Nouvelle Génération d´Auteurs

les mots de la NGA
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ta´am

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 35
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Jeu 13 Jan à 23:17

Jamais bien loin... Je découvre avec émerveillement les premières théories sur mon OEUVRE! Bientot on me créera un forum de discussion pour débattre entre fans du mystère de Ta´am... C´est beau...

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume
Modératrice consciencieuse et infatigable
avatar

Nombre de messages : 207
Localisation : entre ici et ailleurs mais toujours là quand il faut!!!
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Jeu 13 Jan à 23:18



Elle a dit que de toutes façons après c'était Gabriel...

Je vais aller me jeter de ma terrasse encore...

_________________
Je suis pas un grand écrivain mais j'écris quand même... Et je vous lis toujours pour mon plus grand plaisir!!

Et heu aussi Antigone, Hiraeth et Torny, c'est quand la suite??? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiraeth Dùnadan
Floodeuse en série
Floodeuse en série
avatar

Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : les Terres Sauvages
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Jeu 13 Jan à 23:20

ça serait pas tres malin tu pourrais plus lire la suite

dites c'est quoi ces discussions privées?? et moi j'suis au courant de rien?

_________________

"C'est en écrivant qu'on devient écrevisse" Hans Arp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.perdu.com
Plume
Modératrice consciencieuse et infatigable
avatar

Nombre de messages : 207
Localisation : entre ici et ailleurs mais toujours là quand il faut!!!
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Jeu 13 Jan à 23:21

Bah c'est pour ça que je l'écris là pour que tu le saches (au passage ma terrasse étant en rez-de-chaussée je retourne m'y jeter encore...)

_________________
Je suis pas un grand écrivain mais j'écris quand même... Et je vous lis toujours pour mon plus grand plaisir!!

Et heu aussi Antigone, Hiraeth et Torny, c'est quand la suite??? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 35
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Jeu 13 Jan à 23:22

Bah c´est les réactions de Plume en live via MSN... Comme je suis sadique je l´enfonce encore plus... Ce qui donne:

poopoune dit :
commentaire posté
poopoune dit :
lecture effectuée
poopoune dit :
g envie de te tuer!!!!
Am´ dit :
glurps
poopoune dit :
bah tu te rends pas compte
Am´ dit :
bah ecoute
Am´ dit :
le pire c´est qu´apres on repasse a Gabriel
Am´ dit :
va falloir attendre un peu pour revenir a dorcha
poopoune dit :
aaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh


Voilà maintenant tu sais tout!

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiraeth Dùnadan
Floodeuse en série
Floodeuse en série
avatar

Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : les Terres Sauvages
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Jeu 13 Jan à 23:23

ho merci je me sens moins n'exclue d'un coup

bon c'est pas tout ça mais la suite c'est pour quand??



_________________

"C'est en écrivant qu'on devient écrevisse" Hans Arp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.perdu.com
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 35
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Jeu 13 Jan à 23:25

Bah pour quand je l´aurai terminée... Soit demain soit ce week-end... ou alors cette nuit si on me harcèle...

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiraeth Dùnadan
Floodeuse en série
Floodeuse en série
avatar

Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : les Terres Sauvages
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Jeu 13 Jan à 23:28

on te harcele!! on te harcele!! on te harcele!! on te harcele!!


enfin plume te harcele parce que moi je vasi finir par aller au dodo

_________________

"C'est en écrivant qu'on devient écrevisse" Hans Arp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.perdu.com
Plume
Modératrice consciencieuse et infatigable
avatar

Nombre de messages : 207
Localisation : entre ici et ailleurs mais toujours là quand il faut!!!
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Jeu 13 Jan à 23:32

Plume va aller au dodo aussi ...

Mais je te harcele quand même!!!!

_________________
Je suis pas un grand écrivain mais j'écris quand même... Et je vous lis toujours pour mon plus grand plaisir!!

Et heu aussi Antigone, Hiraeth et Torny, c'est quand la suite??? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiraeth Dùnadan
Floodeuse en série
Floodeuse en série
avatar

Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : les Terres Sauvages
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Jeu 13 Jan à 23:36

bon alors antigone sache qu'on te harcele activement et qu'il faut que tu ecrives la suite pour tes fans dechaines

_________________

"C'est en écrivant qu'on devient écrevisse" Hans Arp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.perdu.com
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 35
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Jeu 13 Jan à 23:39

Mais bien sûr, vous me harcelez dans vos rêves et moi je passe une nuit blanche à taper comme une sourde sur mon clavier, c´est bien ça?

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiraeth Dùnadan
Floodeuse en série
Floodeuse en série
avatar

Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : les Terres Sauvages
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Jeu 13 Jan à 23:41

voila t'as tout compris allez au boulot

_________________

"C'est en écrivant qu'on devient écrevisse" Hans Arp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.perdu.com
Tornade
Plume active
Plume active
avatar

Nombre de messages : 201
Localisation : Là où commence le chemin de l'obscurité...
Date d'inscription : 16/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Ven 14 Jan à 18:47

J'adore, j'adore, j'adore !! Et est-ce que je t'ai dit que j'adorais ? Et... attends, je crois bien que j'ai oublié quelque chose... ah oui, j'adore !!

Moi je vais être toute gentille !! Je ne vais pas te harceler, du moment qu'on a la suite c'est très bien ! Et il vaut mieux qu'on te garde en pleine forme pour nous écrire les suites qui suivront.
Mais s'il te plaît, dès que tu l'as fini, ton livre, tu cherches un éditeur et tu le sors en librairie hein !

Et si tu veux, tiens, je baillone Tiph pour qu'elle arrête de t'embêter !! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 35
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Sam 15 Jan à 2:55

Après avoir vécu ce début de nuit enchaînée à mon ordi, voilà ce que je suis en mesure de vous fournir...


Adossé contre un arbre, Gabriel poussa un soupir déchirant et s´enfouit la tête dans les mains. C´était exactement ce qu´avait prédit Sécate : les introductions sans fin d´un clan des fées à l´autre, le démarrage sérieux de la conversation et le dérapage complet. De quoi parlaient-elles maintenant ? Gabriel tendit l´oreille, tentant de démêler les échos de voix entrelacés qui lui parvenaient. Du temps. Elles parlaient du temps. Il atterrissait de nulle part au beau milieu de leur île, sans rien comprendre à ce qu´elles racontaient, sans même savoir comment rentrer chez lui, et elles parlaient du temps ! Gabriel gémit.
Le conseil des fées durait depuis maintenant trois heures au moins. Les fées-lune, qui paraissaient être des sortes de chef, avaient tout d´abord centré le débat, et parlé vaguement de « Gouvernants », de « faille d´Oron », et d´ « Iris » aussi. Rien de compréhensible. Puis l´une d´entre elles avait glapi de sa petite voix haut-perchée « Oh ! Comme la lune est belle, ce soir ! », et c´en fut terminé. Adieu Gabriel et ses problèmes, bonjour considérations ridicules sur la couleur du ciel, la beauté des petites nétoiles et des petits noiseaux. Irrité, Gabriel avait quitté l´assemblée pour ne pas faire de scandale. Après tout, il ne connaissait pas leurs coutumes, et ne voulait pas aggraver son cas. Si c´était possible de l´aggraver…
Sécate l´avait regardé partir d´un regard morne, sans protester. D´ailleurs, il la retenait celle-là. Elle n´avait pas dit un seul mot ! En y réfléchissant mieux, il ne l´avait jamais vu parler avec une autre fée. A part cette blondasse sans cervelle… Atyda ? Un nom comme ça oui. L´archétype absolu de toutes les idiotes de cette île de fous. D´ailleurs c´était peut-être elle qui avait changé aussi brusquement de sujet en parlant de la lune. Elle en était tout à fait capable. Une vraie gourde dans toute sa splendeur…
Il fallait s´y résoudre : il n´y avait aucune aide à espérer de ces « fées ». Gabriel soupira, et redressa la tête, tâchant de faire le point. Demain, à la première heure, il tâcherait de trouver un bateau. Avec un peu de chance, Sécate lui indiquerait la direction du continent, et alors il pourrait peut-être rencontrer quelqu´un doté d´un semblant de bon sens…
Non. Impossible. Même si on oubliait momentanément que Gabriel n´avait aucune notion de navigation, à part le kayak en eaux calmes, les gourdes n´avaient problablement pas de barque. Pourquoi en auraient-elles une ? Elles volaient ! Il secoua tristement la tête, et ferma les yeux. Comment avait-il bien pu arriver ici ? Pourquoi ? Si c´était une blague, ce n´était vraiment pas drôle. Et les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures. « Je veux rentrer chez moi » murmura-t-il doucement, et ses yeux se brouillèrent de larmes.
Deux jours. Depuis deux jours il errait sur cette île, poursuivi de temps à autre par des nuées d´imbéciles ricanantes. Il avait passé une nuit affreuse, et le réveil, encore plus horrible que tout le reste, lui apporta la triste confirmation qu´il n´avait pas rêvé. On ne dort pas dans ses rêves, pas vrai ? Et puis tout était trop vrai. Tout dans cette forêt, dans le regard des autres, dans le déroulement du temps, tout était trop réel. « Je veux juste rentrer chez moi » murmura-t-il à nouveau, et s´entendre dire tout haut cette simple constatation le plongea dans le désarroi le plus total. Pourquoi ?
Une larme glissa calmement le long de sa joue, mais il ne la remarqua même pas. Près de son pied, un oiseau rouge feu se posa doucement, et le regarda avec curiosité. « Salut, toi », risqua timidement Gabriel, s´attendant presque à une réponse. Tout était tellement étrange ici. Un oiseau parleur, pourquoi pas ? Mais il ne reçut en retour qu´un regard silencieux. Après quelques secondes où chacun observait l´autre en chien de faïence, l´oiseau se désinteressa de Gabriel et voleta quelques mètres plus loin.
Une légère brise se mit à souffler, faisant murmurer les feuillages des arbres. Gabriel respira à plein poumon l´odeur de la forêt, qui lui parut sucrée. « Sucrée ? En plus je commence à débloquer… » constata-t-il en secouant tristement la tête. Pourtant elle l´était… Comme l´odeur de la barbe à papa, ou d´une fête foraine.

- Euh… Les fées sont en conseil ?

Gabriel sursauta, et se retourna brusquement vers les buissons d´où provenait cette voix grave et rauque. Ses yeux s´agrandirent démesurément, et sa gorge devint soudainement sèche, alors qu´il observait le torse puissant de l´homme… et ses quatre pattes. La bouche grande ouverte, il contempla le nouveau venu de haut en bas, le cerveau en ébullition. Sa barbe brune était taillée soigneusement, et ses cheveux bruns bouclés lui donnaient un air enfantin démenti par son regard fatigué. Son visage massif paraissait avoir été taillé dans la roche, et ses muscles saillants firent regretter à Gabriel de ne pas s´être consacré plus assidûment à un sport digne de ce nom. Le centaure fronça les sourcils, et toussota, gêné.

- Bon… Si elles sont en conseil je vais pas les interrompre… Mais je leur rapportais ça, dit-il en désignant ce qu´il tenait sous son bras droit.
- Ah ! Et… c´est quoi ? demande machinalement Gabriel, qui ne détachait pas son regard du visage paisible du centaure.
- Bah une fée, dit-il en laissant tomber pesamment sa charge sur le sol.
- Ah… d´accord… balbutia Gabriel.
- Et une fée complètement ivre, en plus. Elle nous a déjà fait le coup plusieurs fois, celle là : elle s´introduit en douce dans la grotte pour boire nos tonneaux de vin. On l´a retrouvée en train de flotter dans la cuvée d´il y cinq ans.
- Ah… d´accord…
- Alors tu diras aux autres qu´elles attendent qu´on leur fasse goûter, comme toujours. Sinon y´a plus de cérémonie du vin. Et on finira tous comme les autres du Continent, là… Enfin tu me comprends. Tu me comprends hein ? ajouta-t-il en lisant la perplexité dans le regard de Gabriel, qui hocha vaguement la tête. Bon. J´y retourne. Alors tu leur rends ça quand elles ont auront fini avec leur conseil, et tu leur dis que… Non, ne leur dis rien de plus. Ca suffira. De toute façon elles recommenceront.
- Oui sans doute…
- Tu as l´air complètement perdu toi ! Passe goûter le vin à l´occasion !

Et sans même lui laisser le temps de répondre, il fit demi-tour et s´éloigna au galop, laissant Gabriel complètement ahuri. Le bruit des sabots du centaure s´évanouit peu à peu dans les profondeurs de la forêt, mais il ne laissa pas place au silence paisible auquel on aurait pu s´attendre. Au contraire…
Les ronflements de la fée s´élevèrent bruyamment, et Gabriel leva les yeux au ciel et secoua la tête. Il se releva souplement, et s´approcha d´elle avec précaution, comme s´il craignait qu´elle ne lui saute dessus sans prévenir. Ses longs cheveux bruns recouvraient son visage paisible, et sa poitrine se soulevait faiblement au rythme de sa respiration. Gabriel grimaça devant le boucan incroyable que pouvait faire une aussi frêle créature. Il s´accroupit et ramena doucement les cheveux de la fée en arrière, avant de se redresser et de s´éloigner à nouveau.
« J´espère que ce conseil sera bientôt terminé… Je suis coincé ici avec l´autre alcoolo, maintenant. Si elles ne pensent pas à venir me chercher… »
Il s´assit de nouveau, cala le menton dans ses mains et contempla vaguement les environs. Elles n´allaient pas faire durer cette réunion toute la nuit, tout de même ! Sécate apparaîtrait bientôt, et il aurait l´occasion de lui dire ce qu´il pensait de son comportement. Ca, elle allait l´entendre ! Ensuite, une fois qu´il aurait confirmation que rien n´avait été décidé… Il trouverait un moyen de partir. Même s´il devait quitter l´île à la nage !

- Toi. Sécate te parle.

Gabriel sursauta à nouveau, et regarda Atyda avec énervement. Les gens ne pouvaient pas s´adresser un peu moins brusquement à lui, ici ? C´était une mode de faire peur aux gens ?

- Et elle est où ? rétorqua-t-il avec aigreur.
- Encore au conseil. Elle te parle, c´est vrai hein ?
- Ben oui elle me parle. C´est d´ailleurs la seule à ne pas me prendre pour un attardé, alors j´aime autant te dire que ça soulage de parler avec elle !
- Je le savais, chuchota Atyda comme pour elle-même.
- Que ça me soulageait ? demanda Gabriel, intrigué malgré lui.
- Non. Qu´elle te parlait. Les autres me l´avaient dit mais je ne voulais pas les croire. Mais c´est vrai. Elle te parle.
- Oui, elle me parle, on va pas en faire un fromage ! C´est quoi le problème ?
- Sécate n´avait jamais parlé qu´à moi, répondit-elle en relevant la tête et en le regardant droit dans les yeux.

Gabriel tenta de soutenir son regard, mais il se sentit rapidement mal à l´aise devant les yeux chargés de reproche de la fée. Au bout de quelques secondes il détourna la tête, tout en s´insultant devant le semblant de honte qu´il ressentait. On n´avait pas le droit de parler à qui on voulait, en plus ? Il lui faudrait rendre des comptes parce qu´il avait adressé la parole à quelqu´un ? Il haussa nerveusement les épaules.

- Tu es méchant, énonça simplement Atyda.
- Je n´ai rien fait de mal ! protesta-t-il.
- Tu es méchant, répéta-t-elle. Je ne t´aime pas.
- Ca me fait une belle jambe, grommela boudeusement Gabriel.
- Qu´est-ce que tu as fait à Tari ?
- A qui ? demanda Gabriel avant de suivre la direction indiquée par le bras tendu d´Atyda. Ah, elle ! comprit-il en voyant la fée qui ronflait toujours. C´est un… centaure qui l´a ramenée. Elle s´est soûlée dans leur vin.
- Elle s´est encore fait prendre… Je ne veux pas que Sécate te parle.
- Ca ne dépend pas de toi !
- Je ne t´aime pas, répéta-t-elle une dernière fois avant de tourner les talons et de s´envoler sans un bruit.

« Elle est complètement folle, celle-là, c´est définitif » conclut Gabriel en la regardant s´éloigner, avant de se replonger dans ses pensées. A la nage… en serait-il capable ?
La pleine lune brillait plus que de coutume dans le silence de cette nuit paisible, seulement troublé par les ronflements de la fée assoupie.

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume
Modératrice consciencieuse et infatigable
avatar

Nombre de messages : 207
Localisation : entre ici et ailleurs mais toujours là quand il faut!!!
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Sam 15 Jan à 3:12

comme je suis contente malgré ma grande fatigue d'être encore là cette nuit pour lire en avant-première live la suite du roman de notre grande prêtresse de la NGA..

J'adoooooooooooooooooorrrrrrrrrrrrrrrrrrrreeeeeeeeeeeeeeeeeeee

J'en veux encore....

_________________
Je suis pas un grand écrivain mais j'écris quand même... Et je vous lis toujours pour mon plus grand plaisir!!

Et heu aussi Antigone, Hiraeth et Torny, c'est quand la suite??? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiraeth Dùnadan
Floodeuse en série
Floodeuse en série
avatar

Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : les Terres Sauvages
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Sam 15 Jan à 15:04

rha je me suis fait grillée

ha les petites nétoiles et les petits oiseaux

c'est toujours génial vive toi et vive la suite

_________________

"C'est en écrivant qu'on devient écrevisse" Hans Arp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.perdu.com
Tornade
Plume active
Plume active
avatar

Nombre de messages : 201
Localisation : Là où commence le chemin de l'obscurité...
Date d'inscription : 16/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Sam 15 Jan à 20:08

Je monte une maison d'édition rien que pour toi Am', promis !!
Ahhhh, j'adore, j'adore, je suis fan, j'adore... que dire de plus ?! Je commence à être à cours d'inspiration pour les éloges. Pour citer Tiph, Vive Toi, ô Déesse d l'écriture !!

Et Plume t'es qu'une traîtresse ! Tu m'as dit que tu allais te coucher mais tu est quand même restée juste pour lire la suite avant tout le monde hein ?! J'ai été corrompue !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candleinthestorm

avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : ENV-Alfort
Date d'inscription : 11/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Dim 16 Jan à 11:30

Hep hep hep! Ya erreur sur la personne, là!

Citation :
notre grande prêtresse de la NGA


Am' n'est pas une simple prêtresse de la NGA, voyons... Am' est LE DIEU de la NGA... Faut pas faire de sacrilège comme ça si vous voulez avoir la suite!

LA SUIIIIIIIIIIiiiiiiiiiiiiiitttttttttttttte..........

_________________
UneBougieDansLaTempête, membre de la Nouvelle Génération d'Auteurs...



Les rues sont pleines de ces bonheurs que les gens trop souvent piétinent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fritesauvin.canalblog.com/
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 35
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Dim 16 Jan à 22:17

Bon... J´ai été gentille et productive, j´ai bien travaillé rien que pour vous, et je suis donc en mesure de vous présenter la suite! N´oubliez pas de me dire ce que vous en pensez...



Dorcha n´avait jamais rien vu d´aussi bizarre. L´étrange pièce circulaire où elle s´était enfermée n´était éclairée que par trois torches. Sur le plancher lustré, différents diagrammes et schémas dessinés à la craie se mêlaient et s´entrecroisaient de manière incompréhensible. Mais le plus étrange, c´était sans aucun doute les murs. Pas un centimètre carré qui ne fut recouvert par un morceau de parchemin griffoné. Tous ces papiers se chevauchaient, certains reliés par des fils dorés, d´autres encadrés… Et tous bruissaient et remuaient doucement, comme agités par une brise invisible. Dorcha chercha machinalement une fenêtre, ou une lucarne, mais ne trouva rien. Les murs aveugles continuèrent de chuchoter tandis qu´elle s´avançait vers ce qui lui parut être un bureau d´acajou.
Au-dessus du bureau, l´enchevêtrement de parchemins était encore plus impressionant. Beaucoup étaient écrits en runes, ou en cunéiforme peut-être ? Il y avait des représentations de bêtes monstrueuses, des schémas d´outils que Dorcha ne reconnut pas, de vulgaires croquis de scènes quotidiennes…
Son regard s´arrêta brièvement sur un dessin représentant un jeune homme couronné chevauchant un chameau. Un peu plus haut, une femme en robe moyen-âgeuse tirait une langue démesurée tout en brandissant la tête ensanglantée d´une femme outrageusement maquillée. « Nuages pommelés comme femmes fardées sont du courte durée...» songea Dorcha avec amusement, mais son sourire s´effaça lorsqu´elle aperçut la gravure suivante : un enfant écrasé par un char tiré par des chevaux piaffants. La bouche du petit garçon était tordue en un hurlement silencieux, et ses yeux exorbités tandis que les roues lui broyaient impitoyablement le corps. Le conducteur, un homme aux cheveux courts vêtu d´une longue cape, agaçait ses chevaux du fouet, en affichant un rictus carnassier satisfait. Une femme représentée sur un banc devant une maison regardait la scène avec un sourire indulgent.
« C´est impossible… » songea Dorcha dont les mains tremblaient légèrement. « Impossible ! Pourtant…» Elle se pencha sur la gravure afin de mieux l´observer. Les traits du visage, les cheveux, l´expression, la taille de l´enfant… « C´est une coïncidence Dorcha, une simple coïncidence ! Tous les enfants se ressemblent ! »
Mais c´était faux, et elle le savait. Aucun ne ressemblait à Dorian. Dorian était unique. « Ca ne peut pas être lui… » murmura-t-elle. «Je suis loin de chez moi, ailleurs, je ne sais où, et ils ne peuvent pas le connaître. Et personne n´a pu dessiner ça en connaissance de cause… Et puis ce n´était pas un char… » Fascinée, elle ne parvenait plus à détacher son regard de l´expression d´horreur et d´atroce souffrance du visage de l´enfant. « Alors c´est ça qu´il a ressenti ? » chuchota-t-elle à nouveau, et une larme roula sur sa joue. « Mon petit frère… »

- Jeune demoiselle ? Jeune demoiselle ? cria une voix plaintive depuis le couloir, et Dorcha se retourna brusquement, avant de se souvenir qu´elle avait verrouillé la porte derrière elle. Elle haussa les épaules et s´apprêtait à reprendre l´examen de la gravure lorsque le mur frissonna à nouveau, agitant les morceaux de parchemin qui murmurèrent. Dorcha recula d´un pas, tout en se sermonnant d´être aussi bête : le mur n´allair tout de même pas lui sauter dessus ! Elle laissa son esprit divaguer quelques secondes sur la probabilité de l´existence de murs-garous, puis secoua la tête et s´approcha à nouveau du mur.

Impossible de quitter l´image des yeux. Dès qu´elle tentait d´en éloigner le regard, elle se retrouvait en train de détailler le visage du conducteur, le sourire de la femme, le hurlement muet de l´enfant,… La gravure agissait sur elle comme un aimant. Dans son agitation fiévreuse, elle crut même entendre le cri du petit garçon, les bruits de la rue et le rugissement de la voiture… Le rugissement de la voiture, et non pas le pas des chevaux comme représenté, non. La voiture rouge sang qui avait emporté Dorian, trois ans auparavant… « Ils ont oublié le ballon » songea-t-elle. Le ballon qu´elle-même lui avait offert ce jour-là, le ballon qu´il poursuivait dans la rue avant que…
Soudainement écoeurée, elle se détourna rapidement et courut vers le mur opposé, avant de le marteler de coups de poings tandis qu´elle s´affaissait lentement. Dans sa tête, la voiture rugissait toujours. « Il n´a même pas ralenti », songea-t-elle à nouveau, comme elle l´avait songé à de multiples reprises, comme elle n´avait jamais cessé de le songer depuis ce jour-là. Le bruit le plus absent de ce tableau macabre, c´était les crissements de freins, qui n´avaient pas été.
L´envie de tout détruire la repris. Elle avait mis longtemps avant de parvenir à s´en débarasser, très longtemps. Elle brûlait d´arracher tous les bouts de parchemin de ces murs, de les froisser, de les jeter au sol, de les déchirer, de démembre les chaises, saccager le bureau et tout brûler, dans un immense feu de joie où elle jouerait le rôle du bonhomme hiver. Mais il ne fallait pas. Ou… le fallait-il ?
Elle se redressa et tenta de reprendre le contrôle d´elle-même, mais ses jambes tremblantes l´obligèrent à s´appuyer contre le mur. Depuis le couloir, on l´appelait toujours, mais elle n´y attacha pas la moindre importance. Elle leva les yeux vers le plafond anormalement haut, et se mordit les lèvres jusqu´au sang pour ne pas pleurer. Elle avait toujours su qu´elle était entièrement responsable de la mort de Dorian, mais les autres avaient réussi à étouffer cette idée et à l´enterrer profondément en elle. Après tout, elle avait juste voulu lui faire plaisir… Ce ballon multicolore semblait l´appeler depuis la vitrine du magasin de jouets, et elle avait cédé, croyant déjà entendre les cris de joie de son frère. Et il avait été ravi en le découvrant, tellement ravi qu´il avait voulu l´essayer tout de suite…
Elle secoua rageusement la tête, et commença à parcourir la pièce à grandes enjambées. Les murs frémirent à nouveau, et un éclat de lumière l´aveugla momentanément, la tirant de ses pensées. « Qu´est-ce que… » murmura-t-elle, et elle se dirigea doucement vers le grand morceau de parchemin qui semblait être à l´origine de ce rai subit. « Une ligne du temps ? » songea-t-elle, et ses doigts coururent sur la surface granuleuse du parchemin. La plupart des renseignements étaient écrit avec ces mêmes caractères cunéiformes qu´elle avait déjà observés, mais d´autres cependant… Dorcha s´approcha et plissa les yeux.

27 Juin : Dorian… … … 20 Aout : Gouffre amer Anne … … … 3 Septembre : goût du sang

Etourdie, Dorcha hoqueta de surprise. Dorian ? Et « Gouffre amer Anne » ? La dépression de sa mère avait en effet été diagnostiquée le mois d´août de cette année-là… Goût du sang ? Dorcha préferait ne plus y penser. Elle parcourut la ligne du temps avec avidité, reconnaissant des dates, des mots, des faits qu´elle seule croyait connaître. Mais c´était impossible ! Comment le savaient-ils ? Comment l´avaient-ils appris ? Et de plus ici, où tout était si différent ! Dorcha se sentit prise de vertige.

23 octobre : première lame…… 4 novembre : rêve/cauchemar Dorian……5 novembre : faux départ…

Qui donc pouvait la connaître à ce point ? Qui pouvait savoir ses pensées les plus secrètes, ses cauchemars, ses angoisses, alors qu´elle ne s´était jamais confié à personne ? Elle n´avait même jamais eu de journal intime !

…15 novembre : fin des résolutions… …2 décembre : accusations…

« C´est impossible ! » gémit-elle, et elle s´enfonça les ongles dans les joues sans s´en rendre compte, dessinant des traînées sanguinolantes. Chaque année était décrite dans les mêmes termes laconiques, avec ses hauts et ses bas, depuis la mort de Dorian. Le mur frémit à nouveau, et Dorcha pensa confusément qu´il respirait, avant de reprendre sa lecture. Tout était là. Tous les évènements importants, certains qu´elle avait déjà oubliés, d´autres qui lui brûlaient encore l´âme au fer rouge, étaient réunis sur ce bout de parchemin d´aspect innocent. Ses yeux s´arrêtèrent finalement sur la date du premier juillet…

...1 juillet : Bureau. Bonjour Dorcha !...

Les yeux agrandis par l´incompréhension, elle gémit. Mais elle était arrivée dans cette pièce par hasard ! Ca ne pouvait pas être prévu ! Personne ne l´avait attirée ici ! Elle courait dans les couloirs et elle était arrivée ici, et c´était la première porte et… La ligne du temps continuait !
Alors qu´elle écartait un croquis de machine pour lire la suite, la porte s´ouvrit à la volée.

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiraeth Dùnadan
Floodeuse en série
Floodeuse en série
avatar

Nombre de messages : 468
Age : 27
Localisation : les Terres Sauvages
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Dim 16 Jan à 23:23

rhaaaaaa!!! et maintenant!!! bon dorian es pas mort, il s'est retrouvé ici, il en veut à sa soeur, il a vieilli puisqu'il meurt, donc affreux, c'est lui qui a attiré sa soeur ici pour la faire payé et.... non c'est pas ça??

_________________

"C'est en écrivant qu'on devient écrevisse" Hans Arp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.perdu.com
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 35
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Dim 16 Jan à 23:27

Donc c´était l´hypothèse d´hiraeth... L´hypothèse de "Je-regarde-trop-de-films-d´horreur"... D´autres propositions?

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume
Modératrice consciencieuse et infatigable
avatar

Nombre de messages : 207
Localisation : entre ici et ailleurs mais toujours là quand il faut!!!
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Lun 17 Jan à 2:32

JE TE DETESTE AM!!!!!!!

Je te jure... Y a plusieurs fois où je me suis dit que lire dans un forum ou sr un bouquin n'était pas comme lire un livre.. Mais là je suis captivée envoûtée... Je me suis même laisser gagner par cette atmospère si lourde qui semble envellopper Dorcha comme si à un moment j'étais devenue elle... Comme si je voyais dans et par ses yeux...

Je sais pas comment je vais faire pour attendre ou la suite ou le bouquin entier mais là ce que tu nous fait c'est pas humain...

Et concernant le forum comme celui HP avec nos théories j'envisage sérieusement une création très rapide si tu continues à nous laisser dans l'expectative comme ça...

_________________
Je suis pas un grand écrivain mais j'écris quand même... Et je vous lis toujours pour mon plus grand plaisir!!

Et heu aussi Antigone, Hiraeth et Torny, c'est quand la suite??? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eltrol
Grande plume
Grande plume
avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 17/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Lun 17 Jan à 15:23

Rassure-moi, tu vas expliquer ce qu'est cette pièce n'est-ce pas? un jour ou l'autre..il le faudra, c'est cruel sinon..
Ce que je trouve dommage, c'est que tu insistes sur le drame plutôt que sur cette pièce étrange qui a forcément une utilité. Quand je lis cette partie, ce qui m'accroche le plus, c'est ce qui se passe sur le moment, pas l'accident choquant de son frère..
Suis dure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 35
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Ta´am   Lun 17 Jan à 16:39

Si je le décris comme ça c´est parce qu´on le voit depuis les yeux de Dorcha, et que le souvenir de son frère et son sentiment de culpabilité l´inondent bien plus que le côté bizarre de la pièce...
Quand on a subi un décès, on passe parfois des jours ou des heures sans y penser. et quand le souvenir revient il est d´autant plus douloureux que tu culpabilises de ne plus y avoir penser. Depuis le début de Ta´am, Dorcha n´avait jamais pensé à Dorian. Ajoute à ça le fait qu´elle est persuadée être responsable de sa mort, et tu comprendras mieux pourquoi elle réagit aussi fort, sans se préoccuper de ce qui l´entoure.

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CassieBlack
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 15
Localisation : Sooomewhere, over the rainbow-ow-ow
Date d'inscription : 09/01/2005

MessageSujet: Re: Ta´am   Lun 17 Jan à 18:11

Ca fait longtemps que j'ai pas posté de commentaire, mais j'ai bien continué à lire, et en fait je n'ai rien à dire qui n'ait déjà été dit, donc, je sens mes commentaires légèrement inutiles.
En clair, c'est très bon, j'adore ^_^
Continue comme ça ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fictionpress.com/~cassieblack
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ta´am   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ta´am
Revenir en haut 
Page 4 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle Génération d´Auteurs :: Les textes de la NGA :: Projets de romans-
Sauter vers: