Nouvelle Génération d´Auteurs

les mots de la NGA
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le calme avant la tempête...

Aller en bas 
AuteurMessage
Plume
Modératrice consciencieuse et infatigable
avatar

Nombre de messages : 207
Localisation : entre ici et ailleurs mais toujours là quand il faut!!!
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: Le calme avant la tempête...   Sam 11 Juin à 19:22

Et bien voici encore un texte de la nuit... C'est plus court mais bon la longueur est-elle critère de qualité???


LE CALME AVANT LA TEMPÊTE…



La mer est calme sous le ciel étoilé… Flaque d’eau lisse et tranquille. Pas une onde ne vient rider sa surface, seule la lune éclaire les flots de cette mer d’huile. Intemporelle et incolore, aussi noire la nuit qu’elle est bleue le jour ; elle reste imperturbable comme si rien ne pouvait jamais la changer. Et pourtant…

Pourtant quelques rides se forment maintenant et le vent, son allié, commence à souffler une petite brise pleine du parfum des embruns. Et c’est comme le souffle léger d’un enfant sur une coccinelle : " … envole toi demain il fera beau… " . Les nuages arrivent et cachent une lune à demi pleine : il fait de plus en plus sombre…

Les rouleaux grandissent doucement sous la puissance du vent. Chacun puise sa force de l’autre, ainsi le souffle de l’air pousse les vagues du milieu de cette étendue d’eau salée jusqu’aux rivages voisins. Elles se font et se défont au large des plages, puis viennent mourir sur le sable fin et rejoignent enfin l’immensité de l’océan…

Enfin le souffle s’accélère, il gonfle encore et sa force se répand sur toute la surface : les vagues prennent de l’ampleur. On entend un grondement, un hurlement. C’est un cri déchirant, celui de la mer qui se révolte, celui d’une vague qui se meurt avec violence contre un rocher. La mer se soulève, gronde et écume. Elle s’abat de plus en plus fort ne laissant plus rien sur son passage.

Et puis enfin, elle s’essouffle. C’est peut-être le temps ou bien la lassitude… Le mouvement devient de plus en plus régulier, puis de plus en plus faible. Quelques vagues, plus petites, viennent encore lécher la plage comme dans une étreinte ; la mer et la plage ne sont rien l’une sans l’autre et ne veulent se quitter déjà… Le calme est enfin revenu.


Mon âme est enfin au repos, ma colère s’est éteinte… Mes émotions montent parfois en moi comme la mer déchaîne ses vagues dans la tempête. La colère de l’océan déclenche des catastrophes dans la nature, la mienne me dénature. Les coups portés aux rochers par les lames de fond sont les mêmes que ceux que je me porte au cœur.

La colère me ronge et me dévore de l’intérieur, mes émotions restent en moi cachées. Le calme à l’extérieur et la tempête qui gronde en dedans. Si elle devaient un jour se dévoiler, je ne sais pas ce qui pourrait advenir de moi ; car elle et moi ne formons qu’un…

_________________
Je suis pas un grand écrivain mais j'écris quand même... Et je vous lis toujours pour mon plus grand plaisir!!

Et heu aussi Antigone, Hiraeth et Torny, c'est quand la suite??? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 35
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête...   Sam 11 Juin à 20:50

Etant traumatisée par Baudelaire, quand on me parle de mer ça m'évoque surtout "La musique souvent me prend comme une mer".

Et ici il y a la musique de tes mots... J'ai trouvé la description très poétique, très délicate, vraiment un superbe tableau.

Et c'est un texte dans la lignée de ceux que tu nous as déjà offert à la lecture: cette généralisation du thème qui finit par se recentrer sur les émotions et la vision du monde du narrateur. Donc on ne peut pas dire que j'en aie été vraiment surprise... C'est le problème quand on répète une structure.

Toujours aussi bon, donc, mais fais tout de même attention à ne pas habituer le lecteur à une forme précise. Je pourrais parler du processus de défamiliarisation prôné par les formalistes russes au début du 20e siècle (et repris par la pensée structuraliste d'ailleurs) mais je ne voudrais pas embêter avec ça!

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eltrol
Grande plume
Grande plume
avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 17/10/2004

MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête...   Dim 12 Juin à 13:02

Etrange, j'aurais plutôt comparé ma colère à un sacré orage (qui rale tout seul dans son coin). Un orage qui met du temps à s'arrêter mais la mer, c'est pas mal non plus!! La mer n'est pas spécialement prévisible. Par contre tu décris plus la mer que la colère, c'est normal? (pas que je te demandes si TU es normal..loin de moi cette idée! ok )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lain
Plume active
Plume active
avatar

Nombre de messages : 216
Age : 37
Localisation : Wired
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête...   Dim 12 Juin à 15:27

Humm...

J'ai eu l'impression de lire un cousin de "l'Albatros" Un des rares poèmes qui m'ont réellement marqués... N'ayant pas, comme Antigone, lu tous tes textes, je ne suis pas habitué à ce procédé (décrire un phénomène naturel, un objet, etc, pour le comparer à une émotion personnelle), et je trouve ça charmant, envoûtant.

Tout le vocabulaire enchanteur et émouvant de la mer est superbement employé, c'est riche sans être indigeste... Impecc...

Si je devais faire une remarque moins positive, eh bien... Je trouve que la mer, de par la fascination qu'elle exerce, peut être comparée à plein de choses: la mère (porteuse de vie), l'amour (éternel et profond), la mort (irrésistible et patiente), la guerre (cruelle et destructrice), la passion (violente et enivrante), etc... Par ailleurs, pour être un gros lecteur de fantasy, je vois la mer "à toutes les sauces" (il y a toujours une histoire de bateaux ou de marins dans les romans de fantasy... c'est un des poncifs du genre, comme les bâtards royaux, la magie claire et obscure, les loups apprivoisés ou le marmiton devenu chevalier pour épouser la jolie princesse au coeur tendre ); bref, j'ai parfois l'impression que les choses se répètent. Tu n'y es hélas pour rien si tant d'auteurs sont inspirés par la mer Wink

Enfin, comme tu le vois, ça n'a rien d'une critique négative... J'imagine que tu es consciente de la sur-exploitation de ce thème, et on voit que tu as fait le maximum pour exprimer tout cela à ta façon... (C'est d'ailleurs un de mes doutes principaux sur ma capacité à écrire une vraie histoire de fantasy: comment créer quelque chose d'original dans un style à ce point standardisé ?...)

Pour finir, du point de vue du style, j'aime beaucoup le 4è paragraphe... Tu as super bien rendu la montée en puissance et la violence de la mer, peut-être grâce aux nombreux "r" (je crois que ça s'appelle une allitération mais je n'en suis plus très sûr Embarassed). Ca en jette vraiment Wink Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.matthy.org
Plume
Modératrice consciencieuse et infatigable
avatar

Nombre de messages : 207
Localisation : entre ici et ailleurs mais toujours là quand il faut!!!
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête...   Dim 12 Juin à 15:39

Merci beaucoup pour les commentaires... Je suis touchée que cela vous touche... Embarassed

Pour Eltrol, je suis toute à fait normale quoique les gens que tu croiseras ici essaierons de te faire croire... Et je décris plus la mer que ma colère parce que je ne parle jamais plus que ça de ce qui me touche (on m'appelle pas Top Secret pour rien...)
Un exemple de pourquoi ma colère ressemble plus à la mer qu'à un orage... "La mer est si calme à la surface et pourtant c'est le tumulte en dessous..."


Pour Lain... Et bien je dois avouer que je ne lis pas beaucoup de romans de Fantasy (en même temps en ce moment je ne lis presque plus rien... c'est à peine si j'ai le temps d'écrire...) donc je ne savais pas ce thème si usité mais comme ça a l'air de te plaire quand même; et bien c'est que j'ai réussi... Mais je te promets qu'il n'y aura plus de mer dans le prochain texte... Wink

Et pour Antigone, je vais changer mes chutes, en espérant que je ne me planterais pas... (Bon voilà jeu de mots pourri... Vous comprendrez pourquoi )

_________________
Je suis pas un grand écrivain mais j'écris quand même... Et je vous lis toujours pour mon plus grand plaisir!!

Et heu aussi Antigone, Hiraeth et Torny, c'est quand la suite??? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le calme avant la tempête...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le calme avant la tempête...
» Avant la tempête, de Nicolas Cluzeau
» 1/72ème : Le calme avant la tempête
» Le calme avant la tempête ...
» le calme après la tempête

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle Génération d´Auteurs :: Les textes de la NGA :: Nouvelles-
Sauter vers: