Nouvelle Génération d´Auteurs

les mots de la NGA
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 postention

Aller en bas 
AuteurMessage
Skid
Plume déliée
Plume déliée
avatar

Nombre de messages : 304
Localisation : corrèze
Date d'inscription : 26/02/2005

MessageSujet: postention   Lun 27 Juin à 0:51

Il relisait son discours tout seul à haute voix, il n'avait pas pu trouver de glace dans la salle de réunion, mais les vitres reflètaient son image avec une clarté suffisante pour qu'il puisse se voir dedans. Il se voyait comme ils allaient le voir, et, à cet instant il regrettait que son grand père ait eu un nez aussi proéminent. il ne se souvenait de lui qu'aprés qu'il ait pris sa retraite, à un age donc avancé. son visage était agréable mais ce nez lui confèrait une bonhommie qui ne collait pas avec le rôle qu'il s'apprêtait à jouer, et cette bonhommie c'était la même que celle que dégageait son grand père, avant qu'il ne le voit dans son cerceuil, gîsant. Cette fois ci, les joues de son grand père étaient creuses, et son visage avait pris un air beaucoup plus sévère, son nez était devenu un roc, comme celui qu'arboraient les druides prédicateurs, dans l'image qu'il s'en faisait. Sa mémoire avait préfèré effacer cette image pour en conserver une plus joyeuse, ou peut-être n'avait elle pas eu le temps de réellement se l'approprier, cependant il savait que pour certains, lui aussi était un druide, dans ces moments-là. Derrière, de l'autre côté de la vitre, elle l'observait sans que lui ne la voie, car il était bien trop occupé. Elle ne l'observait d'ailleurs pas vraiment, disons juste que dans le milliers de captures que ses yeux faisaient par seconde, quelques unes le représentait, la bouche plus ou moins entre ouverte. Elle allait de gauche à droite affairée mais elle ne le quittait pas vraiment du regard,sauf pour ne pas être vue. Lui se demandait vraiment s'il allait assurer, il pensait à approfondir son discours, à l'enrichir de quelques connaissances à ressortir pour combler les moments de lecture, il se créait des sortes de liens par association d'idées entre ses neuronnes. En fait, il fallait bien l'avouer, il ne savait pas trop de quoi il parlait et c'était celà qui l'ennuyait au fond, qui le poussait à oublier ces foutus liens, et à parier sur le talent, à sonder ce talent qu'il possèdait ou qu'il ne possèdait pas. Et son avis sur la question variait du tout au tout pendant qu'il lisait machinalement le discours. Elle, elle n'avait aucun talent, de nombreux scientifiques le disaient depuis longtemps, tout ce qu'elle faisait c'était répèter la vie de sa mère. Une vie soumise à la communauté, bon gré, mal gré, l'aggressivité qui en découlait, et son insondable appêtit pour la chaire fraîche. Elle le regardait, et elle en frissonait. Quelle proie facile, une brebis égarée, doutant de la direction à prendre pour fuire. Elle s'approcherait tout doucement de lui sans qu'il ne la voie venir, elle lui sussurerait quelque chose dans l'oreil, et il serait sien, elle ferait ce qu'elle avait à faire avec lui. Il arrêtait ses répètitions toujours un peu avant que les personnes n'entre, pour se fumer une cigarette, surtout aujourd'hui,comme les polens avaient déclenché ses allergies et qu'il avait besoin de se détendre. il allait donc se poser contre le mur et il entrouvrait la fenêtre pour laisser passer la fumée. Seul dans ce coin avec sa cigarette, et la fumée qui sortait comme un flot continue par l'aspiration de la fenêtre, il rayonnait. comme un enfant rayonne lorsqu'il brise son quotidien pour une récréation méritée. En ce moment précis, il avait même réussi à s'oublier, lui, objet de toutes ses attentions, pour fixer les branches des arbres qui dansaient dehors avec le vent. La journée était ensoleillée et sensuelle, pas de chaleur insupportable, ni de secheresse étouffante, juste une petite brise qui lui passait devant le nez, et l'aura du soleil pour le réchauffer .d'ailleurs elle provoquait sur lui une chaire de poule assez agréable. Finalement,il fallait se rendre à la réalité: il ne jouait pas sa vie, et les statistiques pouvaient laisser penser qu'il ne ferait pas le pire coup de ses 10 années de métier, il était juste un peu plus mal à l'aise qu'à l'habitude, il avait un de ces pressentiments que la raison refoule, quelque chose d'absurde. elle se délectait de le voir savourer sa misérable existence, dénuée de sens, dénoué de l'essence. elle était proche dorénavant, emportée par sa respiration. A ce qu'on ma dit elle s'est jetée sur son cou, et, de son dard, l'a pénètré. On m'a aussi dit que lui gisait étouffé sur le carrelage, lorsque les premiers personnes sont entrées dans la salle, que son cou avait doublé de volume parce qu'il était allergique, allergique aux guêpes. J'en conclus qu'elle s'est envollée vers la cible suivante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candleinthestorm

avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : ENV-Alfort
Date d'inscription : 11/10/2004

MessageSujet: Re: postention   Lun 27 Juin à 1:06

Joli coup!

Le sujet est traité de manière ... pointue! si j'ose dire!

_________________
UneBougieDansLaTempête, membre de la Nouvelle Génération d'Auteurs...



Les rues sont pleines de ces bonheurs que les gens trop souvent piétinent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fritesauvin.canalblog.com/
Flo
Invité



MessageSujet: Re: postention   Lun 27 Juin à 19:50

Bien mené, comme quoi une insectophobie peut servir à quelque chose pour un auteur en mal d'inspiration... à quand une histoire avec un bourdon qui transperce un oeuil comme début d'histoire? à la manière de Buñuel dans unchien andalou(fo juste remplacer le rasoir par un bourdon)

[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Tickle
Grande plume
Grande plume
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 35
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: Re: postention   Mar 28 Juin à 0:34

Je suis séduite par le sujet et la chute, j'avoue, c'est bioen trouvé parce que dès que vient la phrase:

Citation :
Elle, elle n'avait aucun talent, de nombreux scientifiques le disaient depuis longtemps, tout ce qu'elle faisait c'était répèter la vie de sa mère. Une vie soumise à la communauté, bon gré, mal gré, l'aggressivité qui en découlait, et son insondable appêtit pour la chaire fraîche.

on se doute que y'a un truc pas normal, on se demande si c'est une humaine dont tu parles (enfin peut etre que ca se sent avant mais moi, c'est là que j'ai tiqué) donc la fin est délectable.

Mais question forme, je sais pas, j'ai lu de meilleures choses de toi, Skid. Et pour le coup, le manque de mise en forme rend la lecture difficile! Je ne sais pas si tu passes beaucoup de temps sur tes textes ou si ce sont des bruts de fonderie mais celui-ci gagnerait à être relu et étayer.

Allez, on va dire que c'est l'exception qui confirme la règle!

Tickle, toujours fan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skid
Plume déliée
Plume déliée
avatar

Nombre de messages : 304
Localisation : corrèze
Date d'inscription : 26/02/2005

MessageSujet: Re: postention   Mar 28 Juin à 3:04

tain j'ui dégouté de t'avoir déçue, je me plaît à croire que tes critiques sont justes (hum hum ^^). d'ailleurs ça colle car pour cette mini nouvelle je voulais justement prendre une forme un peu moins hazardeuse que d'habitude, mais en effet je l'ai écrite en 2 heures environ et disons que je voulais la boucler. en fait je pense ne pas avoir spécialement fait d'erreur, mais ça manque un peu d'originalité, en même temps je devais me cantonner au fil conducteur et c'est difficile, c'est pas ma recette d'habitude, fin soit vous vous en foutez de savoir pourquoi je l'ai écrit comme ça et je ferais mieux de le refaire sans rien dire,

et flo je te prierais de ne pas dire que je suis en mal d'inspiration, j fais des tas de trucs depuis que c'est fini les cours, genre regarder la télé. et puis n'oublie pas que je suis une "grande plume" et ça se paye à la sueur des doigts baby. ( par contre toi il va te falloir un rang spécial, genre le citeur le plus rapide de la corrèze, car tu nous as callé une référence au chien andalou et à ma propre expérience en 2 lignes, chapeau c'est lèger ;p)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo
Invité



MessageSujet: Re: postention   Mar 28 Juin à 13:05

quand on commence à parler de soi c'est un signe de manque d'inspiration non?("passe ton chemin lecteur, je suis la matière de mon livre" et bé t'avais qu'à pas lécrire ducon) bon je dis pas qu'il y ait forcément un lien logique entre ta nouvelle et ta phobie...quoique, inconsciement...
Revenir en haut Aller en bas
Skid
Plume déliée
Plume déliée
avatar

Nombre de messages : 304
Localisation : corrèze
Date d'inscription : 26/02/2005

MessageSujet: Re: postention   Mar 28 Juin à 13:15

erf je pense pas qu'au fond tu sois d'accord avec ce que tu viens de dire, tout simplement parce que tu dois savoir qu'écrire c'est utiliser ses éxpériences de diverses manières, on ne peut représenter que ce que l'on a initialement ressentit.. d'ailleurs ce n'est pas la nouvelle qui parle le plus de ma propre expérience, ma phobie y est à peine présente. j'écris quand ça vient, et les vacances c'est pas trés propice ;p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo
Invité



MessageSujet: Re: postention   Mar 28 Juin à 14:24

oui oui tt à fait cT juste pour faire chier...le truc c'est de sublimer sa propre expérience...sinon on fait de la guimauve (oui je suis chiant)
Revenir en haut Aller en bas
Tara
Plume active
Plume active
avatar

Nombre de messages : 230
Age : 30
Localisation : là où vous ne m'attendez pas ...
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: postention   Mar 28 Juin à 19:09

moi j l'ai bien aimé ta nouvelle (avec ou sans expérience perso) mais j'aurais quand même aimé plus de détails... Disons que je suis restée sur ma fin...
mais sinon je l'ai bien aimé!
bravo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candleinthestorm

avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : ENV-Alfort
Date d'inscription : 11/10/2004

MessageSujet: Re: postention   Jeu 30 Juin à 10:42

Plus de détails ? Tu veux dire sur le gars agonisant, se tordant de douleur sur le sol, suffoquant s'étranglant, en proie à la mort ?

Mais t'es sadique toi !!!

_________________
UneBougieDansLaTempête, membre de la Nouvelle Génération d'Auteurs...



Les rues sont pleines de ces bonheurs que les gens trop souvent piétinent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fritesauvin.canalblog.com/
Lune
Invité



MessageSujet: Re: postention   Mar 5 Juil à 9:52

pfft touché!! je m'attendais pas à la chute...encore une fois ca me plait bien.

sinon pour poser une question bete, on peut vraiment ecrire queqlue chose qui soit denué de toute inflence personnelle? (hum hum, en posant la question, je pense toute seule aux naturalistes...)
mais la mise en forme des idées et sentiments peut elle etre neutre?
Revenir en haut Aller en bas
Skid
Plume déliée
Plume déliée
avatar

Nombre de messages : 304
Localisation : corrèze
Date d'inscription : 26/02/2005

MessageSujet: Re: postention   Mar 5 Juil à 10:54

c'est un peu comme si on demandait a chacun de dessiner un mouton. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara
Plume active
Plume active
avatar

Nombre de messages : 230
Age : 30
Localisation : là où vous ne m'attendez pas ...
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: postention   Lun 18 Juil à 23:40

pour repondre à candle... oui je suis sadique et c'est pour ça que je m'aime!

non... je parlais de plus de détails sur ce que faisait le type... en fait j'aurais aimé en savoir plus sur lui... sur sa vie... pourquoi il était là... comment il y était arrivé... enfin voilà quoi... perso, j'ai besoin de connaitre le personnage comme si il était un de mes amis... ça me permet de rentrer plus facilement dans l'histoire... c'est d'ailleurs peut-être pour ça que j'ai du mal à rentrer dans tes univers, Skid... ou alors c'est parce que c'est dur à comprendre... un peu des deux...


mais c'est pas grave pour la nouvelle, ça laisse le doute et le mystère planer... et ça c'est bien aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skid
Plume déliée
Plume déliée
avatar

Nombre de messages : 304
Localisation : corrèze
Date d'inscription : 26/02/2005

MessageSujet: Re: postention   Mar 19 Juil à 1:12

Pour le moment je n'ose pas me lancer dans l'écriture de quelquechose d'assez long pour qu'on puisse connaitre réellement les personnages, je joue sur le flou, ce qui est assez simple mais c'est une chose que l'on fait tous plus ou moins. Il est trés difficile de bien se connaître alors d'autres personnes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seele
Invité



MessageSujet: Re: postention   Ven 29 Juil à 14:45

Skid a écrit:
Pour le moment je n'ose pas me lancer dans l'écriture de quelquechose d'assez long pour qu'on puisse connaitre réellement les personnages, je joue sur le flou, ce qui est assez simple mais c'est une chose que l'on fait tous plus ou moins. Il est trés difficile de bien se connaître alors d'autres personnes...

C'est peut-être une des choses qui rend l'écriture un peu dangereuse.. le fait de créer des êtres qui, si sur la feuille, sont effectivement d'encre et de papier, sont dans nos esprits bien plus complets...

Sinon :
"Elle ne l'observait d'ailleurs pas vraiment, disons juste que dans le milliers de captures que ses yeux faisaient par seconde, quelques unes le représentait, la bouche plus ou moins entre ouverte", ça c'est un très joli coup, une très belle image (à mon avis, qui ne pèse peut-être pas lourd!).

Je me demande parfois si le plus dur dans l'écriture de quelque chose de long, ce n'est pas la peur de voir la première force, la première sensation qui t'a poussé à commencer l'écriture s'évanouir ...

Sinon, très joli texte !
Seele.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: postention   

Revenir en haut Aller en bas
 
postention
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle Génération d´Auteurs :: Les textes de la NGA :: Nouvelles-
Sauter vers: