Nouvelle Génération d´Auteurs

les mots de la NGA
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ta´am

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 34
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Lun 10 Jan à 2:13

Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!

Ca me fait super plaisir, dire que j´ai commencé à poster parce que j´en avais marre et que je voulais savoir si ça valait la peine que je continue ou non... Ben visiblement à vous entendre´ça vaut la peine... Donc merci beaucoup beaucoup beaucoup !

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiraeth Dùnadan
Floodeuse en série
Floodeuse en série
avatar

Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : les Terres Sauvages
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Lun 10 Jan à 10:11

génial génial génial génial génial génial génial génial génial génial génial génial

la suite!!!!


Citation :
(oui y´a des enfants chez moi, parfois je dois subir du Lorie ).
ça veut dire quoi ça? (lorie je m'en fous c'est pas ça qui me gene)

_________________

"C'est en écrivant qu'on devient écrevisse" Hans Arp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.perdu.com
CassieBlack
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 15
Localisation : Sooomewhere, over the rainbow-ow-ow
Date d'inscription : 09/01/2005

MessageSujet: Re: Ta´am   Lun 10 Jan à 11:44

Bon, je sens que je devrais laisser un commentaire réfléchi, mais tout le monde m'a devancée, si bien que je ne sais plus vraiment quel compliment je pourrais sortir, qui n'aurait pas déjà été dit !

Déjà, j'aime vraiment ta manière d'écrire. Aucune action n'est trop rapide (et surement pas trop lente), et tu arrives parfaitement à donner un caractère différent à Gabriel et Dorche. On les différencie vraiment bien, et il faut avouer que c'est dur de donner un caractère propre à ses personnages (moi j'aurais tendance à tous les rendre comme moi lol).

Et... je voulais aussi dire que les suivantes me font penser à des Elfes de Maison, mais Malicia m'a prise de vitesse, lol.

Enfin, voilà, je crois que c'est tout ^_^

Félicitation, et tout plein d'inspiration pour toi ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fictionpress.com/~cassieblack
helenaic
Invité



MessageSujet: Re: Ta´am   Lun 10 Jan à 20:29

dites DIEU, moi aussi j'adore et en ce moment j'ai plein de temps pour lire alors s'il VOUS plait, la suite !!!!!!

ben oui j'en viens a attendre les ecrit d'antigone comme les parutions de livres de mes auteurs préférés, alors faudrait peut etre que tu publies !!??
Revenir en haut Aller en bas
eltrol
Grande plume
Grande plume
avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 17/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Lun 10 Jan à 21:02

Bon, il faut devenir méchante pour avoir la suite??
C'est franchement excellent!! Tu poses les bases et tu nous mets en haleine..merveilleux, je viens de trouver un nouveau bouquin à faire lire à ma famille dès qu'il sort!
suis-je bête, il faut évidemment te suplier: PITIE LA SUITE...
Tu nous tiens tous là..ça te fais quoi le pouvoir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 34
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Mar 11 Jan à 0:29

Le pouvoir... c´est grisant...

Je mets la suite? Je mets pas la suite? J´hésite...

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JakOb
Invité



MessageSujet: Re: Ta´am   Mar 11 Jan à 0:49

Moi aussi, j'aime beaucoup.
Je trouve ça bien écrit, on reste en attente de la suite à tout moment. Je pense aussi que le livre n'aurait pas fait long feu si je l'avais acheté.

J'aime bien le mélange des genres: le gars qui déssoule qui se retrouve dans un monde de fées. Bravo.
Revenir en haut Aller en bas
Hiraeth Dùnadan
Floodeuse en série
Floodeuse en série
avatar

Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : les Terres Sauvages
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Mar 11 Jan à 10:04

Antigone a écrit:
Le pouvoir... c´est grisant...

Je mets la suite? Je mets pas la suite? J´hésite...
nan mais c'est quoi ça

si c'est comme ça alors on aime pas du tout, tu peux mettre la suite si tu veux nous on s'en fout apres tout



steuplait la suite

_________________

"C'est en écrivant qu'on devient écrevisse" Hans Arp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.perdu.com
Tornade
Plume active
Plume active
avatar

Nombre de messages : 201
Localisation : Là où commence le chemin de l'obscurité...
Date d'inscription : 16/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Mar 11 Jan à 20:56

La question ne se pose même pas !! Bien sûr que tu mets la suite, enfin !!!
La suiiiite steplizzz !!
Sinon... heu... sinon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CassieBlack
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 15
Localisation : Sooomewhere, over the rainbow-ow-ow
Date d'inscription : 09/01/2005

MessageSujet: Re: Ta´am   Mar 11 Jan à 21:08

Sinon on fait durement la tête pour une durée indéterminée.

Wow, la menaaaaace lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fictionpress.com/~cassieblack
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 34
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Mar 11 Jan à 21:45

Allez hop, je viens de passer une bonne journée, chuis de bonne humeur, alors... voilà la suite! Enfin la première partie de la suite concernant, comme les plus perspicaces l´auront deviné, l´endroit où se trouve Gabriel!

- Alors, tu t’es bien amusée ? demanda Sécate.
Atyda éclata de rire, et commença à tourner rapidement sur elle-même.
- C’était formidable ! Il est rudement doué à cache-cache ! On l’a cherché des heures… et c’est moi qui l’ai trouvé !
Elle étendit les bras, bascula la tête en arrière comme pour mieux profiter de la lumière du soleil, et tournoya encore plus vite. Sécate sourit tendrement.
- Tu vas finir par tomber, observa-t-elle.
- C’est le but ! rit Atyda, et elle continua jusqu’à ce que, déséquilibrée, elle s’emmêle les pieds et atterrisse pesamment sur le sol. Sécate s’allongea à ses côtés, et observa le ciel. Quelques nuages joufflus le traversaient paresseusement, poussés par un faible vent tiède.
- Celui-là, dit Atyda en désignant un cumulus, il ressemble à une tête de cornu.
- Je ne sais pas, réfléchit Sécate. Je n’ai jamais vu de cornu.
- Moi non plus, mais avec tout ce que les conteurs nous ont dit, je suis certaine qu’ils doivent ressembler à ça.
- Qu’est-ce que vous en avez fait ?
- Des conteurs ?
- Non, du garçon.
- Oh, je ne sais pas, répondit évasivement Atyda. A un moment donné, on avait décidé de lui montrer la vue qu’on avait de l’île au sommet du beau-may-roi, mais il n’avait pas l’air très emballé. Et puis il y a eu ce grand papillon bleu… Il était si beau, Sécate ! Je l’ai suivi jusqu’à la mer, mais je l’ai perdu de vue. Alors je suis revenue ici.
- Je me demande ce qu’elles en ont fait…
- Tu crois vraiment que c’est important ? demanda Atyda en s’étirant. On le reverra demain, de toute façon.
- Sauf si vous le cassez d’ici là… Il pourrait fuir.
- Pour aller où ? Il ne sait pas nager.
- Oh, non… soupira Sécate. Ne me dis pas que vous avez fait le test…
- Je leur avait bien dit pourtant : si ça n’a pas d’écaille ou d’ailerons, ça ne nage pas. Mais elles ne m’ont pas écoutée… Alors on l’a laissé tombé dans la mer. Il a refait surface au bout d’un certain temps, mais si Allen n’était pas arrivée, je crois qu’il aurait coulé à pic. C’aurait été dommage, quand même, non ?
- Pourquoi vous n’essayez pas de l’aider, plutôt ?
- L’aider ? L’aider à quoi ?
- Il a l’air perdu… Ce n’est pas normal qu’il soit ici, s’il ne sait pas nager. Comment est-il arrivé là ? D’où est-ce qu’il vient ?
Atyda s’assit, secoua la tête et regarda pensivement Sécate.
- Je crois que tu te poses beaucoup trop de questions… On le saura de toute façon, non ?
- Pas si vous l’oubliez complètement et qu’il se retrouve livré à lui-même, jusqu’à ce que vous vous décidiez de nouveau à vous intéresser à lui. Il ne comprend rien à ce qui se passe, Atyda.
- Comme s’il fallait toujours tout comprendre tout de suite, dit-elle en haussant les épaules. De toute façon, Allen a vaguement parlé d’une réunion avec le clan des fées-libellules, histoire de savoir ce qu’on va en faire. Tu crois qu’on pourra le garder ? demanda-t-elle avec espoir.
- Il a le droit de décider lui-même, non ?
- Oh ! soupira Atyda, visiblement déçue. T’es pas drôle.
- Je suis logique, c’est tout. Ca te plairait si quelqu’un décidait tout à ta place ?
- Mais c’est ce qui m’arrive depuis la nuit des temps ! affirma joyeusement Atyda. Tu me dis tout ce que je dois faire !
- Quelle mauvaise foi ! s’exclama Sécate. Comme si j’avais la moindre autorité sur toi…
Atyda éclata de rire, et s’envola vers la plage. Sécate esquissa une moue amusée. Une véritable petite peste incontrôlable, voilà ce qu’elle était ! Adorable peste, sans doute, mais peste tout de même ! Elle sourit, et contempla rêveusement les nuages. A quoi pouvait bien ressembler un cornu exactement? Les descriptions romanesques des conteurs la laissaient toujours sur sa faim. Ce serait tellement mieux d’en voir un en vrai… Malheureusement, à part les conteurs, personne ne s’aventurait jamais sur Tir Nan Og. Pourquoi ? se demanda mélancoliquement Sécate. Le bras de mer qui séparait l’île du continent n’était pourtant pas bien large, et la mer était loin d’être dangereuse. Peut-être que des rumeurs couraient sur des diablesses ailées insupportables… Sécate sourit. L’idée de partir l’effleura un bref instant, mais elle la repoussa rapidement, la considérant comme absurde. Après tout, quand on est si bien chez soi, pourquoi souhaiter voir du pays ? Rien ne pouvait être plus beau qu’ici… Quelle importance, finalement, voir un cornu ou pas ? Est-ce qu’elle se sentirait mieux après ? Est-ce qu’elle se poserait moins de questions ?
« Peut-être pas, admit-elle amèrement. J’aurais entendu parler d’autres choses alors, et d’autres personnes que je voudrais voir aussi… Je ne pourrais peut-être plus m’arrêter. Peut-être que je ne reviendrais plus ici, où l’herbe est la plus verte et le vent le plus doux, où le soleil chauffe mais ne brûle jamais. » Son regard suivit songeusement une licorne qui s’approchait sereinement de la rivière. Non, rien ne pouvait être plus paisible qu’ici. Et pourtant ! Elle laissa échapper un soupir sonore.
Pourtant, comme elle s’ennuyait ! Pour elle, tous les jours étaient semblables. Qu’importent les licornes, les fêtes des centaures de Chiron, les expéditions occasionnelles sur le continent et les babillements des autres fées ! Si elles ne leur parlaient plus depuis si longtemps, c’est parce qu’elles ne la surprenaient plus. Tout cela était tellement prévisible ! Etait-ce vraiment cela, vivre ? Elle n’avait pas à se plaindre… Mais certainement pas à se réjouir non plus.
Atyda ne comprenait pas cela. Atyda tourbillonnait dans le soleil, toujours radieuse, toujours heureuse, toujours pleinement satisfaite. Chaque jour lui semblait plein de nouvelles promesses, et Sécate la surprenait parfois, à l’aube, les yeux débordant de gratitude braqués amoureusement sur le soleil. Atyda aimait désespérément vivre, et c’est peut-être pour cela que Sécate l’aimait autant. Auprès d’elle, il lui semblait possible de se satisfaire du quotidien. Auprès d’elle, les choses ne pouvaient être que belles et douces.
Mais la solitude ramenait toujours Sécate au point de départ. Non, elle ne voulait pas partir. Elle voulait que l’île qu’elle connaissait change. Que la vie soit plus réelle.
Et ce garçon, qui était arrivé depuis peu… Lui aussi avait l’air insatisfait de ce qu’il voyait. Il voulait rentrer chez lui. Si c’était mieux qu’ici, alors, ce devait être tellement beau ! Sinon, il ne désirerait pas y retourner, n’est-ce pas ? A moins que, comme elle, il n’ait besoin de plus…
« Il me ressemble peut-être un peu », songea Sécate. « Rien qu’un peu… Mais cela n’y change rien. Bientôt, il sera parti. Et moi, je resterai ici, avec Atyda. Ce sera bientôt le jour de la danse des beaux-may. Puis les licornes mettront bas, et nous auront juste le temps d’admirer les nouveaux-nés que ce sera déjà le jour où les centaures de Chiron nous invitent à goûter leur vin, qui sera excellent, comme toujours… Oh, j’en ai assez ! »
Sécate adressa un regard chargé de reproche au ciel, et ferma tristement les yeux.
Elle était sur le point de s’endormir quand l’intuition fulgurante que quelqu’un s’approchait d’elle la fit se redresser brusquement. Sourcils froncés, elle observa l’orée de la forêt, mais ne distingua rien dans cette direction. Le feuillage des arbres s’agitaient doucement sous la brise, filtrant les rayons du soleil qui dispersaient ça et là sur le sol ombragé leurs flaques lumineuses. Elle se retourna et profita de la vue d’ensemble qu’elle avait de la vallée, tranquille comme toujours. Le fait qu’elle ne voie rien n’atténua pourtant pas la conviction intime d’être observée. Elle se releva, et se dirigea précautionneusement vers les beaux-may. Quand elle en fut suffisamment proche à son goût, elle s’immobilisa, tâchant de sentir d’où venait cette présence.

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiraeth Dùnadan
Floodeuse en série
Floodeuse en série
avatar

Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : les Terres Sauvages
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Mar 11 Jan à 21:49

je me sens légèrement visée What the fuck ?!?

sinon c'est toujours génial tin style est fluide et tres beau bref j'adore toujours autant et j'attends toujours la suite

_________________

"C'est en écrivant qu'on devient écrevisse" Hans Arp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.perdu.com
Plume
Modératrice consciencieuse et infatigable
avatar

Nombre de messages : 207
Localisation : entre ici et ailleurs mais toujours là quand il faut!!!
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Mar 11 Jan à 22:02




Comme d'habitude tu coupes au meilleur moment ce que tu peux m'agacer des fois...


_________________
Je suis pas un grand écrivain mais j'écris quand même... Et je vous lis toujours pour mon plus grand plaisir!!

Et heu aussi Antigone, Hiraeth et Torny, c'est quand la suite??? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 34
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Mar 11 Jan à 22:11

En plus cette fois-ci c´était pas intentionnel, c´est juste que cette partie est trop longue pour un seul post... Waouw, la fille qui trouve des chutes où y´en a pas! Chuis trop forte!

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume
Modératrice consciencieuse et infatigable
avatar

Nombre de messages : 207
Localisation : entre ici et ailleurs mais toujours là quand il faut!!!
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Mar 11 Jan à 22:14

Arf de toutes façons je vais bouder dans mon coin en attendant la suite et pis c'est tout...

_________________
Je suis pas un grand écrivain mais j'écris quand même... Et je vous lis toujours pour mon plus grand plaisir!!

Et heu aussi Antigone, Hiraeth et Torny, c'est quand la suite??? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiraeth Dùnadan
Floodeuse en série
Floodeuse en série
avatar

Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : les Terres Sauvages
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Mar 11 Jan à 22:43

moi je suis pour qu'on crée l'anti fan club d'anitgone : on râle et on l'embête jusqu'à ce qu'elle mette la suite

remarquez c'est déjà ce que je fasi d'habitude

_________________

"C'est en écrivant qu'on devient écrevisse" Hans Arp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.perdu.com
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 34
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Mar 11 Jan à 23:17

Mais mon stock fait 20 pages word, on en est déjà à la treizième! Vais devoir vivre enchaînée à mon ordi pour survivre à vos exigences!

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tornade
Plume active
Plume active
avatar

Nombre de messages : 201
Localisation : Là où commence le chemin de l'obscurité...
Date d'inscription : 16/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Mar 11 Jan à 23:41

J'adooooooreeeee (les sushis ! ^^ vanne que je fais tout le temps et qui commence légèrement à être dépassée)
J'adore toujours autant !!! Je suis fan !!

Alors Antigone tu vas rester collée à ton pc pour nous finir ton roman, tu vas le faire publier et nous on courra l'acheter (à moins que tu nous le donnes, et dédicacé bien sûr !).
Heu... du moins si tu nous mets la suite c'est déjà super !! C'est vrai que tu coupes toujours au meilleur moment, méchante !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 34
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Mar 11 Jan à 23:59

Bon j´ai compris... Je vivrais enchaînée à mon ordi pour le bonheur de mes fans...

« Psst ! Sécate ! Par ici !»
Elle sursauta, et aperçut enfin Gabriel, au beau milieu d’un amas de branchages, qui lui fit signe de le rejoindre. Intriguée, elle se dirigea vers lui.
- Je suis coincé, avoua-t-il piteusement.
Sécate esquissa un sourire, et le dégagea en quelques secondes.
- Ravie de voir que tu es toujours en un seul morceau, observa-t-elle.
- Oui, je dois être plus résistant que je ne le pensais, sourit-il, avant de froncer les sourcils au souvenir de ses péripéties. Elles ont même essayé de me noyer, tu sais, ajouta-t-il.
- Erreur : elles ont juste voulu voir si tu savais nager.
- Elles ne pouvaient pas le demander, plutôt ?
- Ta réputation t´a devancé. Tu es censé être le dernier des idiots.
- Et puis de toute façon je sais nager, grommela Gabriel. Mais pas en pleine mer avec des vagues aussi hautes que des montagnes... Encore moins quand on me laisse tomber d´une hauteur de trente mètres.
- Je crois que tu as une légère tendance à l´exagération, remarqua Sécate, amusée.
Gabriel grimaça.
- Seulement quand je tombe sur une île peuplée uniquement de fées.
- Oh, il n´y pas que des fées... Il y a des centaures aussi.
- Des centaures, ben tiens donc... soupira Gabriel. Des créatures mi-homme mi-cheval ?
- Mi-hommes mi-licornes, en fait.
- Oui, enfin, c´est pareil, fit Gabriel avant de s´interrompre brusquement. Des quoi ?
- Mi-hommes mi-licornes, répéta Sécate.
- Des licornes, bredouilla Gabriel. Des fées, des centaures et des licornes... Tu as d´autres surprises dans ce genre-là, pour moi ?
- Les phénix ? tenta Sécate.
- Allons-y pour les phénix aussi, alors... Mais restons-en là pour le moment. Je n´aurai pas la capacité d´assimiler plus aujourd´hui sans devenir dingue. Remarque, je me demande si je ne le suis pas déjà... Bon. Qu´est-ce que je fais, moi, maintenant ?
- Je ne sais pas, répondit Sécate, l´air profondément absorbée. Il faut d´abord savoir ce que tu veux faire.
- Je veux rentrer chez moi, gémit Gabriel.
- Eh bien, alors tu sais ce qu´il te reste à faire, dit simplement Sécate.
- Mais non, justement ! Je n´ai aucune idée de la manière dont je dois m´y prendre pour rentrer chez moi ! Je ne connais pas cette île, et tu n´as jamais entendu parler des villes les plus importantes de ma planète. Sécate, j´en arrive même à douter que je sois encore dans le même monde !!!
Sécate le regarda, l´air absent. Gabriel poussa un soupir déchirant et s´assit au pied d´un arbre avant de se prendre la tête dans les mains.
- Allen a parlé d´une réunion des clans. Tu en sauras peut-être plus à ce moment-là, finit par dire Sécate.
- Ca consiste en quoi une réunion des clans ? demanda Gabriel d´une voix dénuée de tout espoir.
- Oh, soupira Sécate. La fée-lune du clan papillon s´introduit auprès de la fée-lune du clan libellule, et requiert l´autorisation d´occuper son territoire pour un certain temps. Puis les deux clans se réunissent, les fées destinées à siéger au conseil sont désignées, et après le coucher du soleil elles discutent pour tenter de prendre une décision.
- Et...tu penses qu´elles vont décider quoi ?
- Ca dépend de leur humeur... Si elles ne dévient pas du sujet, elles peuvent vraiment décider quelque chose te concernant.
- Ah ! Parce qu´en plus, elles ne parleront peut-être même pas de moi ?
- Au début, si. Mais il faudra que tout se décide rapidement, pour qu´il y ait un résultat.
- Sinon quoi ?
- Sinon elles ne seront plus concentrées, et elles passeront à autre chose...
- Sécate... dit soudainement Gabriel, et si tu m´aidais, toi ?
- Pourquoi moi ? sursauta Sécate.
- Parce que tu sembles être la seule à disposer d´un cerveau en état de marche, répondit amèrement Gabriel.
Sécate fit la moue.
- Ca, ce n´est pas gentil du tout...
- Je ne suis pas gentil quand je suis désespéré !
- L´un n´empêche pourtant pas l´autre.
Gabriel leva les mains en un geste d´abdication.
- D´accord, d´accord, je m´excuse ! Désolé.
Sécate lui sourit timidement.
- Alors... Tu vas m´aider, dis ? risqua Gabriel.
- Si tu me le demandes, je n´ai pas le choix, dit-elle en haussant les épaules.
- Merci ! Merci ! s´exclama Gabriel avant d´étreindre violemment Sécate, qui, surprise, se dégagea vivement. C´est génial ! reprit Gabriel. Absolument génial ! Alors, on va faire quoi ?
Le front de Sécate se plissa sous l´effet de la concentration. Quelques minutes de silence s´écoulèrent, seulement troublées par le pépiement des oiseaux et le chuchotement de la rivière toute proche. Gabriel observait patiemment Sécate, attendant avec espoir qu´elle lui donne la solution à ses problèmes. Elle hocha pensivement la tête, et déclara : « Je crois... que nous allons d´abord attendre le conseil des fées ».
- Mais tu as dit toi-même qu´il n´en ressortirait probablement rien !
- Probablement ne signifie pas forcément, observa-t-elle. Les décisions du conseil sont toujours censées et pleines de sagesse.
- S´il y a une décision, grommela-t-il, maussade. Et sinon ?
- Sinon... on avisera ! lança-t-elle joyeusement.

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiraeth Dùnadan
Floodeuse en série
Floodeuse en série
avatar

Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : les Terres Sauvages
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Mer 12 Jan à 0:04

toujours génial que veux tu qu'on dise d'autres?? la suite!!!!

_________________

"C'est en écrivant qu'on devient écrevisse" Hans Arp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.perdu.com
Plume
Modératrice consciencieuse et infatigable
avatar

Nombre de messages : 207
Localisation : entre ici et ailleurs mais toujours là quand il faut!!!
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Mer 12 Jan à 0:12

Je sais qu'il y a une suite je le sais je la veux je la veux...;

JEEEEEEEEEEEEEEEEEEEN LLAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA §VEEEEEUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUXXXXXXXXXXXXX!!!!!!


On dirait tiph....

_________________
Je suis pas un grand écrivain mais j'écris quand même... Et je vous lis toujours pour mon plus grand plaisir!!

Et heu aussi Antigone, Hiraeth et Torny, c'est quand la suite??? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiraeth Dùnadan
Floodeuse en série
Floodeuse en série
avatar

Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : les Terres Sauvages
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Mer 12 Jan à 0:13

n'importe quoi Rolling Eyes

nan mais je vous jure, le jour de la rencontre vous allez avoir un choc...

_________________

"C'est en écrivant qu'on devient écrevisse" Hans Arp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.perdu.com
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 34
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Mer 12 Jan à 0:24

Gabriel la regarda quelques instants, dubitatif, avant d’opiner.
- Je suppose que de toute façon je n’ai pas le choix… soupira-t-il.
- Tu auras toujours le choix, quoi que tu fasses. Sinon, tu ne serais pas en vie.
- Tu sais, fit-il sur le ton de la confidence, parfois je me dis que je dois être en train de rêver. Que tout ça ne peut pas être réel. J’ai presque la certitude que je vais bientôt me réveiller, quelque part dans le jardin de Xavier, avec une bonne migraine et l’impression confuse qu’il s’est passé quelque chose de bizarre. Mais je mettrai tout ça sur le compte de l’alcool, et demain déjà je n’y penserai plus. Seulement… soupira-t-il, Seulement c’est trop réel, tu comprends ? Je l’ai ressenti, juste avant qu’elle ne me laisse tomber dans la mer, et tout au long de la chute. Je l’ai ressenti aussi quand elles ont essayé de me percher tout en haut de l’arbre. Et je le ressens à nouveau ici, avec toi. Les rêves ne peuvent pas être aussi précis.
- Oh, si, ils le peuvent, dit Sécate. Si les tiens ne le sont pas d’habitude, c’est que tu rêvais mal.
- Je ne choisis pas mes rêves, répliqua Gabriel. Je ne fais que dormir, et ils viennent à moi.
- Tu ne rêves jamais éveillé ? s’étonna Sécate.
- Quand j’étais petit ça m’arrivait tout le temps, se souvint-il. Mais on m’a dit qu’il fallait que j’arrête d’être sans arrêt dans la lune, et qu’il fallait que je grandisse. Alors j’ai grandi.
- Grandir, c’est changer d’apparence, pas de mentalité. Les licornes, qu’elles soient petites ou grandes, ont toujours les mêmes rêves.
- J’ai vieilli, alors, admit Gabriel. C’est peut-être pire.
- Vieillir, c’est comme… pourrir à l’intérieur ? demanda Sécate, l’air profondément intriguée.
Gabriel réfléchit quelques instants, et hocha la tête.
- C’est exactement ça. Vieillir, c’est pourrir un peu…
Il sourit mélancoliquement à cette idée, tandis que Sécate s’asseyait sur un tronc renversé. Vieillir… Comme si l’on naissait, pur et neuf, et que petit à petit l’aspect physique ne faisait que trahir le délabrement mental qui guette chaque être humain. Pourrir à l’intérieur. Il frissonna à l’idée de la charogne qu’il allait sans doute devenir, et chassa rapidement cette idée de son esprit. Pas maintenant. Il ne savait pas pourquoi, mais il ne devait pas penser à ça maintenant. Pas déjà.
- Tu ne trouves pas que c’est joli, ici ? demanda Sécate, l’air hésitante.
- Trop, lâcha Gabriel, tiré brusquement de sa rêverie. Beaucoup trop.
- Trop ? Mais qu’est-ce qui peut être trop beau ? Ca ne te plaît pas ?
- C’est… mièvre. Fleur bleue. Kitsch.
- Ce qui signifie...?
- Je ne pourrais jamais vivre dans un décor aussi ennuyeux. Y’a pas une seule fausse note dans le paysage ! Pas un seul fruit pourri par terre, pas d’animaux dangereux à éviter, pas de zones marécageuses… C’est désespérément… parfait, conclut-il d’un ton profondément dégoûté.
- Et ce n’est pas bien ? s’obstina Sécate, étrangement souriante.
- Non. C’est déprimant. C’est le genre d’endroit dont tu ne peux rien attendre.
Sécate bondit.
- C’est exactement ce que je pense, je crois, jubila-t-elle. C’est ça ! Tu as trouvé les mots ! On ne peut rien en attendre.
- Tu comprends, c’est impossible de l’améliorer. La nature est indépendante. Elle s’en fout que tu sois là ou pas.
- Et tu ne peux en attendre aucune reconnaissance puisque tu ne lui es d’aucune utilité ! Elle se suffit à elle-même, et elle ne fait que tolérer notre présence !
- Eh bien… oui, sans doute, c’est ce que je voulais dire… balbutia Gabriel, pris de court par l’enthousiasme débordant de Sécate.
- Il n’y a rien à faire de plus, ici ! Plus rien à espérer de cette terre ! Rien à faire ! psalmodia-t-elle, les yeux brillants.
- Exact ! Alors partons !
Sécate s’interrompit aussi brutalement que si elle avait été frappée par la foudre.
- Partir ? répéta-t-elle d’un air ahuri. Partir ?
- Ben oui, c’est logique non ? déclara-t-il. Puisqu’on voit bien qu’on n’a rien à faire ici, il n’y a plus qu’à s’en aller !
Elle le fixa longuement du regard avant de s’asseoir doucement, comme hébétée. « Partir… » murmura-t-elle comme pour elle-même. C’était la deuxième fois que cette idée lui traversait l’esprit en une seule journée. Une journée pour changer tout, opposée à des années d’ennui.

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiraeth Dùnadan
Floodeuse en série
Floodeuse en série
avatar

Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : les Terres Sauvages
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Mer 12 Jan à 0:28

tu l'as écrit il y a longtemps cette page? je me sens encore visée....

_________________

"C'est en écrivant qu'on devient écrevisse" Hans Arp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.perdu.com
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 34
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Mer 12 Jan à 0:29

Je ne te connaissais pas encore... Ta mégalomanie te joue encore des tours!

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ta´am   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ta´am
Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle Génération d´Auteurs :: Les textes de la NGA :: Projets de romans-
Sauter vers: