Nouvelle Génération d´Auteurs

les mots de la NGA
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour à la réalité

Aller en bas 
AuteurMessage
Tornade
Plume active
Plume active
avatar

Nombre de messages : 201
Localisation : Là où commence le chemin de l'obscurité...
Date d'inscription : 16/11/2004

MessageSujet: Retour à la réalité   Jeu 25 Aoû à 19:14

Retour à la réalité


____Assise sur son lit, elle réfléchit. Ca n’est qu’une adolescente comme les autres, bien qu’au fond elle soit tout de même un peu différente. Dans ses yeux verts on peut parfois lire le bonheur ; mais un bonheur qu’elle oublie rapidement, un bonheur qui laisse vite place à la mélancolie. Tout ce qu’elle voudrait, en fin de compte, c’est savoir. Savoir pourquoi les souvenirs heureux la rendent triste. Savoir pourquoi le temps passe si vite lorsque l’on passe des bons moments, pourquoi il prend un malin plaisir à ralentir quand on souffre. Savoir pourquoi elle devrait se plier à des règles, obéir à d’autres, alors que tous les Hommes sont censés être libres et égaux… Juste savoir. Mais personne ne peut offrir de réponses à ses questions, n’est-ce pas ? Et ça, elle en est bien consciente. Comme si elle était trop exigeante, comme si ce qu’elle demandait était trop difficile. Mais peut-être que ça l’est après tout ? Savoir pourquoi elle se pose toutes ces questions aussi…

____C’est certainement l’âge. C’est maintenant qu’elle prend conscience de ce qu’a été son début de vie. Elle n’a été qu’un mouton. Un simple mouton, rien de plus. S’en rendre compte si tard, ça fait mal. Surtout quand autant de choses vous tombent dessus en même temps. Vous vous rendez compte qu’en fait, on n’a fait que se servir de vous, se moquer. Quoi que… elle a sûrement été consciente, par moments, qu’elle n’était qu’une remplaçante. Mais elle ne voulait pas se l’avouer. A son âge, c’était trop dur. Se sentir considérée, incluse dans une bande… être comme les autres quoi ! Ca fait chaud au cœur. On a l’impression de se sentir aimé, d’être entouré comme on l’a toujours voulu. Et puis… et puis il y a la chute. Une chute interminable, qui n’arrive que quatre ans plus tard, une chute vertigineuse. Elle se sent tomber, mais personne ne la rattrape. Elle ne voit pas de main se tendre. Il n’y a qu’elle et le vide, cet élément qui l’attire, lui, sous elle, qui l’attire, qui l’attire… Un ravin sans fond, un gouffre sans fin, dans lequel on se sent précipité. On aime l’effondrement au départ, mais ça se remplace vite par l’envie que cela se termine rapidement, afin de pouvoir remonter. Remonter vers la lumière, en s’aggripant à chaque paroi, chaque pierre, même si pour cela nos mains doivent en souffrir, être écorchées. A la fin les plaies seront soignées, revoyant elles aussi la lumière, la délivrance…

____Elle se dit qu’un jour, un jour béni pour elle, elle découvrira enfin des gens qui l’aimeront à sa juste valeur, qui ne lui en voudront pas d’être différente. Rien que pour ça, elle désire se battre. Mais ces gens ne sont pas là, seront-ils vraiment là un jour, et elle n’a pas le courage d’affronter seule sa remontée. Elle ne voit toujours pas le fond du précipice, c’est noir, obscur. Un sifflement retentit à ses oreilles, mais ça n’est pas un bel oiseau. Ce n’est que le bruit du vent qui lui bat le visage, qui va en sens inverse. Lui il sait aller vers le haut. Elle aimerait le suivre, trouver un endroit où s’accrocher à lui, et remonter avec. Puis elle ne le quitterait plus, comme remerciement de l’avoir sauvée, elle lui offrirait son amitié. Sa confiance, aussi. Cette confiance qu’elle n’arrive plus à confier aux personnes qui l’entourent. Même à elle-même, elle commence à avoir du mal. Son amour peut-être, un amour enfoui au fond d’elle, son amour enfermé dans son cœur, son amour que personne n’a encore réussi à dérober.

____Assise sur son lit, elle réfléchit…

____Est-ce une sonnerie qu’elle vient d’entendre ? Elle sort de ses pensées, se lève, et va dans la pièce d’à côté. En face d’elle, un écran. Juste un écran, rien qu’un écran. C’est un ordinateur, un cadeau récent. Dans une fenêtre de conversation, deux personnes lui disent bonjour. Elle a enfin un sourire, discret oui, mais sincère. Depuis deux mois, elle arrive de nouveau à sourire, un geste si anodin, mais qu’elle avait oublié. Et cela, grâce à deux simples « bonjour » quotidiens. On dit toujours « Loin des yeux, loin du cœur ». Mais elle n’a jamais cru à ce dicton. Pour preuve, les deux bonjours proviennent de deux personnes qui habitent loin d’elle, qu’elle n’a même jamais rencontrées en chair et en os. Mais elles deux, car elles sont des femmes, elles ont réussi à se voir accorder la confiance de cette jeune fille, son amitié. Une partie de son amour. Comment ont-elles fait ? Elle se le demande encore. Peut-être parce que, cachée derrière son écran, elle se sent mieux, elle sait sortir des émotions comme jamais auparavant, comme j’avais elle n’oserait le faire au dehors. Des véritables amies…

____Mais au jour d’aujourd’hui, elle se dit qu’elle voudrait leur confier plus de choses. Elle aimerait sortir ce qu’il y a au fond d’elle, ce qui est affreusement enraciné à ses tripes, ce qui s’accroche à son cœur. Mais elle ne sait pas, elle ne peut pas. Ses mains caressent le clavier sans pour autant écrire ce qu’elle désire au plus profond d’elle, ce jardin secret, qu’elle chérirait d’ouvrir un peu plus, encore un peu. Tous ces sentiments, ces émotions, ces souvenirs qui lui font du mal, qu’elle daignerait voir s’envoler, prendre d’autres horizons, la laisser seule. Seule, avec simplement des sentiments heureux. De la plénitude…

____Et peut-être qu’un jour, elle y arrivera…


Dernière édition par le Ven 26 Aoû à 15:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 35
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Retour à la réalité   Jeu 25 Aoû à 19:22

J'adore... Doux, simple, touchant et paisible, tout ce que j'aime dans un texte qui ne cherche pas à se perdre dans du vocabulaire spécialisé, des contemplations métaphysiques ou des suggestions abracadabrantes. Juste un morceau de quotidien dépeint avec une sensibilité piquante. Tout cela sonne très vrai... Et ça me touche beaucoup.

Félicitations pour ce joli travail! Ce n'est ni novateur, ni révolutionnaire, c'est simplement un beau moment d'écriture...

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume
Modératrice consciencieuse et infatigable
avatar

Nombre de messages : 207
Localisation : entre ici et ailleurs mais toujours là quand il faut!!!
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: Re: Retour à la réalité   Jeu 25 Aoû à 20:25

[Plume sort de sa cachette (une grotte au fond des bois, cherchez pas ya pas sur la carte...) et vient encore commenter vite fait ]

Un joli texte, des interrogations universelles et une fin toute personnelle... j'adooore.

Comme qu'on se lève le matin et qu'on veut rien faire et que la vie nous rattrappe pour nous remettre dans le coup...

Je partirais pas dans des discussions métaféérique sur la vie et la réalité; mais je pourrais après un texte comme celui là...

D'ailleurs, ça me laisse rêveuse... Je vais rester plantée devant mon écran...

_________________
Je suis pas un grand écrivain mais j'écris quand même... Et je vous lis toujours pour mon plus grand plaisir!!

Et heu aussi Antigone, Hiraeth et Torny, c'est quand la suite??? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour à la réalité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour à la réalité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fausse ronde Sonnet N° 10 retour à la réalité
» [REQUETE] Activer le retour clavier sur HTC HD2
» [AIDE] HD2 et retour sav
» [RESOLU] Echange + retour SAV Orange
» [RESOLU] Restauration ROM Officielle et retour SAV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle Génération d´Auteurs :: Les textes de la NGA :: Autres-
Sauter vers: