Nouvelle Génération d´Auteurs

les mots de la NGA
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Episode sept

Aller en bas 
AuteurMessage
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 35
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Episode sept   Sam 12 Mar à 23:40

Résumé de l’épisode précédent: Stephen tient à la main une photo mystérieuse qui visiblement lui a donné un choc (non pas que la photo l’ait attaqué ou frappé, enfin si justement ça l’a frappé mais pas au sens propre – d’ailleurs y’a-t-il un sens sale? – mais au sens figuré c’est-à-dire que sa réaction c’est comme si la photo l’avait frappé mais elle n’a pas bougé c’est juste que ce qu’elle représente doit être impressionant vu la tête qu’il fait); pendant ce temps Andrew se demande s’il est bien l’Andrew que cherche l’homme mystérieux qui a fait irruption a la mairie (vous croyez que c’est orienté dans un sens négatif, le mot irruption? Je me le demande tout à coup, ça ressemble à éruption, comme les boutons quoi, non pas les boutons de manchette mais les grosses pustules pleine de pus qu’on peut attrapper parfois, mais je ne vous le souhaite pas bien entendu); Mary Sue va rencontrer ou connaître John, peut-être le verra-t-on enfin? C’est insoutenable ce suspense! Nos scénaristes sont démoniaques!

Nous retrouvons Andrew et son mystérieux interlocuteur, passablement énervés.

- Monsieur Grant, je vous en prie, rassemblons-nous, nous nous égarons.
- Mais Monsieur, moi je sais parfaitement où je me trouve, et qui je suis, et de plus je suis en un seul morceau et n’ai donc pas besoin de me rassembler, ce qui ne serait pas le cas si je venais de me couper un doigt, une main, ou un bras soyons fous! Aprèes tout le travail à la mairie ne présente pas de tels risques. Mais par contre vous, vous ne savez même pas qui vous cherchez.
- Ecoutez je cherche Andrew Grant, qui travaille à la mairie de Santa Ophiolita! Cela pourrait donc être vous!
- C’est possible que oui, possible que non... On ne sait pas. Comme je vous le disais, une bonne recherche Google et...
- Je cherche Andrew Grant pour lui faire certaines... révélations...
- Des révélations, vraiment? Carla, pouvez-vous m’apporter un whisky que je digère ça? Mais des révélations sur quoi?
- Plutôt sur qui?
- Qui?
- C’est ce que je vais vous dire là maintenant tout de suite si vous me laissez en placer une.
- Faites...
- Faites quoi?
- Des révélations.
- Sur qui?
- Mais sur la personne sur laquelle vous désirez faire des révélations voyons! Vous ne pouvez logiquement pas faire des révélations sur une personne pour laquelle vous n’avez pas de révélations à faire!
- Ca reste à voir...
- Ah bon? Faites-moi des révélations sur Carla alors!

Carla prend un air choqué, tandis que l’individu la dévisage et qu’Andrew fait tourner son whisky au fond de son verre dans l’attente de révélations sur la secrétaire, soit Carla si vous avez bien suivi.

Pendant ce temps, Stephen regarde la photo, tremblant, fiévreux, ahuri, hébété, abattu, choqué, confus, abasourdi, sans voix, il ne sait pas quoi dire, il en perd son latin, même s nous ne savons pas s’il a fait de latin dans sa courte vie de play-boy fils du bras droit de madame la maire de santa ophiolita, mais bref il est sur le cul, ça se voit.
Enfin le zoom caméra tant attendu: nous découvrons sur la photo une Kelly très blonde, sursiliconée, et... Mary Sue. Elles rigolent toutes les deux au soleil, bras dessus bras dessous, complices, camarades, potes quoi! La bouche ouverte telle une carpe asthmatique, Stephen ne s’en remet pas, une grosse goutte de sueur coule entre ses deux yeux écarquillés.

- Quoi? Kelly et Mary Sue? L’ophiolienne et l’ophiolitaine, sur cette photo, ensemble, sans s’arracher les cheveux ou tenter de se massacrer au hachoir ou à la moissoneuse-batteuse? Je ne peux zy croire! Je ne zy crois pas! Je dois résoludre ce mystère secret au plus vite, car que font-elles toutes deux ensemble comme ça sur cette photographie en apparence banale mais c’est vrai quoi fichtre ce n’est ni banal ni anodin comme un canal et des rondins, c’est terrible en fait! Ebourrifant! Je ne zy crois pas, je ne zy crois pas, oh mon dieu my god dios mio mais c’est quoi ce... cette... ce traquenard dans lequel je me suis engouffré tête la première comme un taureau fonce tête baissée vers le matador qui va l’envoyer directement au paradis des bovins!

Nous retrouvons Mary Sue, en robe très décolletée, tellement décolletée qu’on n’est pas loin de lui voir le nombril. Elle allume une chandelle, posée en évidence sur une table dressée pour un repas romantique, et souffle l’allumette en faisant une bouche pulpeuse, ce qui demande un peu d’entraînement aussi.

- John va enfin arriver... J’en suis toute ébourrifée. J’ai chaud, j’ai froid, mais j’ai surtout très chaud. Est-il aussi beau que Veronica le pretend? Comme un athlète grec mais avec un nez un peu plus droit, et sans la barbe, et plus habillé j’espère... Quoique...

Elle s’assied dans un canapé en croisant les jambes très haut, tellement haut qu’on confond à présent la gauche et la droite.

- Mais et Stephen? Car je l’aime, Stephen, c’est certain, c’est ma moitié d’orange ayant poussé sous le soleil méditerranéen jour après jour, avec amour, et je ne sais plus où j’en suis moi avec toutes ces histoires de célibataire mystérieux amoureux de moi... Peut-on avoir deux moitiés d’orange? Dans ce cas ça ferait une orange et demie, ce qui serait bizarre, mais alors mon tiers d’orange peut-être? Ce n’est pas commun tout de même...

Mary Sue réfléchit longuement en plissant le front mais pas trop parce qu’avec le Botox ce n’est pas possible. Soudain la sonnette de la porte d’entrée retentit en faisant bêtement “Ding Dong” (on avait fait plein d’essais de carillons différents mais il apparaît finalement que le “ding dong” passe mieux, le spectateur peut paraît-il s’identifier à ce timbre, quand quelqu’un sonnera chez lui il pourra se dire “mon dieu c’est peut-être John!” au lieu de “Qui vient encore faire chier à une heure pareille!”).

Mary Sue se relève précipitamment, et regarde la porte d’un air indécis...

Alors, ouvrira-t-elle ou laissera-t-elle ce pauvre John se geler les miches dehors? Peut-être n’est-ce pas John d’ailleurs, on n’en sait rien! Et qu’est-ce que c’est que cette photo improbable où Mary Sue et Kelly rient au soleil, bras-dessus bras-dessous? Et quelles révélations va-t-on entendre sur Carla? Vous le saurez peut-être dans le prochain épisode de Santa Ophiolita!

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tornade
Plume active
Plume active
avatar

Nombre de messages : 201
Localisation : Là où commence le chemin de l'obscurité...
Date d'inscription : 16/11/2004

MessageSujet: Re: Episode sept   Dim 13 Mar à 20:48

Alàlà, déjà le septième épisode et notre série culte ne s'essouffle pas et tant mieux !
Je suis toujours fan des dialogues, tout comme les commentaires de la narration, bref, LA SUITE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candleinthestorm

avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : ENV-Alfort
Date d'inscription : 11/10/2004

MessageSujet: Re: Episode sept   Dim 5 Fév à 20:50

J'avais fait il y a longtemps de cela la mystérieuse photo de Mary Sue et Kelly, et puis je l'ai oubliée dans un coin.

Alors aujourd'hui enfin, Mesdames, Mesdemoiselles, et Messieurs, la PHOTO MYSTERIEUSE ! ! !


_________________
UneBougieDansLaTempête, membre de la Nouvelle Génération d'Auteurs...



Les rues sont pleines de ces bonheurs que les gens trop souvent piétinent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fritesauvin.canalblog.com/
Tornade
Plume active
Plume active
avatar

Nombre de messages : 201
Localisation : Là où commence le chemin de l'obscurité...
Date d'inscription : 16/11/2004

MessageSujet: Re: Episode sept   Dim 5 Fév à 23:36

Dommage qu'il reste quelques traits blancs... (Je suis taquine. Laughing )

Dis, c'est une perruque qu'elle a la blonde, non ?

Bref... Où qu'ils sont les épisodes suivants (bah tant que je suis là hein..) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candleinthestorm

avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : ENV-Alfort
Date d'inscription : 11/10/2004

MessageSujet: Re: Episode sept   Lun 6 Fév à 10:26

Une perruque ? Je ne sais pas, je ne la connais pas personnellement...

Et je me joins à toi pour réclamer la suite des épisodes...

_________________
UneBougieDansLaTempête, membre de la Nouvelle Génération d'Auteurs...



Les rues sont pleines de ces bonheurs que les gens trop souvent piétinent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fritesauvin.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Episode sept   

Revenir en haut Aller en bas
 
Episode sept
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 129 : Fairy Tail
» Coe David B. - La guerre des clans - La couronne des sept royaumes T8
» Régiment d'Auvergne (Guerre de Sept ans) [Achevé]
» 28 sept- sac petit cadeau !
» Gibraltar:Les Sept nouvelles merveilles du monde en timbres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle Génération d´Auteurs :: Le salon de thé :: Santa Ophiolita-
Sauter vers: