Nouvelle Génération d´Auteurs

les mots de la NGA
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ce soir, les draps sont froids

Aller en bas 
AuteurMessage
Artemis Vi De Jalon
Grande plume
Grande plume
avatar

Nombre de messages : 127
Localisation : Toulon sur Lune
Date d'inscription : 16/02/2005

MessageSujet: Ce soir, les draps sont froids   Sam 25 Juin à 1:20

Salutation,

Et voila un poème tout juste sorti du four. Un résumé d’une nuit solitaire ou le plafond est le seul compagnon. Je ne sais pas si cela vous parleras, mais à chacun ses chagrins, merci à tous, et surtout à toi…………………..



Ce soir, les draps sont froids







Une nuit sans toi, est une parodie sans loi
Elle se plaque aux parois, comme une peinture sur soie
Un souvenir est roi, comme dans un hymne à la joie
Un salut à quoi, je me le me demande cent fois

Ce soir, les draps sont froids
Je me retrouve seul sous ce toit
Perdu comme un chien aux abois
Et ces ombres aux mille et un effrois

Le réveil clignote à la minute
Je nage et le plafond me scrute
Dans cette danse tous azimut
Mes mouvements ne sont que plus bruts

Je pense à toi, tu manques à ce triste soir
Reviens moi, car je ne broie que du noir
Et il me noie, comme une foule aux jours de foire
Sans contre poids, mes arguments ne font pas gloire

Ce soir, les draps sont froids
Sans discours mes mots parcourent la cour
Vers ton regard hagard qui s’égare
Même s’il m’heurte sans un flirt

Pourtant tu n’es toujours pas là
Ce qui devrait sonner le glas
Comme ce lit tellement plat
Où notre ennui s’immola

La nuit me grise, d’une étroite lassitude
La partie est prise, ma tête bascule vers le sud
L'oubli est de mise, mes rêves prennent de l’altitude
Et tourne la brise, Tu deviendras à nouveau prude…





Artemis Vi De Jalon
(25/06/2005 00 :15)


Dernière édition par le Dim 26 Juin à 18:43, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://videjalon.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce soir, les draps sont froids   Sam 25 Juin à 22:33

j'aime beaucoup, c'est plein de sentiments et de vécu... Mais c'est aussi bourré de fautes d'orthographes... Enfin, le contenu pardonne l'expression...

on dit un chien aux abois et non au aboie
heu.. la rouge lumière m'effroi ça fait bizarre, on dit plutot m'effraie, mais pour le coup la rime ne va plus...
on dit mon regard qui s'égare et non qui s'égard
on dit tous azimuts et non tout azimut
on dit mes mots parcourent la cour et non parcours la cour
on dit aussi un flirt et non un flirte

Enfin mine de rien, ça me parle quand même... Je compatis et je comprends...
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Vi De Jalon
Grande plume
Grande plume
avatar

Nombre de messages : 127
Localisation : Toulon sur Lune
Date d'inscription : 16/02/2005

MessageSujet: Re: Ce soir, les draps sont froids   Dim 26 Juin à 18:26

Salutation à toi,


Merci de ces remarques, car maintenant que je me relis, certaines choses me bloquent. Déjà lorsque j’écris le jour mon orthographe laisse à désirer, mais le soir apparemment cela s’aggrave. J’ai tout de même corrigé quelques petites erreurs.

Par contre, je ne suis pas sur de ce vers:

Et ces ombres aux mille et un effrois



Arthemys.................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://videjalon.forumactif.com
Tickle
Grande plume
Grande plume
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 35
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: Re: Ce soir, les draps sont froids   Mar 28 Juin à 0:53

Vraiment, je ne comprends pas: ce que tu racontes, ca semble plein d sentiments et sur la forme, il y a de belles choses, de belles expressions mais je n'arrive pas à être émue par ton poème. Peut-etre des vers qui cherchent trop à rimer ensemble, ce qui donne un rythme bizarre, peut-être des rimes trop faciles ou trop classiques. Je crois pas que ce soit un manque d'émotions à transmettre, on sent que c'est du vécu ce qui tu raonctes.
mais il manque un truc et je ne sais pas quoi!

Je vais essayer de le lire une fois de plus!

Tickle,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo
Invité



MessageSujet: Re: Ce soir, les draps sont froids   Jeu 30 Juin à 15:25

Je crois que le problème est tout simplement que tu te cantonne trop à la technique. Je dois bien avouer que techniquement c'est plus que correct, le nombre de pied est bien respecter etc...
Cependant la poésie ne peu se résumer à cela, malgrè ce que peu en penser Boileau ("ce qui ce conçoit bien s'énonce clairement/et les mots pour le dire arrivent aisaiment"), la poésie se doit de transcender les mots : "l'art de l'écrivain consiste à nous faire oublier qu'il emploie des mots"(vous le dites si je vous emmerde avec mes citations). Essaye de faire sentir plutot que de faire ressentir.

C'est bon c'est assez constructif comme critique?
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Vi De Jalon
Grande plume
Grande plume
avatar

Nombre de messages : 127
Localisation : Toulon sur Lune
Date d'inscription : 16/02/2005

MessageSujet: Re: Ce soir, les draps sont froids   Jeu 30 Juin à 22:26

Salutation,



Il est vrai que je me cantonne plus que trop dans la technique. Ce qui donne une impression de raideur et en quelque sorte d’ennui. Cet élément que je déteste est pourtant venu à moi par faute d’oublier les règles de cet art. Etant un barbare grammairien, je me cantonnais dans ma propre application de l’écriture. Les quelques critiques reçues ici même, m’ont données envie de me lancer dans les mathématiques phonétiques. A première vue j’y suis bien arrivé, car comme tu le dis si bien, Flo : « techniquement c'est plus que correct ».
En fait, je déteste écrire pour arriver à une faim prédéfinie, c’est pour cela qu’en cours, je restais bloqué devant ma feuille. Perdu dans un sujet qui me laissait indifférent. A chaque fois on me reprochait d’être hors sujet, même si le style restait intéressant. Donc, pour me féliciter, je dirais que je suis arriver à rentrer dans le cadre d’une application restrictive et régulière, un éternel rendement de calculs prédécoupés et définis par le sens perpétuel de la grande intelligence commune d’une majorité affirmée et toute puissante (n’est ce pas ?! (c'est mon préféré celui là)).
Voila le pourquoi du comment on arrive, tel une sommité, à se perdre dans un calcul de mots sans aucun sens propre à la réalité des faits.

Seul le nombre peut combler le vide, mais seul la capacité peut effacer l’ennui (quelle belle citation ).



Une question me taraude l’esprit, avons-nous besoin de ressentir les sentiments pour les comprendre ?


Artemis Vi De Jalon, qui remercie une telle attention de la part de jenadark, tickle et Flo………………………………………………………………





Ps: Nevermind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://videjalon.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce soir, les draps sont froids   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce soir, les draps sont froids
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trois anges sont venus ce soir/Augusta Holmès
» Images pêle-mêle de la soirée Intel / Adhésia - Geek's So In #2
» Formation Professionnelle en cours du soir
» [Points] Les filles sont au café de Geneviève Brisac
» Quels sont vos plats préférés?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle Génération d´Auteurs :: Les textes de la NGA :: Poèmes-
Sauter vers: