Nouvelle Génération d´Auteurs

les mots de la NGA
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Chat Joint

Aller en bas 
AuteurMessage
moi
Grande plume
Grande plume
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 25
Localisation : PaRiS
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Le Chat Joint   Ven 4 Mai à 0:26

Je crois que c'est la première nouvelle que je poste ici... Ca va surement pas être grandiose... Mais bon...
J'éspère quand même que cela vous plaira. Very Happy


Le Chat Joint



La lumière de son écran lui brûle les yeux depuis un moment. Elle résiste. La jeune fille , hypnotisée par le doux bruit de la ventilation de l'ordinateur, tape frénétiquement ces mots habituels qu'elle écrit jours après jours à cette même heure.

"Bouge pas je Re"

Elle n'attend aucune réponse de la part de son correspondant. Elle se lève et regarde sa chambre d'un air endormi. Elle est tout juste sortie de sa torpeur. Elle met un certain temps à remarquer la plaquette argentée sur son bureau. Sa main s'en approche lentement.
L'adolescente se dirige vers la cuisine. Elle remplit un verre d'eau, pose délicatement un premier cachet sur sa langue, et boit le contenu de son verre. Elle reproduit ce geste auquel elle est habituée depuis quelques mois.

Les effets du médicament se répandent lorsqu'elle gagne sa chambre. Petit a petit, ses yeux se voilent, et un sentiment infini de fatigue l'envahit. Sa tête s'emplit de pensées incohérentes tandis qu'elle écrit ces quelques mots:

"Ca y est"

Les deux amis s'échangent les politesses habituelles avant de reprendre leur conversation initiale. La jeune fille ne prête pas réellement attention aux phrases insensées qui s'inscrivent sur l'écran. Elle ne supporte plus ce langage codé que les adolescents emploient par le biais d'internet. Elle ne supporte plus que son interlocuteur lui parle de ses épopées amoureuses et de ses faux rapports avec la cocaïne. Il ne comprend strictement rien.

"Le chat j0int te déteste."

-Pardon?

-Le chat j0int te déteste pour tes mensonges , et parce que tu n'es pas rayé, va délirer sur les drogues avec quelqu'un d'autre qu'avec lui!"

L'internaute ne comprend pas. Il reste perplexe devant son ordinateur. Et son amie, elle, quitte pour quelques instants son identité. Elle est le chat-joint , un rire frénétique s'empare d'elle tandis qu'elle chante ces vers connus:

"Fleurs d'argent, les rododindrobes..."

Ces phrases créées de toutes pièces par l'imagination déjantée d'une Alice qui ne comprenait rien résonnaient en elle comme l'affirmation de son identité: Le Chat-joint.

Trois fois par jour, sa peine se confondait en un intense dégout envers la société, envers ces substances si indispensables a son intégrité mentale, envers ses médicaments. Trois fois par jour, sa peine se faisait rire, et la folie la gagnait un peu plus. Mais elle se sentait bien.

Combien y avait-il de gens dans son cas? Combien de personnes se persuadaient d'être quelqu'un d'autre pour échapper à une réalité trop dure à assumer? Combien de temps cela prendra-t-il pour qu'elle réalise que sa vie n'est pas faite de rose et de violet, mais de noir et de rouge? Dans combien de temps la colère se transformera-t-elle en dépression?Combien de temps reste-t-il a son bonheur?

Aucune de ces questions ne lui paraissait importante. Chaque jour que la vie lui offrait, elle était le chat joint. Un personnage de fiction qui l'aidait à surmonter ses souffrances et ses peines par le délire. Elle sortait de chez elle droguée comme toujours. Elle sortait d'elle...

Journée ordinaire. Son professeur d'anglais lui demanda de réciter la dernière leçon, et la jeune fille réclama une tasse de thé en s'esclaffant. Sa tête était à la fois vide et pleine, elle se sentait consciente mais l'était-elle vraiment?

-Salut!

Elle se retourna, manquant de tomber en arrière et adressa un vague signe de la main au jeune homme qui lui avait adressé la paroles quelques secondes auparavant.

-Lu'... Va bieeeen?

-Ca n'a pas l'air d'aller. S'enquit son ami.

L'adolescente ne prêta aucune attention à la dernière phrase qu'elle avait entendu. Elle éclata simplement d'un rire clair et s'éloignant de ladite personne.

"Encore lui, mais que peut bien me vouloir cet énergumène! Sait-il au moins se tenir sur sa tête? Quel est son nom déjà... Peu m'importe. Il est simplement stupide. Insupportable."

La jeune fille perdit son regard dans la foule de collégiens qui traversaient le couloir sombre du deuxième étage. Elle sentit un froid intense puis crut tomber un instant. Et rien...

Son réveil fut douloureux. Elle regarda son environnement actuel. Des murs blancs et une fenêtre sale... L'hôpital. Une seule phrase résonnait à son esprit:

"Sortir"

La panique s'empara d'elle. Pas l'hopital, pas encore... Un horrible souvenir la submergea. Un soir de novembre... des sirènes... une douleur... une respiration de trop... Et sa mère qui la regardait avec ce dégoût palpable dans les yeux...

Un médecin l'interrompit dans ses pensées et entra dans la chambre en regardant l'adolescente.

-Vous allez mieux?

Elle fixa l'homme un instant et arracha à sa gorge ces trois mots.

-Je dois partir.

L'inconnu leva un sourcil et lui expliqua que sa mère l'attendait et qu'elle pourrait gagner son domicile dans quelques heures.

Elle attendit trop de temps a son goût, mais revint finalement chez elle aux alentours de 21 heures 30.

Le jour qui avait suivit sa perte de conscience, la jeune fille alla voir sa psychiatre qui, après une longue discussion inutile, lui prescrivit l'arrêt immédiat de ses médicaments.

Lorsqu'elle rentra chez elle dans l'après midi, elle se sentait anéantie

Elle s'assit devant son poste et ne quitta plus l'ordinateur des yeux. Essayant de passer outre son manque de médicament.

"Je vais mal"

Son correspondant ne cherchait plus a comprendre les phrases insensées de son amie, mais ce jour là, il sut qu'elle avait besoin d'aide.

"QQui se pass?"
-Je ne sais pas.
-C en rapor ac ier?
-Je ne sais pas non plus. Tu pourrait passer a la maison là maintenant?
-Il e tar. mé je peu essayé.
-Merci beaucoup"

La jeune fille s'effondra. Elle pleura comme jamais elle ne l'avait fait. Une envie insoutenable de substance chimique l'obnubilait. Mais elle n'avait rien. Elle n'avait plus de refuge. Plus rien. Elle voulait de la cocaïne, un antidépresseur, ou de l'alcool. Elle voulait sa dose. Son esprit se vidait et sa détresse grandissait lorsqu'on l'appela.

"Oui?
-Je suis devant chez toi.
-Merci d'être venu..."

Elle ouvrit la porte, tremblante, et se jeta dans les bras de l'adolescent qui se tenait devant elle.

Une infinie tristesse l'habitait, elle ne voulait plus quitter ses bras. Elle savait très bien que sa vie n'était rien, mais il était la pour elle, malgré le fait qu'elle l'aie détesté et rejeté durant si longtemps.

Le jeune garçon la regarda intensément. Il était perdu, et ne comprenait en rien le comportement de son amie.

"Pardon..."

Elle pleura de plus belle, de chaudes larmes imprégnaient le pull du garçon.

Soudain, sa respiration se fit difficile et haletante, elle ne pouvait plus rien dire ou faire. Elle était secouée de spasmes et pensait juste désespérément à son envie de drogues.

Le jeune homme la fit entrer et l'étendit sur le canapé avec difficulté. Il ne savait pas quoi faire. Il se précipita dans la chambre de la mère de la jeune fille et demanda d'une voix étouffée les médicaments de son amie.

La femme se leva et courut vers la salle de bain, malgré la fatigue qu'elle éprouvait. Elle ouvrit l'armoire à pharmacie en ordonnant à l'adolescent de retourner auprès de la fille.

Il s'exécuta, et vit son amie , debout, devant lui. Sa respiration s'accélérait tandis que le jeune homme l'empêchait de tomber et tentait de la rasseoir. Il n'entendait que les inspirations de plus en plus saccadées de la fille.

Ses souffles cessèrent brusquement... Le garçon la regarda. Mais il ne sentait que la main froide et glacée de la mort qui s'agrippait à son bras. Il ne sentait que la rigidité du corps de la jeune fille contre le sien.

Le jour de l'enterrement de l'adolescente, il pleura en silence , tandis que la mère de la défunte prononçait son éloge funèbre. A la fin de la cérémonie, lorsque tout le monde fut parti, le garçon déposa sur la plaque de marbre un texte encadré qui serait l'épitaphe de son amie.

"Le chat joint me détestait.
Mais j'aimais Amélie Sthole.
Sa courte vie illumina la mienne.
Et son souvenir hantera mon coeur
Pour le restant de mes jours

Amelie Sthole
1991-2007"

Il savait que son écrit était médiocre, mais il ne put faire mieux. Il laissa échapper une dernière larme, regarda la photo de son amie une dernière fois, et s'en alla.



Voila. En esperant ne pas vous avoir fait perdre votre temps^^' Mr. Green

Edité. dites moi ce que vous en pensez. ^^' Merci ^^

Pour ce qui est des fautes d'orthographe, je crois les avoir toutes enlevées Si je me trompe, je reverifierai encore et demanderai probablement à quelqu'un de la NGA de m'aider.


Edit 2:Merci Candle


Dernière édition par le Sam 12 Mai à 22:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orchidee
Gardienne du secret
avatar

Nombre de messages : 62
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Le Chat Joint   Ven 4 Mai à 22:10

Personnellement, tu ne m'as pas fait perdre mon temps, rassure-toi !!! Mr. Green

J'ai beaucoup apprécié ta nouvelle, très forte, et bien écrite...

Elle manque peut-être, je ne sais pas, d'originalité, ou bien est-ce peut-être sa mort, qui arrive de manière trop brutale, enfin bref j'aurais souhaité une autre fin...

Mais en tout cas, j'aime vraiment!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moi
Grande plume
Grande plume
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 25
Localisation : PaRiS
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Le Chat Joint   Ven 4 Mai à 22:41

Merici beaucoup Orchidée. En effet j'ai moi meme l'impression qu'il manque un passage, j'éditerais peut etre. Rajouterai un passage. Je ne sais pas...
Merci beaucoup en tous cas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orchidee
Gardienne du secret
avatar

Nombre de messages : 62
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Le Chat Joint   Ven 4 Mai à 22:53

de rien , de rien... en tout cas, si tu modifies ta nouvelle, n'oublie pas de la rajouter ici, hein!!!Jveux voir le changement, moi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Acyella
Petite plume
Petite plume
avatar

Nombre de messages : 94
Localisation : Tarragona!!!!!
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: Le Chat Joint   Dim 6 Mai à 14:31

Pour une première, je trouve ça pas mal du tout! Donc, plusieurs choses :

1- les fautes d'orthographes et le manque d'accent, c'est dommage! Ca m'a un peu gâché la lecture...

2- C'est pas mal écrit du tout, la fin arrive peut être de manière brutale, mais c'est vrai que du coup on ne s'y attend pas.

3- j'aurai peut être prolongé un peu la discussion internet mais, en fait je n'en suis même pas sûre Smile

4- Je n'ai absolument pas perdu mon temps Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moi
Grande plume
Grande plume
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 25
Localisation : PaRiS
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Le Chat Joint   Dim 6 Mai à 22:24

Merci, je pense que je vais rectifier les fautes la tout de suite et... Peut etre rajouter mes ennemis juré, les accents... Si vous insisteeeeeeez j'aime pas les acceeeents

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antigone
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 626
Age : 35
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Le Chat Joint   Mar 8 Mai à 18:39

Elle est très sympa, cette nouvelle, en effet!

Petit problème effectivement au niveau de la fin trop brusque... Peut-être que tu aurais dû ajouter un paragraphe pour préparer le lecteur plus longuement
Citation :
Soudain, sa respiration se fit difficile et haletante, elle ne pouvait plus rien dire ou faire. Elle était secouée de spasmes et pensait juste désesperement a son envie de drogues.

Ses souffles cessèrent brusquement... Le garçon la regarda. Mais il ne sentait que la main froide et glacée de la mort qui s'agrippait à son bras. Il ne sentait que la rigidité du corps de la jeune fille contre le sien.

Crise cardiaque...

Déjà si tu t'attardais sur les spasmes, la douleur qu'elle peut ressentir, et surtout la réaction du garçon... "Le garçon la regarda" c'est un peu bref à mon goût! Il peut paniquer, appeler à l'aide, n'importe quoi, mais pas juste "la regarder" comme on regarde un documentaire scientifique, tu vois ce que je veux dire?

De même, le "crise cardiaque" derrière l'inscription me semble superflu: d'une part, tu l'as déjà dit plus haut; d'autre part, si sur chaque pierre tombale ou message funéraire on écrivait la cause de la mort, on lancerait des parcours touristiques dans les cimetières!

Bref, c'est bien écrit, mais je crois que tu aurais dû décrire davantage la relation entre ces deux personnes, et la scène de sa mort. En tout cas ça donne envie de te lire encore!

_________________
Big Boss of the NGA
La langue française est une noble langue alors respecte-la, espèce de petit con!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moi
Grande plume
Grande plume
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 25
Localisation : PaRiS
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Le Chat Joint   Mar 8 Mai à 23:45

Merci beaucoup. ^^

Ok d'accooord je rajoute un paragaphe. C'est vrai qu'il y a un vide. va falloir allonger la nouvelle. Myargh.
Vais devoir bosser. LoL

Nan plus serieusement, je travaille a un ou deux paragraphes a rajouter. Mais je sais pas si je pourrais les poster directe. Je vous previens^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tornade
Plume active
Plume active
avatar

Nombre de messages : 201
Localisation : Là où commence le chemin de l'obscurité...
Date d'inscription : 16/11/2004

MessageSujet: Re: Le Chat Joint   Mer 9 Mai à 0:09

Bon... j'me permets de faire retomber un peu l'euphorie (pour changer).

Je trouve l'ensemble trop rapide. L'histoire peut être intéressante, mais ça manque de descriptions (et pas uniquement à la fin, je trouve). En bref, traîner un peu plus en longueur par endroits ne serait pas un mal je pense. (Notamment lorsque tu dis que plusieurs mois passent... on saute trop vite d'un moment à un autre là.)

Et le problème, c'est en effet les fautes. Si tu veux poster des nouvelles toutes correctes, rien ne t'empêche de demander à une personne du forum de corriger tes textes avant de poster une version définitive. Au contraire, il me semble que certains membres ici se sont portés volontaires. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lain
Plume active
Plume active
avatar

Nombre de messages : 216
Age : 37
Localisation : Wired
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Le Chat Joint   Jeu 10 Mai à 11:31

Je rejoins l'avis général: sympa, mais à approfondir, là on ne parvient pas à "entrer" totalement dans l'ambiance. Et puis... j'aurais bien vu cette fin sous un angle différent, pour ne pas trancher à ce point avec la dualité évoquée juste avant. Une mise en scène, quelques phrases équivoques, je ne sais pas... Là c'est trop direct, je trouve.

Voilou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.matthy.org
moi
Grande plume
Grande plume
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 25
Localisation : PaRiS
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Le Chat Joint   Jeu 10 Mai à 23:47

J'ai édité la nouvelle. J'espere que cette seconde version vous plaira davantage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orchidee
Gardienne du secret
avatar

Nombre de messages : 62
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Le Chat Joint   Ven 11 Mai à 20:08

La deuxième version me plaît beaucoup plus, la mort de la jeune fille est mieux amenée, il y a plus de descriptions, vraiment, je préfère !!! Tu as bien fait de rallonger ton texte, on est plus dans l'ambiance, je trouve... en tout cas bravo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candleinthestorm

avatar

Nombre de messages : 589
Age : 35
Localisation : ENV-Alfort
Date d'inscription : 11/10/2004

MessageSujet: Re: Le Chat Joint   Sam 12 Mai à 15:00

Plus rien à reprocher à cette deuxième version. Très très bien!

(une ou deux fautes d'orthographe, je te les communique par mp. Wink)

_________________
UneBougieDansLaTempête, membre de la Nouvelle Génération d'Auteurs...



Les rues sont pleines de ces bonheurs que les gens trop souvent piétinent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fritesauvin.canalblog.com/
moi
Grande plume
Grande plume
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 25
Localisation : PaRiS
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Le Chat Joint   Sam 12 Mai à 21:37

Merci beaucoup^^
Je corrige es fautes tout de suite (Et tout de suite c'est maintenant héhé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Chat Joint   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Chat Joint
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fille, le chat et l'oiseau...
» hymne du chat- foin
» l'oeuf chat
» dessin de chat
» un amour de chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle Génération d´Auteurs :: Les textes de la NGA :: Nouvelles-
Sauter vers: