Nouvelle Génération d´Auteurs

les mots de la NGA
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La colère des Dieux

Aller en bas 
AuteurMessage
Tornade
Plume active
Plume active
avatar

Nombre de messages : 201
Localisation : Là où commence le chemin de l'obscurité...
Date d'inscription : 16/11/2004

MessageSujet: La colère des Dieux   Dim 23 Jan à 22:02

L'ennui, c'est que c'est vraiment pas long...


J’avais, trois ans auparavant, décidé d’aller en Grèce. Le voyage promettait de grandes découvertes : l’histoire de l’Acropole d’Athènes, les croyances des Grecs anciens…
Ce jour-là, j’étais avec mon guide, spécialiste de la mythologie Grecque. Il me demanda mon nom.
-Tatiana Kelfer.
Nous nous trouvions sur les ruines de l’Acropole. C’était magnifique. Il restait trois de six caryatides de l’Erechthéion, usées certes, mais toujours en place. Je n’arrivais pas à croire que j’étais en train de marcher sur le Parthénon, le temple-même dédié à la Déesse Athéna, protectrice de la ville d’Athènes. Je regardais au-dessus de moi, émerveillée, excitée comme une gamine qui découvre ses cadeaux de Noël.
-Comment est née cette mythologie ? demandai-je, curieuse.
-Les hommes de l’Antiquité étaient peu en mesure de s’expliquer le pourquoi des choses. La force du vent, de la foudre, du tonnerre, le feu des volcans, l’altitude imposante de certaines montagnes les remplissaient de stupéfaction et d’épouvante. Comme ils n’en avaient aucune explication scientifique, ils étaient tout naturellement portés à croire ces forces déclenchées par des esprits invisibles et beaucoup plus forts qu’eux. Ils ont donc imaginé l’esprit du vent, de la foudre, du tonnerre, des montagnes, de la mer…
-Mais pourquoi cette vénération de ces esprits ?
Le guide me répondit avec patience :
-L’homme est, par sa nature, enclin au respect de ce qui le surpasse. Ces esprits faisaient éprouver de la terreur et de la vénération, ils étaient considérés comme de véritables divinités. Le sentiment religieux qui « relie » l’homme à la divinité se forma donc peu à peu.
J’écoutais avec passion les paroles de mon guide. Il me racontait maintes légendes sur les Dieux de la Grèce ancienne, m’entourait des croyances de leurs ancêtres. Ses récits étaient plus incroyables les uns que les autres. Ainsi j’appris que durant la guerre de Troie, les Dieux de l’Olympe suivaient avec intérêt le déroulement des opérations. Il leur arrivait même de descendre sur le champ de bataille et de prendre parti pour les uns ou les autres ; Héra, Athéna et Poséidon s’étaient rangés du côté des Grecs tandis que Arès, Aphrodite et Apollon avaient préféré soutenir les Troyens. J’appris également que les jumeaux Artémis et Apollon étaient nés sur l’île de Délos, de leur mère Léto et de leur père Zeus. Héra, jalouse, avait même tenté de tuer Léto.
Vint l’heure du déjeuner. Mourant de faim, je m’installai sur les ruines tout en continuant de les contempler. Mettant soigneusement tous mes déchets dans un sac plastique, un coup de vent vint néanmoins perturber cette attention ; un papier s’envola et alla se poser près des caryatides. Le guide observa le ciel d’un air inquiet ; il s’était mis à faire beaucoup plus sombre, subitement. Des gouttes commencèrent à tomber et des éclairs transpercèrent le ciel. Je n’avais jamais vu ça : un orage plus violent que jamais se mettait à éclater, alors que quelques minutes auparavant un soleil éblouissant nous réchauffait. Et la rivière à proximité se mit à faire quelque chose d’étrange ; un tourbillon surgit, puis un autre, et encore un. Des geysers d’eau brûlante se mêlant à la pluie et aux grêlons glacés se produisirent dans un vacarme effrayant. Alors que nous voulûmes aller nous réfugier dans la forêt, les arbres s’agitèrent, et des flèches furent tirées de nulle part. Nous retournâmes donc près des ruines, loin des flèches affolées mais plus près des geysers. Le ciel était plus sombre et inquiétant à chaque seconde. Les nuages se mettaient à tourner, comme pour annoncer une tornade, et le vent s’intensifiait, devenait de plus en plus violent. Le guide intervint alors :
-Va ramasser ton papier ! hurla-t-il dans le vacarme.
Il montra du doigt les caryatides. Etonnamment, malgré le vent infernal et les trombes d’eau, mon papier n’avait pas bougé d’un millimètre. Intriguée, je m’efforçai d’affronter le temps pour aller le ramasser. Après des minutes d’efforts, je l’atteignis enfin. Je tendis le bras, ouvris la main, effleurai le papier, et enfin le ramassai. Et là…
Plus rien. Le soleil était revenu, aussi chaud qu’avant, la rivière s’était calmée, les arbres avaient cessé de s’agiter, plus aucune flèche n’était tirée dans la forêt. Je restais là, penchée, le papier à la main. Bouche bée, je regardais le ciel. D’un bleu azur, sans aucun nuage, il laissait sourire un soleil éclatant.
Je me redressai. Je rejoignis le guide qui s’était rassit, serein, et mis le papier dans le sac que je fermai solidement.
-Que s’est-il passé ? demandai-je alors que je m’étais à mon tour assise.
-Tu as profané le temple de la Déesse Athéna. Zeus a déclenché la foudre, la tempête. Poséidon a réveillé l’eau, et Artémis nous a chassés de l’abri.
Je regardai mon homme d’un air interrogateur. Il croyait donc encore à toutes ces légendes, ces mythes ? J’allais le lui demander, mais il me jeta un regard grave. Puis, après un long moment de silence :
-Tu as réveillé la colère des Dieux, étrangère !
Je regardai encore le ciel, d’instinct. Là, je vis une tête qui me cloua sur place : celle de Zeux, qui disparaissait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 35
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: La colère des Dieux   Dim 23 Jan à 22:11

Alors alors... Niveau style d´écriture, c´est parfait. Au niveau du rythme, tout va bien aussi: les choses se mettent rapidement en place, on situe bien l´intrigue, bref tout va très bien.

Mais c´est mon détecteur de chutes qui me gêne un peu... certes il y a une chute, on est d´accord, mais j´ai plus l´impression en lisant ce texte qu´il fait partie d´un tout plus conséquent... Peut-être que l´histoire n´est pas assez étoffée pour en faire une nouvelle. Peut-être que cela va trop vite...

bon je relis et j´essaie d´être plus précise!

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiraeth Dùnadan
Floodeuse en série
Floodeuse en série
avatar

Nombre de messages : 468
Age : 28
Localisation : les Terres Sauvages
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: La colère des Dieux   Dim 23 Jan à 23:24

je suis du même avis qu'Antigone.... super niveau ecriture mais ensemble un peu strange.... enfin autre chose, ya une foret et une rivière à côte de l'acropole?? *reflechis intesement* m'en souvient pas.... *va chercher l'album photo* heu bah ya pas ça sur les photos de 96 ni de 2002 hum hum

_________________

"C'est en écrivant qu'on devient écrevisse" Hans Arp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.perdu.com
Tornade
Plume active
Plume active
avatar

Nombre de messages : 201
Localisation : Là où commence le chemin de l'obscurité...
Date d'inscription : 16/11/2004

MessageSujet: Re: La colère des Dieux   Lun 24 Jan à 21:02

Argh, c'est juste pour me foutre mon histoire en l'air hein ?!
Mais on s'en fout qu'il n'y ait pas de rivière ni de forêt près de l'Acropole, c'est pas un récit réaliste, donc je peux inventer mes trucs ! (Aaahh !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume
Modératrice consciencieuse et infatigable
avatar

Nombre de messages : 207
Localisation : entre ici et ailleurs mais toujours là quand il faut!!!
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: Re: La colère des Dieux   Ven 28 Jan à 15:34

Et bien et bien... J'aime beaucoup même si j'ai eu du mal à accrocher au début (me demandes pas pourquoi je crois qu'à chaque fois que j'ai commencé ta nouvelle il était tard et que du coup je n'y prêtais pas assez attention...)


Donc moi j'aime beaucoup et les incohérences géographiques révélées âr Tiph ne me choquent pas plus que ça... En fait je vois bien ce texte s'intégrer dans un projet bien plus grand.. Genre dans un roman sous forme de souvenir ou de rêve...

Reste plus qu'à écrire le reste; allez hop au boulot... LA SUITE...

_________________
Je suis pas un grand écrivain mais j'écris quand même... Et je vous lis toujours pour mon plus grand plaisir!!

Et heu aussi Antigone, Hiraeth et Torny, c'est quand la suite??? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La colère des Dieux   

Revenir en haut Aller en bas
 
La colère des Dieux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Dieux du Chaos comme vous ne les avez jamais vu.
» L'AGE DES CINQ (Tome 3) LA VOIX DES DIEUX de Trudi Canavan
» Autel du chaos + faveur des dieux
» serviteur des dieux sombres
» LA CITE DES DIEUX SAUVAGES d'Isabel Allende

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle Génération d´Auteurs :: Les textes de la NGA :: Nouvelles-
Sauter vers: