Nouvelle Génération d´Auteurs

les mots de la NGA
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aadénie, la fée malade

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Candleinthestorm

avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : ENV-Alfort
Date d'inscription : 11/10/2004

MessageSujet: Aadénie, la fée malade   Sam 23 Oct à 3:18

Il était une fois, au Pays des Fées, une fée qui avait perdu ses pouvoirs… Elle ne pouvait plus faire apparaître le rire sur le visage des enfants ; elle ne pouvait plus faire apparaître le soleil au travers des nuages ; elle ne pouvait plus parler aux animaux ; et elle ne pouvait plus voler car elle avait perdu ses ailes. Elle s’appelait Aadénie. Aadénie était triste, car elle ne savait pas pourquoi cela lui était arrivée. Elle avait consulté les plus sages et les plus anciennes des fées d’Arbrourg, l’arbre-village où elle habitait. Mais toutes l’avaient écoutée en hochant la tête, leurs regards lourds sur son visage pâle, et toutes lui avaient répondue la même chose : c’était la première fois depuis l’existence des fées que cela se produisait, et personne ne savait comment guérir une fée malade. Car toutes étaient d’accord sur un point : il devait s’agir d’une maladie… Alors Aadénie se mit à éviter les autres fées. Elle avait honte de sa maladie, et comme sans ailes, elle se sentait nue, cela la gênait de rester avec ses semblables. De plus, elle ne voulait pas que ses amies tombent malades à cause d’elle. C’est pourquoi elle décida de quitter Arbrourg, pour s’installer ailleurs, loin de son village…

L’endroit qu’elle avait choisi était une caverne sombre. Là, assise dans l’obscurité, recluse sur elle-même, Aadénie pouvait rester des journées entières à pleurer, songeant à ses ailes perdues, et aux animaux avec qui elle ne pourrait plus jamais parler. Elle sortait de moins en moins, maigrissait à vue d’œil, pleurait de plus en plus… Elle demeura comme cela tout l’été, et puis tout l’automne… Lorsque vint l’hiver, elle n’était plus qu’un petit corps abandonné, qui avait pleuré toutes ses larmes. La tempête de l’hiver pénétrait dans la caverne du plus qu’elle pouvait, pour emporter Aadénie. Car la tempête n’avait jamais vu de fées de si près : celles-ci l’anéantissaient avec leurs pouvoirs, dès qu’elle s’approchait trop de leur village. Mais Aadénie avait perdu ses pouvoirs, et elle était une proie facile… C’est ainsi qu’Ehglaï trouva Aadénie, la fée malade. Ehglaï était un loup qui était venu chercher refuge dans la caverne. Lorsqu’il vit la fée malade torturée par la tempête, il décida de prendre soin d’elle. Délicatement, il transporta Aadénie au fond de la caverne, à l’abris des courants d’air. Alors la tempête souffla plus fort pour atteindre la fée. La neige pénétrait dans l’abris et glaçait tout sur son passage. Alors Ehglaï se posta à l’entrée de la caverne et hurla dans le froid… Voici le dialogue secret qu’eût pu entendre quiconque était capable de communiquer avec la Nature :


« Tempête, pourquoi embêtes-tu cette fée ? Elle est malade, laisse-la se reposer !
- Laisse-moi passer, Loup, je veux l’emporter ! Ne t’occupe pas de cela !
- Non, Tempête, tu ne l’emporteras pas ! Car désormais je veille sur elle !
- C’est ce que nous verrons, Loup ! C’est ce que nous verrons ! »

Et la tempête souffla encore plus fort. Alors Ehglaï rejoignit Aadénie, et s’allongea tout contre elle, pour la réchauffer. Et lorsque la tempête réussissait à passer un de ses longs bras glacés dans la caverne, Ehglaï protégeait Aadénie et mordait la tempête.

« Tu vois, tu n’y arriveras pas, disait le Loup.
- Nous verrons bien, disait la tempête, vexée, nous verrons bien ! »

Durant tout l’hiver, Ehglaï protégea la fée malade tant et si bien que finalement, la tempête renonça à s’en saisir. Alors elle se fit plus calme, moins froide, puis s’en alla. Et ainsi vint le printemps.
Lorsqu’Aadénie se réveilla, elle ne se rappelait plus très bien ce qu’elle faisait dans cette caverne froide, avec ce loup qui la surveillait. De vive voix, elle s’adressa au loup qui ne lui répondit pas. Alors elle se souvint du fait qu’elle ne pouvait plus parler aux animaux, et de tout le reste. Cependant, peu à peu, le loup apprivoisait Aadénie, et lui apportait de quoi boire et manger… Au fond d’elle même, la fée espérait follement que ses pouvoirs reviendraient, ou que ses ailes repousseraient. Mais jour après jour, elle reprenait des forces, et rien de cela ne se produisait. La guérison ne venait pas…

A la place, ce fut un cheval gris qui vint lui rendre visite. Lorsqu’il se présenta à l’entrée de la caverne, le loup jappa pour prévenir Aadénie. Le cheval hennit en retour, et vint s’asseoir avec la fée, qui était heureuse d’avoir de la nouvelle compagnie. Comme elle souriait au cheval, une voix sembla parler en elle-même : « Bonjour, fée, dit cette voix. Tu as l’air surprise de m’entendre ». En effet, Aadénie ne savait que répondre… Si toutefois cette voix était celle du cheval, et elle en était certaine, celle-ci ne provenait pas de l’animal, mais résonnait bien en elle-même.

« Je ne comprends pas, pensa la fée.
- On n’entend bien qu’avec le cœur, l’essentiel est inaudible pour l’ouïe, expliqua le cheval.
- Peu importe, pourvu que nous puissions parler… Il y a tellement longtemps que je n’ai plus eu de discussion, se plaignit Aadénie…
- Parfois, essayer de comprendre ne sert à rien. Alors il vaut mieux profiter de l’instant présent, tu as raison. Peut-être n’est-il pas trop tard. Peut-être y a-t-il encore une chance, dit le cheval, pensif. Mais dis-moi… Comment te sens-tu ?
- Je…je ne sais pas, bafouilla Aadénie qui était troublée. C’est comme s’il y avait un vide en moi, et que mes ailes et mes pouvoirs s’y étaient perdus. C’est comme si le monde refusait de me donner ce que je veux. C’est comme si plus rien de neuf ou de merveilleux ne pouvait m’arriver. C’est comme si… Mais pourquoi voulez-vous savoir cela ? »

Le cheval ne répondit pas

« T’arrive-t-il encore de rêver durant le jour ? »

Aadénie eut un rire amer.

« Non… Bien sûr que non. Avec ma… avec mes… soucis ? Oui, avec mes soucis je n’en ai plus le temps !
- Es-tu certaine que ce sont tes soucis qui t’empêchent de rêver ? Ou bien ne rêvais déjà tu plus avant ta maladie ? »

Aadénie fut troublée à nouveau… Le cheval lui laissa le temps d’une réflexion silencieuse. Après quelques instants, elle reprit la parole.

« Mais où voulez-vous en venir ?
- Je ne veux venir nulle part. Je veux juste te faire avancer. Mais c’est à toi de trouver le chemin ». Le cheval marqua une pause légère. « Lorsque j’étais plus jeune, comme tous les enfants je rêvais sans cesse. Nuit et jour ! Mais désormais j’ai grandi. C’est pourquoi il me faut rêver bien plus ! Mes rêves d’enfant, je les ai gardé contre mon cœur, et ils ont grandi, se sont épanouis avec lui. Mes rêves sont grands, et il me faut croire en eux d’autant plus qu’ils le sont. Ils ont très peu de chance de se réaliser, et je le sais bien, c’est pourquoi il me faut y croire d’autant plus qu’ils sont illusoires. Ou sinon qui leur donnera une chance de se réaliser ?
- Avant j’en avais le pouvoir, dit Aadénie. Avant je pouvais créer le rêve ou même lui faire prendre forme. Mais désormais je n’ai plus ce pouvoir, ni aucun autre… Je ne peux pas vous aider… Je suis désolée » et elle se mit à pleurer.

Alors le loup s’approcha de la fée.

« Tu te trompes. Cet hiver, lorsque je suis arrivé dans ce refuge, je ne voulais plus voir personne. Je fuyais mes semblables. Je les trouvais déplaisant. Je n’étais plus d’accord ni avec les autres, ni avec moi-même. Puis je t’ai vue, toi… Et j’ai voulu prendre soin de ton être. Tu as eu le pouvoir de me réconcilier avec l’autre d’une part, mais aussi et surtout avec moi-même. Tu vois ? Il y a encore du pouvoir en toi…
- Merci, dit Aadénie. Une larme courait sur sa joue ; mi tristesse, mi bonheur. Merci… Mais je ne connais même pas vos noms…
- Je me nomme Ehglaï, dit le loup.
- Et moi Ghaloum » dit le cheval.

Peu à peu, l’aura de la fée se chargea de couleurs.

« Des rêves oubliés désormais ne le sont plus… Je n’y croyais plus, ou ne voulait plus y croire, et je me suis forcée à les oublier… » dit Aadénie.

Sa peau perdit de sa lividité exsangue. Dans son dos, sur ses omoplates, deux bourgeons apparurent.

« Je comprends maintenant… Parler avec la voix est inutile. Le message qu’elle transmet est biaisé… Il faut faire communiquer les âmes par l’intérieur. C’est identique pour la magie : elle réside en moi, en chacun de nous. En ne rêvant plus elle ne peut plus s’exprimer ! »

Aadénie se métamorphosait littéralement. Dans son dos, ses ailes s’épanouissaient. La fée était rayonnante…

« Sortons mes amis, j’ai envie de soleil… »

Une fois dehors, Aadénie était éblouie par la lumière vive et chaude du jour. Elle sentait au plus profond de son être sa magie propre se réveiller et bouillonner. Elle sentait dans l’air qui l’entourait la magie et la beauté de la vie. Et ces deux magies fusionnaient :elle était réconciliée avec le monde. Lorsqu’elle put voir à nouveau, elle contempla le paysage. Ses rêves d’aventures et d’invitation au voyage étaient revenus et la brûlaient de l’intérieur. Elle se tourna vers ses amis et…

« Ghaloum ? »

Le cheval gris, à la lumière du jour, paraissait blanc comme l’ivoire, et, détail qui ne trompe pas, une unique corne trônait à la base de sa crinière.

« Ehglaï. Ghaloum. Je pars à la conquête de mes rêves, mais s’il vous plaît, accompagnez-moi… Ne me laissez plus seule… Désormais, c’est ni vous sans moi, ni moi sans vous ».

C’est ainsi que désormais, l’histoire que l’on raconte à toutes les fées lorsqu’elles sont enfants est celle d’Aadénie, la fée qui ne rêvait plus, de son loup Ehglaï, et de Ghaloum la licorne…

Maisons-Alfort, 23 Octobre 2004.

_________________
UneBougieDansLaTempête, membre de la Nouvelle Génération d'Auteurs...



Les rues sont pleines de ces bonheurs que les gens trop souvent piétinent.


Dernière édition par le Dim 15 Mai à 16:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fritesauvin.canalblog.com/
Lune
Invité



MessageSujet: Re: Aadénie, la fée malade   Dim 24 Oct à 9:34

Very Happy
me plait beaucoup ce texte...
"ni vous sans moi, ni moi sans vous"...
Revenir en haut Aller en bas
Candleinthestorm

avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : ENV-Alfort
Date d'inscription : 11/10/2004

MessageSujet: Re: Aadénie, la fée malade   Dim 24 Oct à 12:30

;o) héhé!!!

et puis c'est toujours rigolo de la lire en se disant que tous ne lisent pas l'histoire aussi profondément que possible... Mr.Red

_________________
UneBougieDansLaTempête, membre de la Nouvelle Génération d'Auteurs...



Les rues sont pleines de ces bonheurs que les gens trop souvent piétinent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fritesauvin.canalblog.com/
Coralie
Invité



MessageSujet: Re: Aadénie, la fée malade   Dim 14 Nov à 18:35

C'est un très joli conte, très moral aussi.

J'aime beaucoup le fait de reprendre l'idée que l'essentiel est invisible pour les yeux.

C'est un texte qui fait garder espoir (pas besoin de mouchoir, cette fois-ci Laughing)
Revenir en haut Aller en bas
Candleinthestorm

avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : ENV-Alfort
Date d'inscription : 11/10/2004

MessageSujet: Re: Aadénie, la fée malade   Lun 15 Nov à 0:22

Pourquoi
Citation :
cette fois-ci
?

Ya d'autres textes de moi qui nécessitent les mouchoirs??? Neutral

_________________
UneBougieDansLaTempête, membre de la Nouvelle Génération d'Auteurs...



Les rues sont pleines de ces bonheurs que les gens trop souvent piétinent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fritesauvin.canalblog.com/
Coralie
Invité



MessageSujet: Re: Aadénie, la fée malade   Lun 15 Nov à 0:29

Bah le texte où il passe par la fenêtre est plutôt triste, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Plume
Modératrice consciencieuse et infatigable
avatar

Nombre de messages : 207
Localisation : entre ici et ailleurs mais toujours là quand il faut!!!
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: Re: Aadénie, la fée malade   Lun 15 Nov à 0:38

Ah bah donc tu avais compris toi... Parce que Forge lui non... Mr. Green

*oui oui je sors*

_________________
Je suis pas un grand écrivain mais j'écris quand même... Et je vous lis toujours pour mon plus grand plaisir!!

Et heu aussi Antigone, Hiraeth et Torny, c'est quand la suite??? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candleinthestorm

avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : ENV-Alfort
Date d'inscription : 11/10/2004

MessageSujet: Re: Aadénie, la fée malade   Lun 15 Nov à 0:50

Ah oui! Le coup de la fenêtre! je l'oublie tout le temps ce texte...

En fait c'est ma première nouvelle et c'était plus un exercice qu'autre chose pour moi... C'est pour ça que je l'oublie toujours...

_________________
UneBougieDansLaTempête, membre de la Nouvelle Génération d'Auteurs...



Les rues sont pleines de ces bonheurs que les gens trop souvent piétinent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fritesauvin.canalblog.com/
Plume
Modératrice consciencieuse et infatigable
avatar

Nombre de messages : 207
Localisation : entre ici et ailleurs mais toujours là quand il faut!!!
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: Re: Aadénie, la fée malade   Lun 15 Nov à 0:57

Mais nous on n'oublie pas (en fait j'oublie rien de ce que je lis si tu vois ce que je veux dire... Mr. Green ); et puis moi je l'aime ce texte "Mais la fenêtre était ouverte..."

_________________
Je suis pas un grand écrivain mais j'écris quand même... Et je vous lis toujours pour mon plus grand plaisir!!

Et heu aussi Antigone, Hiraeth et Torny, c'est quand la suite??? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiraeth Dùnadan
Floodeuse en série
Floodeuse en série
avatar

Nombre de messages : 468
Age : 28
Localisation : les Terres Sauvages
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Aadénie, la fée malade   Lun 15 Nov à 10:12

Plume a écrit:
Ah bah donc tu avais compris toi... Parce que Forge lui non... Mr. Green

*oui oui je sors*
ho hein... je dormais debut quand je l'ai lue...

quant à celle là, j'ai peur de dire quelquechose, on va me dire que j'ai pas saisi toute la profondeur de la chose, et oui je suis jeune et bêtefaut dire Mr. Green

_________________

"C'est en écrivant qu'on devient écrevisse" Hans Arp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.perdu.com
ana
Invité



MessageSujet: Re: Aadénie, la fée malade   Jeu 13 Jan à 18:38

quelkun pourrait me faire un bref résumé de cette nouvelle??
Revenir en haut Aller en bas
Hiraeth Dùnadan
Floodeuse en série
Floodeuse en série
avatar

Nombre de messages : 468
Age : 28
Localisation : les Terres Sauvages
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Aadénie, la fée malade   Jeu 13 Jan à 19:20

bah c'est pas trop long, tu peux la lire toi-même non?

_________________

"C'est en écrivant qu'on devient écrevisse" Hans Arp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.perdu.com
Plume
Modératrice consciencieuse et infatigable
avatar

Nombre de messages : 207
Localisation : entre ici et ailleurs mais toujours là quand il faut!!!
Date d'inscription : 29/10/2004

MessageSujet: Re: Aadénie, la fée malade   Jeu 13 Jan à 19:23

Et elle me coupe l'herbe sous le pied encore... Pffffffff!!!!

_________________
Je suis pas un grand écrivain mais j'écris quand même... Et je vous lis toujours pour mon plus grand plaisir!!

Et heu aussi Antigone, Hiraeth et Torny, c'est quand la suite??? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candleinthestorm

avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : ENV-Alfort
Date d'inscription : 11/10/2004

MessageSujet: Re: Aadénie, la fée malade   Jeu 13 Jan à 21:16

Un résumé d'une nouvelle (d'une courte nouvelle, qui plus est!) ???

Mais je vois pas trop l'intérêt... Dis-nous où tu veux en venir, ana...

_________________
UneBougieDansLaTempête, membre de la Nouvelle Génération d'Auteurs...



Les rues sont pleines de ces bonheurs que les gens trop souvent piétinent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fritesauvin.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aadénie, la fée malade   Dim 16 Jan à 14:41

houla je suis impressionnée... Si si , vraiment! Cette nouvelle est très profonde, très morale et très mignonne... et très bien écrite... je suis bluffée!!!
Je ne sais pas trouver les mots pour dire ce que je ressens suite à cette lecture! c'est impressionnant... voilà tout!
Et un compliment de ma part... assez bizarre, mais j'ai tout lu sans sauter de passages... c'est ce que je fais quand un texte est un peu long, mais pour le tien j'ai appécié chaque mot, chaque phrase... je suis béate d'amiration!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Candleinthestorm

avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : ENV-Alfort
Date d'inscription : 11/10/2004

MessageSujet: Re: Aadénie, la fée malade   Dim 16 Jan à 18:22

Eh éh!

Heureux que ca te plaise!

Mais ce qui me fais le plus rire, c'est ce sens caché, comme le diamant dans l'obscurité de la mine, et qui n'est accessible qu'à la Trinité...


_________________
UneBougieDansLaTempête, membre de la Nouvelle Génération d'Auteurs...



Les rues sont pleines de ces bonheurs que les gens trop souvent piétinent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fritesauvin.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aadénie, la fée malade   Dim 16 Jan à 19:01

et depuis quand tu te mets à écrire des textes hermétiques??? qui ne sont réservés à une élite??? bouhouhou et les autres alors?
Revenir en haut Aller en bas
ana
Invité



MessageSujet: Re: Aadénie, la fée malade   Dim 16 Jan à 20:15

"moi je l'ai lu,je trouve ca très moyen!"
Revenir en haut Aller en bas
Hiraeth Dùnadan
Floodeuse en série
Floodeuse en série
avatar

Nombre de messages : 468
Age : 28
Localisation : les Terres Sauvages
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Aadénie, la fée malade   Dim 16 Jan à 20:29

bah pourquoi? faut que tu developpes ton point de vue parce que je sais pas si ça va aider candle à "s'ameliorer ( )"

qu'est ce qui t'a pas plu? je viens de le relire et je vois vraiment pas ce qu'on peut lui reprocher

_________________

"C'est en écrivant qu'on devient écrevisse" Hans Arp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.perdu.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aadénie, la fée malade   Dim 16 Jan à 20:36

moi non plus tu es injuste! Ou alors tu n'as pas saisi tous les sens... sauf un évidemment que personne mis à part la trinité ne peuvent comprendre... Hein candle
Revenir en haut Aller en bas
Carpe Di
Invité



MessageSujet: Re: Aadénie, la fée malade   Mar 18 Jan à 20:24

J'ai adoré,vraiment!!!
Revenir en haut Aller en bas
Candleinthestorm

avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : ENV-Alfort
Date d'inscription : 11/10/2004

MessageSujet: Re: Aadénie, la fée malade   Mar 18 Jan à 22:06

niark niark niark! Tout à fait jena!

Alors Ana? Dis-nous en plus pourquoi tu trouves ca moyen, s'il te plait? Ce me ferait plaisir que d'avoir plus d'explication sur la chose...

_________________
UneBougieDansLaTempête, membre de la Nouvelle Génération d'Auteurs...



Les rues sont pleines de ces bonheurs que les gens trop souvent piétinent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fritesauvin.canalblog.com/
haemo
Petite plume
Petite plume
avatar

Nombre de messages : 90
Localisation : ENV d Alfort
Date d'inscription : 06/01/2005

MessageSujet: Re: Aadénie, la fée malade   Mar 18 Jan à 23:32

merci pour ce petit moment magique, ce que tu as écrit est vraiment beau et touchant, on a tellement besoin de reves...
au beau milieu de mes revisions, ca aurait un petit moment d evasion qui fait chaud au coeur crois moi

merci encore pour cette superbe histoire

ps : j ai vu que qqun ne l avait pas apprecie... j ai du mal a comprendre comment on ne peut pas apprecier un telle petite perle d espoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candleinthestorm

avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : ENV-Alfort
Date d'inscription : 11/10/2004

MessageSujet: Re: Aadénie, la fée malade   Mer 19 Jan à 1:09

Ca me fait énormément plaisir ce que tu me dis : "une petite perle d'espoir"...

Je la tiens au beau milieu de ma main, cette perle, et j'essaie dans distiller son essence dans chacun de mes écrits, afin d'en faire profiter le plus de monde possible...

_________________
UneBougieDansLaTempête, membre de la Nouvelle Génération d'Auteurs...



Les rues sont pleines de ces bonheurs que les gens trop souvent piétinent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fritesauvin.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aadénie, la fée malade   Mer 19 Jan à 1:28

DE la daube ambulante!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aadénie, la fée malade   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aadénie, la fée malade
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Course de MALADE !!! (Porsche GT3 vs CBR1000RR vs R1)
» j'adore etre malade a la maison
» Grand corps malade !!
» Aidez moi, ma colombe est elle malade ??
» Un phallus malade est un amour buissonnier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle Génération d´Auteurs :: Les textes de la NGA :: Nouvelles-
Sauter vers: