes, d´enfant magique et d´Asmodée elle s´en fichait.

- Mais qu´est-ce qui me prouve que vous ne me mentez pas ? demanda soudain Dorcha.
- Curson ne se trompe jamais… répéta Paymon en se versant un nouveau verre de vin.
- Je n´en ai aucune preuve, moi !
- Jeune demoiselle, voyons… vous étiez enfermée dans son bureau, hier soir. Vous avez bien dû vous rendre compte…

Le choc de la révélation cloua Dorcha sur place. Elle revit la pièce circulaire étrange, les gravures, et surtout la ligne du temps… La ligne du temps qui la saluait ironiquement, au jour prévu, à l´endroit prévu. C´était donc le bureau de Curson ? Curson qui ne se trompe jamais ? Et Curson disait que Dorian… Dorcha inspira une grande bouffée d´air, et tenta de se calmer.
« Admettons » pensa-t-elle. « C´était le bureau de Curson, et il savait que j´y viendrais. Donc admettons qu´il ne se trompe en effet jamais. Alors je serais donc celle qu´ils nomment l´Asmodée, et j´irais retrouver mon frère… Mais s´il se trompe ? S´il se trompe… je n´y perds rien, conclut Dorcha. Et s´il ne se trompe pas… Oh, Dorian… »
Paymon observait silencieusement le visage de Dorcha, tout en faisant tournoyer le vin rouge dans son verre d´un simple mouvement du poignet. « Je n´ai rien à perdre, après tout… Plus rien à perdre du tout… » pensa-t-elle, et elle redressa la tête. Paymon but son verre d´un trait, et s´approcha d´elle.

- Le repas doit être servi à présent, Asmodée. Voulez-vous bien me suivre ? dit-il en lui offrant son bras.

C´est en tremblant légèrement que Dorcha accepta.

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tornade
Plume active
Plume active
avatar

Nombre de messages : 201
Localisation : Là où commence le chemin de l'obscurité...
Date d'inscription : 16/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Sam 22 Jan à 22:21

Mais heu, il faut toujours que tu coupes quand il faut pas hein !
Aaaahh !! Ce que ça peut être génial ! J'ai l'impression qu'il s'est passé bien plus de deux jours (même pas), et il y a déjà eu tout ça. Ce qu'ils vivent est vraiment étrange, mais c'est passionnant. Tu nous plonges dans des univers différents.
En deux mots j'adooooooreeee !!!!!
Je veux la suiiiiite !! Steplizzz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiraeth Dùnadan
Floodeuse en série
Floodeuse en série
avatar

Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : les Terres Sauvages
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Sam 22 Jan à 22:22

héhé Razz

Citation :
Jeune demoiselle, il est temps de vous expliquer de quoi il en retourne.
je viens de comprendre

bon génial toujours je commence à ne rien trouver à mettre dans mes commentaires.... allez pour changer un peu c'est nul c'et mal écrit et je ne veux absolument pas la suite

_________________

"C'est en écrivant qu'on devient écrevisse" Hans Arp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.perdu.com
helenaic
Invité



MessageSujet: Re: Ta´am   Sam 22 Jan à 22:30

j'ai attendu 3 jours pour y revenir en me disant que j'aurai plein plein de lecture, et je suis dèçue que tu es autant travaillée tes exams lol
profites bien du WE pour nous pondre la suite !!!
CONTINUE !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Plume
Modératrice consciencieuse et infatigable
avatar

Nombre de messages : 207
Localisation : entre ici et ailleurs mais toujours là quand il faut!!!
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Sam 22 Jan à 22:35

J'en ai marre....
J'en ai marre...
J'en ai marre...

J'EN AI MARRE!!!!!!!!!!!!!!!!!


Je veux que tu le finisses ce roman que je puisse savoir comment ça finit et tout lire en seule fois enfermée à clés avec des chips et des bouteilles d'eau pour me nourrir...

Je veux la suiiiiitttttttteeeeeeeeeeeeeeeee!

_________________
Je suis pas un grand écrivain mais j'écris quand même... Et je vous lis toujours pour mon plus grand plaisir!!

Et heu aussi Antigone, Hiraeth et Torny, c'est quand la suite??? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 34
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Ven 28 Jan à 3:32

La barque dérivait depuis maintenant deux jours sur une mer d´huile. Dériver était bien le mot qui convenait : aucune voile n´était levée, et ils ne disposaient même pas de rames. Quand Gabriel s´en était aperçu avec horreur, il était déjà trop tard. Sécate n´avait pas paru inquiète pour autant, se contentant d´affirmer que « le vent les guiderait ». Gabriel avait soigneusement ravalé le chapelet d´insultes qui menaçait de lui sortir de la bouche, et s´était tu. Sachant qu´il ne servait déjà à rien de discuter en temps normal, pourquoi tenter de lui expliquer l´utilité de rames et de voiles quand il n´y avait ni rames ni voiles, ni aucun moyen de s´en procurer ? Il s´était contenté de quelques prières silencieuses et de tortures imaginaires à infliger aux fées une fois sur la terre ferme.
Allongée dans la barque, une jambe traînant dans l´eau, Atyda souriait aux anges en prenant le soleil, les yeux clos, tandis que Sécate s´était renfermée dans son mutisme. Gabriel tenta une fois de plus de trouver une position confortable, mais son dos meurtri et courbaturé le fit grimacer.
« Evidemment personne n´a pensé à prendre un matelas… Visiblement elles, elles n´ont pas besoin de matelas. De toute façon je ne sais pas où on l´aurait mis… »pensa-t-il amèrement. Il contempla machinalement l´horizon, sans espoir cependant d´apercevoir la terre, et soupira. Le soleil brillait toujours ironiquement dans le ciel parfaitement bleu.
Le balancement hypnotique de la barque les berçait agréablement. La tête de Gabriel dodelina, avant de s´affaisser doucement. Il voyageait avec des fées… un truc de fous. Dans une petite barque au beau milieu de la mer… Une toute petite barque qui se balançait… Au fil du vent tiède…

- Gaby ? C´est à cette heure-ci que tu rentres ?

La mère de Gabriel le regardait d´un air amusé depuis la table de la cuisine, une tasse de café à la main.

- M´man ? t´es là ? bredouilla-t-il, complètement désorienté.
- Evidemment, où veux-tu que je sois un dimanche matin ? En train de prendre le thé avec les schtroumpfs ?
- Non… non évidemment…
- Eh ben dis donc vous avez dû bien vous amuser chez Xavier… T´as une tête à faire peur. Et je suppose que maintenant tu vas monter te coucher ?
- Je… Oui. Je suis un peu fatigué alors je…
- Une fatigue qui a pour nom « gueule de bois », je sais. Allez monte, dit-elle avant de se désinteresser de lui et de tourner la page de la revue qui se trouvait devant elle.

Gabriel monta les marches doucement, et ouvrit la porte de sa chambre, avant de se laisser tomber sur son lit. Il contempla la pièce comme s´il la voyait pour la première fois, les yeux écarquillés et la tête vide.
« Ca y est… Je suis devenu dingue… » constata-t-il simplement. Il s´enfouit la tête dans les mains et gémit. C´était peut-être vraiment le delirium tremens, en fin de compte… La porte qu´il avait laissée s´entrebaillée s´ouvrit à la volée, laissant passer son frère.

- Gaby ? Ben t´en fais une de tête…
- Salut, marmonna Gabriel tout en se demandant si son cas justifiait vraiment un internement rapide.
- Alors cette fête ? Ca s´est bien passé ?
- Je sais plus, murmura-t-il, en s´imaginant avec un entonnoir sur la tête.
- Eh ben je vois que la bière passe mal ! Tu devais manquer de pratique, peut-être, avec les examens, répondit son frère hilare.
- P´têt…
- Ca te dit un match de foot tout à l´heure ? Je venais te proposer ça mais bon vu ton état…

Gabriel laissa échapper un gémissement, et Vincent éclata de rire avant de lui ébouriffer vigoureusement les cheveux. Il partit sans se retourner, fermant soigneusement la porte derrière lui. Les yeux grands ouverts, Gabriel s´allongea sur son lit et entreprit une observation détaillée du plafond. Son cerveau refusait encore de fonctionner, sans doute par peur d´en arriver à la case « Aller à l´asile sans passer par la case départ et sans toucher 100 euros ». Il venait de rêver, en fait. Simplement. Pas de quoi en faire un drame. Il soupira, et se retourna sur le côté, serrant instinctivement son oreiller contre lui. Il suffisait de ne plus jamais y penser, en fait. Plus jamais. Il détailla son armoire, ses livres, ses posters… Tout ce petit monde qui lui appartenait, qui lui correspondait parfaitement. Son chez-lui. Ses yeux se fermèrent, et il soupira. La camisole de force, c´était pas très seyant quand même… On apportait des oranges à l´asile, ou… ? « Non, les oranges c´est la prison ça. N´exagérons rien. » Il entreprit une rapide étude comparative des mérites de la prison et de l´internement, mais ne parvint pas à faire son choix.

- Gabriel ?

« On peut pas me foutre la paix deux minutes dans cette maison ? » songea-t-il avec désespoir, avant qu´on ne l´appelle à nouveau.

- Gabriel ! Réveille-toi !

« Oula, deux minutes, je recommence à débloquer » réalisa-t-il avec panique. « Personne ici ne m´appelle Gabriel. Ca doit être une erreur. Un faux numéro. Surtout, ne pas répondre. » Il ferma les yeux encore plus forts et serra les dents, bien décidé à ne pas se laisser avoir.

- Gabriel !
- C´est une vraie souche, celui-là, observa dédaigneusement la voix d´Atyda. Il est pire que toi Sécate.

« Non… Pas voix d´Atyda. Atyda = rêve. Rêve = internement. Donc Gabriel pas répondre !» se dit-il avec résolution avant d´être secoué comme un prunier et de se redresser d´un bond sous le regard stupéfait de Sécate et d´Atyda.

- Ben dis donc, quand tu te réveilles tu le fais pas à moitié, toi, commenta Sécate en l´observant.

Gabriel se releva et faillit tomber à l´eau, faisant tanguer la barque. « Non… C´est impossible… » Tout autour de la frêle embarcation, il n´y avait que la mer. Les deux fées aux grandes ailes de papillon le regardaient d´un air étonné. Le doux soleil brillait toujours innocemment dans le ciel pur, et une bouffée de vent marin lui caressa le visage. Il sentit son cerveau enclencher le mode « Panique autorisée », et se rassit fébrilement.
« Oh mon dieu… Oh mon dieu… C´est fini, c´est définitif, c´est sans espoir pour moi. Je suis bel et bien taré.» Sécate s´approcha doucement de lui, et lui toucha le bras, le faisant sursauter. « Mais ça a l´air tellement réel ! » songea-t-il, et il eu l´envie subite de s´enfuir à la nage, loin de ces deux personnages de délire.

- Gabriel… regarde ! La terre !

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume
Modératrice consciencieuse et infatigable
avatar

Nombre de messages : 207
Localisation : entre ici et ailleurs mais toujours là quand il faut!!!
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Ven 28 Jan à 3:43

ah mais ça va pas t'es une malade de poster des suites comme ça sans prévenir???? (ou presque... )

Non mais je vous jure... Et depuis quand il rêve de son autre vie celui là???

Bon heu sinon j'adooooore toujours mais ça me stresse... Je stresse à attendre la suite, je stresse parce que la suite est trop corte... Je stresse parce que quand in quitte Gabriel c'est Dorcha qu'on rettrouve et inversement...

Enfin je stresse mais ça fait aussi tout le charfme, bref j'en veux encore...

_________________
Je suis pas un grand écrivain mais j'écris quand même... Et je vous lis toujours pour mon plus grand plaisir!!

Et heu aussi Antigone, Hiraeth et Torny, c'est quand la suite??? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 34
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Ven 28 Jan à 3:53

Mais je voudrais pas que tu attrappes un ulcère à cause de Ta´am moi... Faut pas te faire du mal comme ça!

Et en ce qui concerne le fait de poster sans prévenir tu as tout à fait raison, et j´en suis désolée...

YOUHOU, LECTEURS, LA SUITE EST POSTEE!!!

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
helenaic
Invité



MessageSujet: Re: Ta´am   Ven 28 Jan à 9:54

j'ai bien vu la suite, bien aimé, cru qu'il etait vraiment rentré pour de bon chez lui, suite trop courte, trop d'attente entre chaque post
bref, vivement qu'on ait la suite et fin pour tout relire au calme (calme relatif car je li au boulot dans un bureau ou on est 25 !!!)
bon WE à ce qui sont en We car moi je travaille mem le WE sniff
Revenir en haut Aller en bas
Tornade
Plume active
Plume active
avatar

Nombre de messages : 201
Localisation : Là où commence le chemin de l'obscurité...
Date d'inscription : 16/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Ven 28 Jan à 15:35

The best : Antigone a écrit:
En train de prendre le thé avec les schtroumpfs ?

En bouffant de la salsepareille !

Bref... ça m'a fait un choc quand il est retourné chez lui, j'ai cru qu'on allait plus voir les fées ! C'aurait été dommage, elles sont marrantes !
Et moi je veux la suite d'abord, parce que je suis malade et que pour me guérir il me faut la suite (oulà je déraille là). Nan, mais comme je suis vraiment malade, t'as pas le droit de me faire souffrir encore plus en m'interdisant de lire la suite.
Bon ben qu'est-ce que tu veux que je dise ?! J'adore, et j'attends ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiraeth Dùnadan
Floodeuse en série
Floodeuse en série
avatar

Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : les Terres Sauvages
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Ven 28 Jan à 18:20

halala ils vont s'amuser les specialistes en lisant ce bout là... "oui oui ce passage révèles les grandes obsessions d'aelyse, les schtroumps et les oranges apportées en prison, que l'on retouve d'ailleurs tout au long de son oeuvre"

_________________

"C'est en écrivant qu'on devient écrevisse" Hans Arp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.perdu.com
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 34
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Ven 28 Jan à 18:35

Bon pour les schtroumpfs j´avoue... c´est l´influence néfaste de Malicia sur mon cerveau fragile...
Mais pour les orange je m´en étais pas encore rendue compte... Je suis obsédée par les oranges apportées en prison moi???

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume
Modératrice consciencieuse et infatigable
avatar

Nombre de messages : 207
Localisation : entre ici et ailleurs mais toujours là quand il faut!!!
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Ven 28 Jan à 18:38

Oui je crois que l'on avait déjà eu ce genre de conversations sur les oranges en d'autres endroits...

_________________
Je suis pas un grand écrivain mais j'écris quand même... Et je vous lis toujours pour mon plus grand plaisir!!

Et heu aussi Antigone, Hiraeth et Torny, c'est quand la suite??? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiraeth Dùnadan
Floodeuse en série
Floodeuse en série
avatar

Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : les Terres Sauvages
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Ven 28 Jan à 18:42

mais tu t'en rappelles même pas? alzeihmer ggalopant (je sais même pas comment ça s'écrit (alzheimer, pas galopant)) tu sais qiuand j'etais en train de chercher quelqu'un pour m'apporter des oranges en prison quand je vous aurai toutes poignardées dans le dos

_________________

"C'est en écrivant qu'on devient écrevisse" Hans Arp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.perdu.com
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 34
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Ven 28 Jan à 18:45

Ah oui en effet... Mon alzheimer me joue des tours... Bon tant pis, on fera avec. Mes biographes s´amuseront comme des petits fous en relisant mes Oeuvres. D´ailleurs c´est pas toi ma biographe Hiraeth? Ou alors c´est Plume? Non Plume c´est mon attachée de presse... Je sais plus...

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume
Modératrice consciencieuse et infatigable
avatar

Nombre de messages : 207
Localisation : entre ici et ailleurs mais toujours là quand il faut!!!
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Ven 28 Jan à 18:52

Je confirme que je suis ton attachée de presse et également ton intervieweuse de choc... D'ailleurs faut que je la retrouve celle là...

_________________
Je suis pas un grand écrivain mais j'écris quand même... Et je vous lis toujours pour mon plus grand plaisir!!

Et heu aussi Antigone, Hiraeth et Torny, c'est quand la suite??? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 34
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Ven 28 Jan à 18:56

Bah écoute la première interview de ma vie, en effet faut la retrouver... Ce serait bien triste sinon. Et puis c´est indispensable pour ma biographe!

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ta´am   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ta´am
Revenir en haut 
Page 5 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle Génération d´Auteurs :: Les textes de la NGA :: Projets de romans-
Sauter vers: