Nouvelle Génération d´Auteurs

les mots de la NGA
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'étude du rire

Aller en bas 
AuteurMessage
Artemis Vi De Jalon
Grande plume
Grande plume
avatar

Nombre de messages : 127
Localisation : Toulon sur Lune
Date d'inscription : 16/02/2005

MessageSujet: L'étude du rire   Ven 27 Mai à 23:04

Salutation à tous,



En ces temps là, je m'efforce de rire, je m’exalte en laissant mon ventre rythmer le battement des sons de ma bouche. En fait, c’est très difficile de décrire le rire, en bande dessiner, cela se traduit par une bulle remplis de « ahahah ! ». Alors que dans les romans, ceci est seulement narré d’une manière succincte : « il rigola franchement », ou « son rire était sincère et puissant » etc.
Le rire est autre chose que des mots ou des onomatopées, il vient du plus profond de notre être. Ce dernier est plus complexe que son opposé, la tristesse, qui malgré tout reste profonde. Celle-ci est commune à tous, car sa cause est plus facile à créer, tout comme le rire est plus ardu à insuffler aux autres. Je suis très mauvais pour cette dernière chose alors que je pourrais rendre triste tout mon quartier. Mais comme accabler autrui ne sert à rien, je me consacre à des pitreries pour me rendre utile. Le sourire aide le monde à progresser n’est ce pas ?
D’ailleurs, à la télévision, malgré le fait que je ne la regarde pas énormément, j’ai remarqué que beaucoup de gens s’efforçaient de rire. N’est ce pas une action artificielle ? J’ai pensé alors que cet effort partait du sentiment de vouloir rigoler à ce qu’ils auraient aimés voir ou entendre à ce moment là.
Donc, en fin de compte, les gens s’auto amusent, et ainsi restent en accord avec la bonne continuité des évènements à suivre.
Ainsi s’achève mon monologue, la pensée est un défilé où nos rires paradent pour la rendre plus intéressante…



Artemis Vi De Jalon, qui projette sincèrement une étude sur l’écriture…………..





Ps : A la base, ceci était une réponse à skid, mais je me suis égaré, désolé, une autre fois je te répondrais, promis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://videjalon.forumactif.com
Artemis Vi De Jalon
Grande plume
Grande plume
avatar

Nombre de messages : 127
Localisation : Toulon sur Lune
Date d'inscription : 16/02/2005

MessageSujet: Re: L'étude du rire   Ven 27 Jan à 23:54

Salutation,

Comme personne à répondu à ce message, j’en conclu qu’ici aucun individu n’est en mesure de partager un moment de rigolade sincère. C’est dommage, car pour moi le rire est important, et si aucun de vous n’est disposé à prodiguer cet enseignement, la tristesse ne peut qu’empreindre vos messages. Il suffirait juste d’un regard au second degré sur son existence pour permettre à votre gorge de se libérer.
Mais bon, peut être me suis-je trompé d’auditoires. Faites juste un effort pour réagir à la bonne humeur de mes mots, ça prouverait que je me suis trompé !

L’humeur est une feuille obscure
L’humour un graffiti sur ses murs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://videjalon.forumactif.com
Lain
Plume active
Plume active
avatar

Nombre de messages : 216
Age : 37
Localisation : Wired
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: L'étude du rire   Sam 28 Jan à 19:47

Moi j'aime beaucoup faire rire, notamment par l'écriture... Lorsque j'écris des roleplays par exemple.
Le rire n'est peut-être pas aussi essentiel à la vie que l'amour ou l'art, mais il la rend un peu plus agréable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.matthy.org
Skid
Plume déliée
Plume déliée
avatar

Nombre de messages : 304
Localisation : corrèze
Date d'inscription : 26/02/2005

MessageSujet: Re: L'étude du rire   Jeu 2 Fév à 14:54

c'est trés vieux ça non?

en fait c'est un sujet assez confus, le rire mélange conscience de lacte et inconscience de la cause. En effet celui qui affirmerait ne pas aimer rire serait un fièfé menteur puisque physiquement nous rions lorsque nous nous sentons bien. Cependant je ne sais qu'en dire de plus puisque tout le monde rit pour des motivations différentes. Il m'arrive de rire pour des motifs que je trouve absurdes. en tout cas ce que je préferre c'est rire en réaction à un acte bienveillant, et c'est plus un sourrir qu'un rire franc, j'aime que mon sourrir s'étire inlassablement sans que je puisse l'en empêcher, sans même que je le désire. Cela fait tellement longtemps... je ris de si peu en ce moment et même le rien risque de me manquer, je sourris nerveusement comme un assoiffé se jetterait sur la moindre flaque de boue, par contre et même si tu as bien raison de dire qu'elle est moins forte, la tristesse a réussi a prendre le dessus ( il faut dire que je ne l'avais jamais rencontré auparavant). Personne ne me sourris plus que par réflexe conditionné comme pour me dire bonjour, et j'en viens a faire de même. Il faut que je vois un psy, malheureusement ce n'est pas lui qui me fera rire. alors j'attend que la vie me sourie et comme j'attend rien ne vient.

par contre ta réaction surdimensionnée m'a fait sourrir, toi tu ne changes pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 35
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: L'étude du rire   Jeu 2 Fév à 16:24

Le rire est indispensable à la vie... Sinon, qu'est-ce que je me ferais chier, personnellement!

Et puis un sourire, ça rend n'importe qui beau... Un vrai sourire, pas un rictus ni une grimace, non: un sourire. Pourtant l'Oréal n'a pas encore commencé à exploiter le concept, alors profitez-en, c'est gratuit!

Décrire le rire est difficile, sans doute, mais je ne pense pas que ce soit indispensable. Le suggérer, réussir à rappeler à chacun que lui aussi a ri un jour à en avoir les larmes aux yeux et mal au ventre... c'est merveilleux d'avoir ce pouvoir-là, pas vrai? On ressuscite des rires avec des mots, parfois.

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'étude du rire   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'étude du rire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faites nous rire !!!
» Le rire est le propre de l’homme ???
» Avis de marché - Nemours (77) - étude de programmation et conservation préventive
» Almanach pour rire (Aubert)
» Avis de marché - Angoulême (16) - cathédrale - étude archéologique préalable à la restauration de la façade occidentale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle Génération d´Auteurs :: Les textes de la NGA :: Autres-
Sauter vers: