Nouvelle Génération d´Auteurs

les mots de la NGA
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 beaucoup trop de douches

Aller en bas 
AuteurMessage
Skid
Plume déliée
Plume déliée
avatar

Nombre de messages : 304
Localisation : corrèze
Date d'inscription : 26/02/2005

MessageSujet: beaucoup trop de douches   Lun 16 Mai à 12:44

Foule feintant l'adhérence
Ecarlate en été dans les balcans
En bas, au balcon, flacon prétentieux
Contentieux, dispute puis pénurie
L'eau me nourrit et me fait la moue
La pluie,
L'eau qui bout pour mon thé
Frais est son décolleté
De désinvoltes petites bulles
Roulent sur le tobogan du barrage en voltes
Sans la terre l'eau ne serait
Il vaut mieux ça que l'averse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candleinthestorm

avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : ENV-Alfort
Date d'inscription : 11/10/2004

MessageSujet: Re: beaucoup trop de douches   Lun 16 Mai à 17:09

J'avoue que ton poème reste obscur pour moi...

Je n'y comprends que trop peu de choses... Dommage...

_________________
UneBougieDansLaTempête, membre de la Nouvelle Génération d'Auteurs...



Les rues sont pleines de ces bonheurs que les gens trop souvent piétinent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fritesauvin.canalblog.com/
Skid
Plume déliée
Plume déliée
avatar

Nombre de messages : 304
Localisation : corrèze
Date d'inscription : 26/02/2005

MessageSujet: Re: beaucoup trop de douches   Mar 17 Mai à 20:09

ce n'est pas une démonstration, je ne cherche pas à apprendre quelquechose. pour une fois je vais me risquer à commenter le texte, j'espère que le vent de vos critiques ne soufflera pas le parapluie qu'est ce poème. En effet il doit être fermé à un entendement rationel et en même temps le but est simplement d'évoquer des images. le thème principal est l'eau, partant du constat problèmatique que l'homme la gaspille alors même qu'elle est la source de toute vie sur notre planète (et à ce qu'on en sait c'est un privilège ...).



Foule feintant l'adhérence
première phrase obscure je l'avoue, l'eau est une foule de mollécules qui ne cesse de glisser sur les paroies de notre monde, un cycle perpetuel, c'est son état de base. on emploie le terme foule pour l'homme, la feinte tient du malin, du vicieux.


Ecarlate en été dans les balcans
l'eau écarlate est la Mer rouge(une balise camouflée), la mer morte, écarlate comme un bain de sang, et l'été est chaleur suffocation sécheresse. les balcans, une zone délabrée, la "poudrière" du 20eme siecle, que les combats ont ravagés, j'ai peur des balcans (et vous devriez tous en faire de même ^^)

En bas, au balcon, flacon prétentieux
en bas au balcon, jeu de sonorités, en bas c'est plus prés de nous, puis le balcon c'est le prestige, la femme qui utilise le flacon de parfum (l'eau, pour se vaporiser) à la manière de ceux que l'on voit aux balcons, les riches.


Contentieux, dispute puis pénurie
On parle de contentieux internationnal, là au sujet de l'eau, on se dispute avec elle à force de l'avoir exploitée comme une femme au foyer, ensuite le manque se fait sentir. le rythme de la phrase, saccadé, accompagne la relation de cause à effet, le bilan violent qui découle du constat de son utilisation perverse. si je puis dire, elle trempe dans des affaires louches..

L'eau me nourrit et me fait la moue
nécessaire à ma vie, l'eau sait que j'abuse d'elle (en prenant trop de douches) et mes relations avec elle (ou avec moi même) se voient donc déteriorée, je le regrette, pas vous?


La pluie,
... voilà quoi! l'eau. et puis ca sert de levier entre ces deux phrases: quand il pleut c'est que l'eau boude et en même tems j'aime bien l'image du gars qui récupère l'eau de pluie... grande sagesse


L'eau qui bout pour mon thé
je ne peux pas vivre sans thé, certains érudits chinois ont écrits des bouquins religieux sur le thé, le thé c'est la pureté orientale, la vraie sagesse,

Frais est son décolleté
llien avec le vers précèdant, tout simplement car j'associe la beauté à l'eau, ce doit être quelque chose de répandu je n'ose même pas expliquer pourquoi(^^) le décolleté, c'est la jeune fille, éternellement fraîche, l'eau


De désinvoltes petites bulles
côté volage des bulles anarchiques et gracieuses. les bulles vivent dans l'eau, décidément la fin du poème exprime mon rapport érotique à l'eau (dans le sens eros: "sensualité" éveil des sens)

Roulent sur le tobogan du barrage en voltes
le tobogan jeu d'enfant, côté polissone de l'eau, la non-adhérence aussi (l'eau ne se laisse pas saisir).changement d'echelle avec le barrage, et changement d'unités aussi, c'est en voltes


Sans la terre, l'eau ne serait rien (j lavai oublié cui la)
petite inversion qui rapelle l'interdépendance: sans l'eau, la terre ne serait rien.. l'eau n'est pas une préoccupation subalterne, ce n'est pas un petit problème, c'est la vie sur la terre, pour beaucoup de civilisations c'est la mère de tout (la mer de tout?), c'est la relation amoureuse de l'homme à l'eau, c'est ce qui a fait qu'il y a eu une anomalie sur cette fichue planète bleue.

Il vaut mieux ça que l'averse
petit jeu de mot pour détendre l'athmosphère qui suggère de remettre la phrase précédente dans l'ordre, tout en rajouttant une averse finale ...


si vous avez eu le courage d'arriver jusqu'ici, et que vous vous demandez comment j'ai pu écrire 50 lignes à propos de 30 mots, imaginez le flot d'informations qui m'assaille au moment où je lis un texte qui me touche.
biensure je sais qu'il est impossible d'évoquer tout ceci chez quelqu'un, mais ça aura le mérite de vous montrer que ces mots ne tombent totalement au hasard, qu'ils représentent dans leur enchaînement (et rythmique, et sémiologique) une certaine prière pour l'eau que je me suis improvisé, avec une articulation originale... finalement vous le comprendrez peut être mieux maintenant.. mince
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tickle
Grande plume
Grande plume
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 35
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: il pleut il mouille!!   Mer 18 Mai à 0:59

C'est vrai que si, à la première lecture, le fond reste assez flou, les images quant à elles, ressortent vraiment nettement.
Je vois tout à fait le moine chinois servant son thé, les foules ammassées sur les plages en été, la jeune fille dans sa robe à décolleté et les goutellettes de sueur qui perlent sur sa gorge... non y'a pas tout ca? ah! bon!

C'est vrai qu'en relisant un peu plus attentivement, quelqus idées s'illuminent, quelques images s'expliquent. J'ai encore du mal avec
Citation :
Foule feintant l'adhérence
et
Citation :
En bas, au balcon, flacon prétentieux
...mais comme la musique est là, je me laisse porter.

La chute est délicieuse. J'aime ton style, Skid!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: beaucoup trop de douches   Jeu 19 Mai à 18:18

alors moi, désolée, je n'ai rien compris du tout!
Et même les explications de l'auteur ne m'ont pas convaincue: pourquoi faire de la poésie hermétique quand tu as tant de choses à dire? L'hermétisme c'est bien quand ça peut être compris par plusieurs personnes, non par une seule (sinon ou est l'intérêt si seul l'auteur se comprend???) (enfin c'est mon avis)
Revenir en haut Aller en bas
Skid
Plume déliée
Plume déliée
avatar

Nombre de messages : 304
Localisation : corrèze
Date d'inscription : 26/02/2005

MessageSujet: Re: beaucoup trop de douches   Jeu 19 Mai à 21:20

"Elle est retrouvée.
Quoi? l'éternité.
C'est la mer mêlée
Au soleil"
vois tu, sans prétendre atteindre les chevilles de ces vers, je les cite pour te poser une question: Soit.. l'éternité peut paraître univoque, et l'on en comprend presque tous le même sens, mais qu'en est il de cette mer mêlée au soleil? Je parie que ta vision diffèrera de la mienne, qu'elle t'évoquera des souvenir éloignés de ceux de Rimbaud, pire encore, il se peut que cette image te percute sans que tu puisse dire pourquoi (comme elle l'a fait pour moi) ou au contraire qu'elle te laisse de marbre, alors que nombres d'autres en auront fait une prière. En ce sens je dirais qu'on ne peut affirmer qu'un texte est hermétique que de son propre point de vue, car d'autre comme tickle (merci pour ce comm chaleureux) auront vu ce qu'ils veulent dans ces lignes, quelquechose que je n'avais pas même vu, qui enrichi ma perception. D'ailleurs, honêtement je ne suis pas si fier de ce poème, car il est vrai que son message est précis en même temps d'être allusif (surement trop). Si je précise cela, c'est pour éviter la confusion: j'affirme le côté hermétique de mes textes et je le préfère aux démonstrations pédantes des écrivains fades dont on ne se souvient pas, à ces poèmes qui, voulant se faire comprendre, perdent ce qu'ils ont à dire, à ces perfections techniques qui ne serve qu'à camoufler le vide de sens. Ce dont je parle n'est qu'exception mais je le fuis coûte que coûte quittant parfois, tu pourras me l'objecter, le perimètre de l'entendement , et je te répondrais -pas que je surrestime le lecteur, ou bien alors juste pour taquiner- mais que je cherche simplement à ce qu'il se représente ces choses que je dis qu'il daigne s'en faire l'esquisse dans la tête et alors j'aurais atteint mes prétention... plus tard j'écrirais des choses qui susciteront des réflexions sur la vie si je le peux, mais avant de leur dicter leur vie il faut que je connaisse bien la mienne eheh...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IWillwha
Invité



MessageSujet: Re: beaucoup trop de douches   Jeu 19 Mai à 22:13

Bonjour Skid,
Pour ma part, je trouve toujours regrettable un long commentaire de son propre poème. Je prends cela comme un échec du verbe, non ? Et si tu reprenais l'ensemble pour nous dire véritablement ce que tu veux dans ton poème ?
Revenir en haut Aller en bas
Skid
Plume déliée
Plume déliée
avatar

Nombre de messages : 304
Localisation : corrèze
Date d'inscription : 26/02/2005

MessageSujet: Re: beaucoup trop de douches   Jeu 19 Mai à 22:26

nan c pas un commentaire, mais certaine personne me reprochent toujours la meme chose, je ne voudraient pas qu'elles croient que mes vers sont vides, et tu détournes un peu ton commentaire d'un autre côté... dis moi plutot ce qui te plaît et ce qui t'ennuie la dedans, surtout qu'il me semble que tu pourrais m'éclairer. Cependant je suis conscient de mes difficultés à faire coïncider signification et compréhension, mais cela vient surtout du fait que la compréhension n'est pas seulement entendement, elle est aussi ressenti et émotionnel. si tu veux un poème dont je suis sûre de la précision du fond, je te renvoie à "desvirances" un peu plus bas dans la section poeme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 35
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: beaucoup trop de douches   Jeu 19 Mai à 22:39

C'est bête de dire ça mais ça me soulage un peu de constater que ton poème n'est pas un "amas de mots". En effet quand tu l'expliques, tout a une logique. Ca me met toujous mal à l'aise de ne pas comprendre... Se laisser porter par les mots, c'est bien, mais si le sens général reste caché cela complique tout de même les choses...

Maintenant que je sais cela, j'essayerai de lire avec plus d'attention... En tout cas il y a un fameux travail de réflexion derrière ce que tu fais. Rien que cela mérite le respect.

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: beaucoup trop de douches   Ven 20 Mai à 1:49

Skid

Je n'ai jamais dit que tes vers étaient vides de sens, ils en ont, c'est certain, mais il t'est réservé. Si les autres t'en donnent une interprétation que toi même tu n'avais pas vu... ça me laisse sceptique. Comment les autres pourraient-ils avoir d'autres interprétations que la tienne sur tes propres poêmes, vu que tu les as écrits avec sans doute des images dans la tête et des idées bien à toi???
Revenir en haut Aller en bas
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 35
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: beaucoup trop de douches   Ven 20 Mai à 1:52

Là je ne suis pas d'accord avec toi Jena (supeeeeeeer je lance un deuxième débat! ). Malgré tout le soin que tu mettras à la rédaction d'un poème, le lecteur le découvrira de manière différente, et l'interprétera comme bon lui semble... Que ce soit de par son vécu, son appréhension de la poésie ou de l'écriture en général ou son imaginaire... Ce qui ne signifie pas que telle interprétation est juste et telle autre mauvaise. Elles existent, c'est tout.

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: beaucoup trop de douches   Ven 20 Mai à 2:09

je ne dis pas qu'il n'y a qu'une seule interprétation de bonne, mais ce qui me paraît bizarre c'est que les autres interprétations ne correspondent pas à ce qu'à voulu dire l'auteur: c'est un poil contradictoire, non? Ca fait un peu comme dans les études d'oeuvres de lycée quand les profs soutiennent qu'à tel endroit l'auteur à voulu dire que... et que dans les trois mots de la ligne 10 page 45 il a voulu faire sentir que...
Comment peut-on prétendre savoir ce qu'à pensé l'auteur en écrivant?
Ben donc ici c'est un peu la même chose de mon point de vue: les interprétation des lecteurs, aussi fantaisistes soient-elles ne peuvent rejoindre celle de l'auteur, mais il n'y en a ni de bonnes ni de mauvaises, elles sont différentes, voilà tout!
Revenir en haut Aller en bas
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 35
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: beaucoup trop de douches   Ven 20 Mai à 2:17

Euh attends j'ai un doute...

Bah en fait on est d'accord non?

Rho la la la je fatigue moi... Je pense encore moins que d'habitude, c'est désolant.

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skid
Plume déliée
Plume déliée
avatar

Nombre de messages : 304
Localisation : corrèze
Date d'inscription : 26/02/2005

MessageSujet: Re: beaucoup trop de douches   Ven 20 Mai à 19:08

voila c'est bien vous avez cerné le sujet.. et bien la c'est une question de choix. le choix de donner un sens stricte que le lecteur aura quasiment décelé à la première lecture (ce qui est selon moi plus du roman ou de la nouvelle) ou bien le choix de raisonner par image:pour l'anecdote, j'écoute de la musique éléctronique (de qualité, pas de la techno quoi) et je ne pourrais jamais te dire pourquoi, te décrire ce qui agit sur moi, mais parfois cela me renvoie à des sentiments que j'avais expérimenté dans des situation différentes... et je pars de l'hypothèse (du constat) que tout le monde possède une base de donnée interne, quelque chose qui fait dresser les poil ou au contraire baisser les paupières sans qu'on puisse même le cerner avec nos sens les plus développés (la réflexion et la représentation visuelle, concrète). Pourtant ce genre de sentiment est profond, et il ne fonctionne pas chez tout le monde, et je ne le ressens pas chaque fois que j'écris, mais parfois il est la. Certaines personnes me diront que non, et je me dirais qu'ils n'avaient pas ces repères là dans leur affectif, et qu'il doivent en avoir que je n'ai pas,et que c'est normal. par contre si je me rend compte qu'elles sont fermées à tout ce que j'écris (et seulement si cela devient systèmatique) je remettrais en doute leur capacité à lire mes poèmes, car sans prétendre à grand chose, je vous envoie ce que j'estime plus ou moins travaillé, efficace. Et qui, dans sa subjectivité pourrait bien me rétorquer que chaque fois mon texte n'est pas bon. C'est une question de balance, vos critiques me permettent de cerner ce qui manque dans mes textes et donc je m'adapte à votre vision (et à celle de plein de gens, morts ou vivants) pour faire des poèmes descriptibles (sans pour autant toucher le roman d'enfant) et en même temps si vous ingurgitez un texte et que vous avez l'impression qu'il est vide, relisez le, adaptez votre façon de lire , ou bien simplement laissez vous guider par autre chose que votre raison (défaillante et restreinte sur la connaissance de l'homme), et si ça ne marche vraiment pas, cernez ce qui cloche, et dite moi le,ca me sera d'une grande aide.
voilà sur ces instructions je me retire et tire mon chapeau rond
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: beaucoup trop de douches   

Revenir en haut Aller en bas
 
beaucoup trop de douches
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Son beaucoup trop fort
» Beaucoup trop poilue pour être honnête...
» J'ai beaucoup trop chaud
» Rodage beaucoup trop riche risque ??
» Clément, les yeux en amande...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle Génération d´Auteurs :: Les textes de la NGA :: Poèmes-
Sauter vers: